EnglishSpanishPortugueseItalianGermanPolishArabicFrench


TARIF RÉDUIT POUR LES ABONNÉS DE LA PRESSE GALACTIQUE

par Léandre

Actuellement, une étape importante dans la désintégration des éléments de l’égrégore collectif est en cours. Pendant que la tombée des voiles nous place face à de nouvelles révélations au niveau personnel et collectif, les forces de la noirceur se démènent pour tenter de rattraper leur contrôle sur l’ensemble de l’humanité. Qu’importe, de nouvelles opportunités nous propulsent vers notre destinée individuelle et collective.

Après la dernière quinzaine de janvier marqué par la présence d’une chape de plomb sur notre patience, février est certainement intense depuis le début car nous sommes en plein saut de palier vibratoire. Les manifestations en lien avec tout ce qui touche la 5D sont de plus en plus rapprochées, cependant elles sont accompagnées d’attaques qui visent principalement à nous mettre les nerfs à vif et provoquer une déstabilisation physique via les récepteurs sensitifs, responsables de l’équilibre du corps dans son environnement. Rajoutons à cela l’inquiétude que suscite, dans les populations mondiales, l’instabilité du système financier, manipulé par la clic des mondialistes afin de rediriger vers eux l’énergie de peur du manque qui s’y trouve.

Malgré leurs efforts pour reprendre le contrôle du collectif, de nouvelles fractures dans la ligne temporelle 3D bloquent le mouvement linéaire du monde 3D et court-circuitent les différents systèmes de manipulation de l’égrégore collectif. Car c’est un ensemble d’éléments structurels du monde 3D, affectés par ces fractures, qui s’effritent. Il y a définitivement perte des repères « futurs 3D », les événements extérieurs perdent de leur consistance et ce à quoi nous nous attendons ne survient pas. Et cela s’applique aussi à l’agenda 3D.

Pendant le processus de désintégration des voiles collectifs, des prises de conscience surviennent concernant nos modes de vie et de pensées, nos relations, nos perceptions, notre environnement, le rapport entre le moi dans l’instant présent et le moi avec un passé, tout cela au sein du collectif. Ces révélations prennent l’allure d’une histoire extérieure que nous observons comme un film sans réelle émotion, ni attache (pour Danièle : sans se sentir concerné…). Même si cela est troublant et peut être même percutant dépendamment de son vécu. Comment avons-nous pu vivre de cette manière, avec tout ce que nous savons maintenant? C’est notre implication dans la communauté qui est remise en question.

Plusieurs aspects du corps s’activent pour, éventuellement, nous révéler la présence du monde physique 5D

Bonifié de ses nouvelles fonctions, le système immunitaire a repris possession de son rôle de protecteur sur le terrain et procède à l’éradication des liens occultes au niveau du mécanisme cellulaire (l’aspect génétique sera pour plus tard). Ces liens sont programmés pour installer des implants dans le corps physique, assurer leur renouvellement lors de la division cellulaire et pour maintenir la communication énergétique et physique, dans un rapport de contrôle, entre humains-âmes et parasites : portails organiques (PO), hommes robots (HR) et reptiliens.

Depuis l’installation d’un point d’ancrage physique 5D, le 1er janvier dernier, dans les glandes surrénales, celles-ci ont développé une connexion plus précise avec le monde 5D en lien avec la capacité d’intégration physique du processus de régénération cellulaire. Leurs rôles dans le processus ne sont pas des plus clairs pour l’instant. Cependant, ces glandes endocrines sont responsables de la production de l’adrénaline nécessaire lorsqu’un danger survient, qu’il soit réel (le tigre à grandes dents) ou fictif (peur d’avoir peur), en plus de posséder des marqueurs de dégénérescence et d’être en mesure d’inhiber le système immunitaire. La simple présence de ces deux éléments est sûrement un indicateur dans la transformation des nouveaux rôles de ces glandes. En équilibre, les surrénales optimisent perceptions et réactions, en excès d’adrénaline, elles s’épuisent (les burnouts).

Les glandes surrénales sont intimement liées aux récepteurs sensitifs dans la communication sensorielle interne qui prend de plus en plus d’expansion. Ce qui nous donne l’impression que le corps physique a plus de conscience que la tête. Nous pouvons nous laisser guider par les pulsions et les indications données par notre corps. Et jusqu’à ce que nous ayons basculé dans un mode de vie principalement sensoriel, effectivement deux consciences vont cohabiter. Une au niveau cellulaire, dans un alignement vers la physique 5D et l’autre au niveau du mental cérébral (neurologique), aux perceptions limitées par les contacts avec le monde 3D. Malgré cela, une chose est certaine, il n’est plus possible de se déployer en 3D, tout au plus nous faisons du surplace. Il y a un tel alignement des « intentions cellulaires » (le magnétisme cellulaire) et collectives (le Grand Réveil du cerveau) que cela nous éloigne des possibilités qui peuvent encore subsister dans ce qui reste de linéarité 3D.

L’absence de bouts de télomère

 « … le télomère est la partie qui se perd lors de la division cellulaire, le chromosome est alors amputé de l’information liée aux derniers gènes perdus lors de la division. Le vieillissement cellulaire, entre autre, est causé par cette perte d’information… »

Ref: https://pressegalactique.com/2020/12/25/points-dancrage-physique-5d-en-cours-1ere-partie/

Notre voyage dans les bassesses du monde physique 3D a été possible parce qu’une partie de notre ADN a été amputée. Pour être en mesure d’accéder (à un moment donné) à la réalité physique 5D, ces bouts manquants de la génétique doivent être rétablis car ils n’existent que dans la conscience de la réalité physique 5D. Cette information génétique est nécessaire à la création du monde physique 5D. Rien de surprenant alors que le 7e Point d’ancrage physique 5D survenu le 5 février dernier soit exactement là où il le faut pour rétablir la connexion avec notre tribu, notre clan et la race d’origine, c’est-à-dire, au télomère.

 

Quelques jours plus tard, un 8e Point d’ancrage physique 5D s’est installé à « l’extérieur » du corps physique dont le but est la révélation d’une nouvelle réalité physique 5D. Du coup après ces deux points d’ancrage, la ligne temporelle 3D a subi deux nouvelles fractures en 24 heures, provoquant une désynchronisation et une désorganisation importantes.

Au moment d’écrire ces lignes, un 9e Point d’ancrage physique 5D à « l’extérieur » est survenu cette fois-ci très proche du corps physique afin de créer un lien entre monde physique 5D et nos récepteurs énergétiques périphériques.

« … certains de nos récepteurs énergétiques ont migré vers la périphérie du corps physique et fonctionnent indépendamment des récepteurs énergétiques internes. Cette couche énergétique en avant plan (ou au front) détecte l’environnement extérieur… du moins c’est son rôle en devenir… une ligne directrice est tracée avec le monde 5D énergétique grâce à la présence de ces récepteurs énergétiques extra corporels … »

Ref: https://pressegalactique.com/2020/05/01/nos-corps-se-transforment-lintegration-de-la-nouvelle-realite-physique-4d/

Beaucoup de désintégration en cours nous éloignent des niaiseries du monde 3D et en même temps il y a ces interventions dans des aspects ciblés de notre corps pour nous mettre en contact avec cette nouvelle réalité physique 5D. À court terme, cela ne signifie pas que nous allons passer en physique 5D. En ce moment, c’est une préparation physique et sensorielle qui exige aussi une absence de contrôle quel qu’il soit. Il y a donc encore du travail de désintégration à faire : les nombreuses technologies artificielles qui entretiennent le contrôle mental au niveau du système nerveux central des HA5D, en passant par des voiles, des liens occultes neurologiques, d’autres technologies liées à l’égrégore collectif, etc.

Le monde physique 5D, dit des plans supérieurs, n’a que faire du contrôle qui relève du monde 3D, ces deux univers ne peuvent cohabiter. Tout semble s’accélérer pour diriger l’humanité vers sa nouvelle destinée, cependant, avec la même ferveur, nous sommes attaqués continuellement et de façon subtile par un monde déchu qui cherche désespérément à maintenir le contrôle (politique, sanitaire, financier, etc.). La réalité est tout autre dans ce monde, il y a de moins en moins de consensus que ce soit chez les élites ou leurs pions. Tout le monde a l’impression de tourner en rond, il manque de suite dans la continuité des événements. D’autant plus qu’une autre fracture dans la ligne temporelle 3D s’est rajoutée hier. Maintenant, nos récepteurs sensitifs régulièrement attaqués depuis quelques semaines, sont systématiquement « réparés » pendant les agressions énergétiques. Le ton est lancé pour la suite du monde.

 

Les révélations

Le processus actuel nous révèle beaucoup d’informations surprenantes. S’entremêlent des images polarisées ou non, du passé, du présent et possiblement du « futur ». Pendant ces fractures temporelles, des messages circulent d’une temporalité (ou d’une intemporalité)  à une autre. Personnels, familiaux et / ou collectifs, nous pouvons visionner des scénarios surprenants, en rêve et en pensées. C’est le début d’une phase de clivage temporel, qui s’accompagne d’un ralentissement ou d’une modification du temps, où il est possible de voir tout le chemin parcouru pour en arriver à cette vision élargie du retour à la source génétique.

Il y a des indices dans tout cela. Ce moment, lié à l’aboutissement de notre histoire personnelle à l’intérieur de la collectivité sous contrôle, nous permet de tourner le dos et de fermer la porte définitivement à l’effroyable expérience du monde 3D.

Léandre 16 février 2021

 4,535 

Voir en PDF