Ce NOUVEAU SÉMINAIRE débute dans:

par Dominique Fihey

L’attachement est emprisonnement….. !

Il est des moments difficiles à passer en cette période pouvant vous paraître particulièrement éprouvante. Pourquoi cela ?

Tout est une question d’attachements en différents domaines de votre vie.

Cela semble le plus impactant dans vos relations familiales puisque, étant parents également issus d’une très longue lignée d’ancêtres divers, faisant partie d’une famille composant alors un clan avec ses propres règles, conventions, éducation plus ou moins cadenassée, il vous est difficile de vous libérer de ce qui peut-être un carcan dont vous avez du mal à vous détacher.

Il vous est difficile également de dépasser cette illusion d’un Amour que vous attendez de la part des membres de cette famille ou bien que vous espérez, quand cela ne se manifeste pas autant que vous le désirez avec toutes les souffrances d’un manque ressenti au plus profond de votre conscience.

Il est bien entendu qu’étant enfant il est nécessaire pour chacun d’entre – vous d’être entouré de cette protection nécessaire à votre épanouissement. Pourtant ce que vos parents vous ont apporté représente ce qu’eux – même ont reçu de leur expérience personnelle, qu’ils tentent de partager ou bien d’exorciser si leur cheminement aura manqué de ce support énergétique puissant, nécessaire à l’épanouissement de chacun.

Les conflits dans les familles, dans vos sociétés, dans le fonctionnement de votre monde et dans celui de votre cheminement personnel ou collectif résultent de la mauvaise compréhension de la puissante force de l’Amour Divin créateur, moteur de votre propre existence et de celle de votre monde.

Accepter que celui ou celle que vous considérez symboliquement parlant, comme vous appartenant puisque vous vous l’accaparez par vos paroles « mon fils, ma fille, mon père, ma mère, mon mari, ma femme » etc…etc…accepter donc que celui-ci, celle-ci, vive autre chose que ce que vous pensiez normal ou bon d’après votre propre vision souvent restrictive, est très important.

Chacun à sa route définie par ses propres choix, son orientation personnelle basée sur l’attirance de telles ou telles énergies l’éloignant souvent de ce que vous envisagiez pour lui ou pour elle.

Alors cette incompréhension, ce refus, vous apporte du ressentiment, de la colère accompagnée le plus souvent de frustration, d’une souffrance liée au rejet d’un amour attachement qu’il est nécessaire de dépasser en cette époque de transformation intérieure collective.

Il y a également bien d’autres attachements à dépasser dont un des plus tenaces et encombrants est celui que vous ressentez par rapport à votre situation vous permettant d’acquérir le plus possible de biens que vous pensez nécessaires à votre bien-être.

L’attachement est emprisonnement, il fixe votre mental sur ce qui, d’après-vous, vous appartient, est votre propriété. C’est pour cela que vous utilisez toujours ces déterminants possessifs dont nous vous parlions précédemment: mon bien, mon argent, ma maison, mon amie, mon compagnon, ma femme, mon mari, mon chien, etc…etc. Tout cela envahi votre esprit et lorsque vous perdez ce qui d’après votre conviction vous appartient que ce soit sur le plan matériel ou affectif, vous tombez au plus bas.

L’accumulation de possessions exalte votre ego, une apparence de beauté physique, de jeunesse éclatante vers qui de nombreux regards se tournent vous donne l’impression d’être le centre du monde. Rien de cela ne dure et doit décliner vers la vieillesse et la disparition du support de votre matérialité, c’est à dire votre corps.

Il est nécessaire de remercier si vous êtes en bonne santé et d’apparence flatteuse car cela est un don du Père-Mère, de la Source.

Lorsque la puissance de l’Amour envahi votre être, vous détournez votre regard de votre petit moi et offrez cet Amour aux autres pour les aider à reconnaître en eux – même leur propre beauté intérieure grandissant par la compréhension de leur Divinité, présente bien au delà des nombreuses apparences qu’elle doit revêtir avant de se faire reconnaître et se dévoiler entièrement.

L’Amour n’a pas d’attache, n’emprisonne personne mais au contraire libère, rayonne, consume ce qui se refuse à sa puissante énergie de transmutation et d’élévation.

L’Amour c’est l’abandon de la souffrance par l’acceptation du chemin choisi par votre âme, le remerciement envers vos parents, votre famille, vous ayant permis d’entreprendre ce qui a été envisagé par vos guides et par votre conscience supérieure avant votre incarnation. Cela vous permet d’avancer empli de cette flamme dont la puissance ne devrait pas s’éteindre mais au contraire s’amplifier tout au long de votre expérience d’incarnation.

Que ce choix, une fois incarné, vous apporte ce qui semble être de l’abondance ou la pire des misères n’est pas le fruit du hasard, de la malchance, ou de ce qui semble être le bonheur mais résulte bien d’un choix de l’âme désirant vivre une expérience afin de se purifier, s’alléger et surtout d’apprendre le détachement nécessaire à l’émanation de la toute puissance de l’Amour.

Profitez de la vie, chaque instant, en remerciant pour ce qui se présente au devant de vous car vous aviez mis en page vous-même le schéma directeur de votre incarnation et en retrouvez les grandes lignes au fur et à mesure de votre avancement.

Sachez néanmoins que se présente, caché derrière ce que vous vivez, l’opportunité de comprendre subitement l’illusion dans ce qui peut se percevoir au premier abord.

Lorsque l’Amour a ouvert la porte de votre cœur et de votre conscience, le regard que vous portez sur la vie et ses événements change considérablement.

Il vous vient comme un détachement et en même temps le besoin de vivre chaque instant avec intensité et remerciement. Votre attention ne se porte plus sur l’illusoire mais sur la force de vie se manifestant en vous et tout autour de vous.

Votre nombril ne vous fascine plus mais au contraire vous englobez d’Amour et de reconnaissance ce qui vous entoure, les personnes que vous côtoyez, que ce soit dans votre entourage proche, familial ou en chaque rencontre que vous faites au long de votre vie.

Vous découvrez alors la richesse en chacun de ceux que vous rencontrez.

La puissance rayonnante de votre cœur supprime toutes les barrières en se transmettant vers ceux qui croisent votre chemin et même au delà.

Marchant dans la nature à n’importe quelle saison, vous ressentez la puissance de vie issue de la Source créatrice, animant chaque brin d’herbe, le balancement dans le vent de majestueux arbres, le vol libéré des oiseaux traçant dans le ciel le ballet de leur évolution, le chemin des insectes actifs dans leurs vies éphémère.

Ainsi vous êtes dans la contemplation de cette énergie de vie se manifestant partout en vous et vous remerciez, heureux, la Source Créatrice de toutes ces beautés mises à votre disposition.

Vous vient alors un grand respect envers les beautés de votre monde et l’envie de crier votre désespoir lorsque vous voyez les massacres et les tueries nombreuses que votre Terre-Mère subit ainsi que nombre de ses résidents humains ou animaux, tout cela pour le bien -être d’une petite minorité.

La puissance de l’Amour est comme une grande claque vous déstabilisant quelques temps avant que vous en compreniez la force et la manifestez alors dans toute sa plénitude.

C’est le grand secret de la vie, se sentir relié à ce « Grand Tout », le faire vivre en son cœur dans le moment présent.

Grand défi à bien comprendre, à pratiquer chaque instant de votre vie.

Paix et Amour en vous.

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

Site web de l’artiste-peintre : http://www.dominiquefihey.com/

 

Source: http://le-coeur-arc-en-ciel.over-blog.com

 2,537 

Voir en PDF

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.