Message de l’Être reçu par Agnès Bos-Masseron

Vous le savez, l’humanité maintenant ne peut qu’actualiser l’invitation. Ne plus se croire petite personne manipulée ou manipulable, influencée ou influençable, se savoir le cœur d’infini. L’infinie puissance de la toute bonté, l’infinie puissance de la toute beauté de l’Être qui reste unique et qui simultanément s’incarne en des milliards de formes et des milliards de voies. Harmoniser sa voie à la voie unique. La rencontre, vous le savez, est dans ce oui à être le don vivant.

Il est vrai, belles sont cette invitation et cette ouverture. Ne jamais croire dans de faux drames. Regarder l’ouverture et l’actualiser à travers son incarnation et son acceptation d’être le plein bonheur, d’être le oui vivant, d’être la flamme, d’être la simplicité, d’être la vie.

Ceux qui ne savent pas entendre l’invitation ou qui choisissent de ne pas l’entendre, peuvent être pris dans cette illusion de tourment ou de tumultes, ne comprenant pas que chaque être seul est l’initiateur de ses propres tumultes. Pour ceux qui choisissent d’être le oui vivant, tout s’apaise. Une autre réalité. Vous le savez, les mondes sont superposés. La beauté dans ce moment d’éternité, d’être ouvert au monde le plus vaste car le plus simple. Être le cœur d’infini et retrouver l’art d’être incarné.

Le secret reste l’attention, l’attention offerte à l’intention. On ne peut se permettre de regarder les faux tumultes car l’attention donne vie. On ne peut que rester cette simple limpidité, cette infinie détermination de l’être qui se sait la puissance de la perfection, et cela, l’affirmer par son incarnation.

Vous accompagner en cela est notre joie infinie.

Source : http://anandamath.org

 3,712 

Voir en PDF

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.