par Marina Paregno

Où sont passés les mouvements fraternels? Qu’avez vous donc fait du lien qui vous unit? Il y a pour beaucoup cette peur indomptable, ce désespoir à l’idée de ne plus savoir qui être. Vous êtes perdus alors qu’il vous suffit tout simplement de vous relier.

Le monde, le nouveau monde comme vous l’appelez, a besoin de renaître comme une toile géante d’amour pour dire non à la propagation anxiogène du déclin. Si vous ne vous reliez pas, ne partagez rien, il est inconcevable pour les nouvelles structures de s’imposer. Car nous d’ici, nous ne nous imposerons pas. Nous vous laisserons faire vos choix et le ciel continuera à transmettre ses foudres sans que nous puissions aider votre humanité à grandir.

Le déploiement des forces ne peut avoir lieu sans vous. C’est cela le choc de conscience de l’année 2021. C’est un moment pour soi qui vous est offert pour vous rétablir et pour dire au monde tout ce que vous ne voulez plus. Dire non ce n’est pas rester dans le mutisme. Le mutisme n’est pas le silence. Le silence est un retour à soi, un moment de paix et de vérité que l’on s’offre. Le silence permet d’engager l’action, la vraie, la pure, l’authentique car aujourd’hui l’empreinte que vous devez laisser en ce monde est de faire le choix de l’authenticité pour permettre l’équilibre.

Si vous voulez un monde vrai, incrusté de diamant, alors faites le choix authentique d’exister. Cela n’est pas de l’utopie c’est une réalité. Vous pouvez dés à présent faire le vœu de vivre, comme un cri de renaissance, d’une nouvelle puissance. Renaissez dans votre force. Tout est relié. Nous n’attendons que vous !…

Source: http://www.marina-paregno.com

 504 

Voir en PDF