Les Anges transmis par Ann Albers

Mes chers amis, nous vous aimons tellement,

Sur votre terre, il y a un flux d’amour sans précédent créant mouvement et changement. Vous l’avez, collectivement, appelé. Dans le confinement de la quarantaine, vous avez aspiré à la liberté. Pendant des mois de séparation, vous avez pleuré pour être connectés. En observant les horreurs du racisme, vous avez prié pour l’unité. En allant à l’intérieur de vous et en créant de meilleurs futurs dans votre monde intérieur, vos désirs étaient des prières qui appelaient les cieux pour un soutien !

Comme jamais auparavant dans l’histoire de l’humanité, l’amour coule vers vous, à travers vous, et quand cela est permis, de vous ! L’amour afflue dans un monde qui est prêt à renaître dans un avenir plus brillant, plus grand, plus glorieux, plus aimable, unifié et créatif ! Vous êtes ceux qui créent ce changement par votre volonté de le rêver. Vous êtes ceux qui le permettent par votre volonté de vous accorder à la fréquence de l’amour. Vous commencez par l’amour et la bonté pour vous-mêmes, puis vous vous élancez vers l’extérieur, exprimant votre amour pour le monde selon les directives de votre propre inspiration divine.

Au fur et à mesure que vous avancez, il est bon de comprendre que plus le flux d’amour est important, plus l’ampleur de vos sentiments – tant positifs que négatifs – est grande.

Si vous observez une rivière physique, il y a peu de perturbation lorsqu’un flux doux atteint un rocher sur son chemin. Cependant, une rivière impétueuse crée soudainement des vagues massives de gargouillement, de bouillonnement et d’écume lorsque son puissant courant heurte un rocher. De même, dans un plus grand flux d’amour, vous remarquez vos propres blocs de résistance de manière beaucoup plus forte !

Vos sentiments sont des indicateurs parfaits pour savoir si vous permettez ou résistez au flux d’amour à travers l’univers et à travers vous-même.

Lorsque vous permettez à l’amour de circuler vers vous et à travers vous, vous ressentez la félicité. En résistance, vous ressentez de la douleur. La plupart d’entre vous ressentent des degrés variables entre les deux, avec des pics occasionnels aux deux extrémités du spectre.

Par exemple, lorsque vous êtes immergé dans le moment présent, que vous appréciez véritablement ce qui se trouve devant vous, et que vous n’avez aucune pensée qui pourrait bloquer le torrent d’amour qui se précipite, vous pouvez ressentir une félicité qui n’était autrefois accessible qu’à ceux qui travaillaient assidûment sur leur pratique spirituelle et leur méditation pendant des décennies ! Beaucoup d’entre vous verront de l’énergie, percevront l’esprit plus clairement et seront bombardés de pensées inspirées qui les guideront vers leurs rêves. Ce sont les moments, très chers, où vous ne rencontrez aucune résistance au flux d’amour. Ce sont vos moments de paradis sur terre !

Lorsque vous faites l’expérience (comme c’est le cas pour beaucoup d’entre vous !) de ce que nous appelons des éruptions émotionnelles ou des explosions soudaines d’émotions  » négatives  » intenses, c’est simplement un indicateur que vous vous êtes heurté à une poche de votre propre résistance au flux d’amour.

Peut-être vous concentrez-vous sur quelque chose qui vous dérange, plutôt que sur quelque chose qui vous fait plaisir. Peut-être essayez-vous de vous pousser à ressentir une certaine chose ou à faire quelque chose que quelqu’un d’autre dit que vous devriez faire… mais vous ne vous sentez pas ainsi. Vous avez peut-être besoin de repos, de nourriture ou de loisirs, mais vous avez ignoré vos propres besoins. Peut-être vous jugez-vous ou jugez-vous une autre personne ou essayez-vous d’imposer votre volonté à une autre personne. Dans tous ces cas, vous résistez au flux naturel vers plus d’amour et de joie. Ces comportements et schémas de pensée sont enseignés, conditionnés, acceptés par l’homme et compréhensibles, mais l’essentiel est que résister au flux de l’amour ne vous rend pas heureux.

En fait, la résistance au flux de l’amour est à l’origine de toute douleur et souffrance humaine.

Parfois, vous pouvez commencer à vous libérer facilement de cette résistance. Vous pouvez prendre une inspiration et imaginer que vous respirez la lumière, l’amour et la bonté. Vous pouvez expirer et imaginer que vous envoyez de l’amour dans le monde. Parfois, il est vraiment aussi simple de revenir au flux de l’amour. Dans ce rythme très naturel de la respiration, du don et de la réception, vous pouvez facilement revenir à son flux.

Si vous retenez votre respiration, cependant, vous commencez à ressentir un besoin d’air. Votre corps se contracte. La circulation des nutriments, l’élimination des déchets et les signaux nerveux sont diminués. De même, si vous refusez d’expirer, vous avez envie d’éclater.

De même, si vous ne vous concentrez pas sur une vibration d’amour qui vous est offerte à chaque instant, vous avez besoin d’amour dans une mesure toujours plus grande. Si vous n’envoyez pas régulièrement de l’amour vers l’extérieur sous une forme ou une autre, vous aurez envie d’exploser.

Nous ne disons pas que vous devez tout aimer. Nous ne disons pas que vous devez recevoir de l’amour humain de tout ou de tout le monde, ni même faire circuler de l’amour vers tout et tout le monde à tout moment. Il s’agirait d’un état idéal et, bien qu’il s’agisse d’un objectif ambitieux, nous vous rappelons simplement que vous pouvez réintégrer le flux d’amour, beaucoup plus facilement, peu importe ce qui se passe autour de vous.

Trouvez un moyen facile de recevoir de l’amour, même si vous vous concentrez simplement sur une seule pensée agréable. Trouvez un moyen facile de faire circuler l’amour vers l’extérieur, même si ce n’est qu’en priant pour, ou en appréciant quoi que ce soit ou qui que ce soit dans votre vie, surtout vous-même.

L’objet de votre attention importe beaucoup moins que de trouver le sentiment et le flux d’amour. C’est un paradigme extrêmement différent de celui que la plupart d’entre vous ont appris, et une compréhension essentielle pour vous aider à naviguer dans la réalité 5D avec joie.

Nous allons le répéter :

L’objet de votre attention importe beaucoup moins que de trouver le sentiment et le flux d’amour.

Vos objets d’attention vous aident simplement à accorder votre énergie. Vous pouvez vous concentrer avec une attention interne ou externe sur tout ce qui vous plaît et commencer à expérimenter le flux une fois de plus.

Vous pouvez permettre à l’amour de s’écouler vers vous, en vous imprégnant de la beauté d’une seule fleur sauvage, d’une seule belle pensée, d’une chanson merveilleuse, d’une vidéo joyeuse, d’un repas délicieux, d’une pensée aimable – tout ce qui vous branche sur le sentiment d’amour et la jouissance du moment. Respirez cela.

Vous pouvez faire circuler l’amour vers l’extérieur en appréciant une belle couleur, en partageant une gentillesse avec quelqu’un, en priant pour quelque chose ou quelqu’un, en vous asseyant simplement et en imaginant que la lumière vous remplit et émane de vous en présence silencieuse. Vous pouvez faire de bonnes actions, avoir de bonnes pensées et vous permettre d’être un phare. Vous pouvez faire circuler l’amour avant tout en étant gentil avec vous-même. Expirez.

S’ouvrir à un petit flux conduit à un plus grand flux si vous êtes prêt à continuer de cette manière, en atteignant un point central qui ressemble davantage à l’amour. En continuant d’ouvrir et de libérer les zones de résistance à l’amour, simplement en changeant de centre d’intérêt, vous vous accorderez bientôt à un espace de sentiments plus heureux.

Nous savons qu’il y a des moments, surtout pendant les périodes d' »éruption émotionnelle », où vous avez l’impression qu’il est presque impossible de réintégrer le flux d’amour en trouvant une seule pensée agréable ! Lorsque quelqu’un déclenche votre douleur, lorsque la vie semble injuste, lorsque vous vous êtes concentré trop longtemps sur quelque chose de bouleversant – dans ces cas, vous pouvez avoir l’impression d’être possédé par la chose même que vous ne voulez pas voir ! Ces émotions intensément désagréables proviennent du fait que vous vous sentez déconnecté du flux d’amour.

Dans ces cas, vous vous êtes temporairement et obsessionnellement empêtré dans votre focalisation sur un objet d’attention négatif, et vous avez donc retiré votre attention de la multitude de choses, de personnes, de situations et de conditions intérieures qui vous aideraient à trouver le sentiment et le flux d’amour.

Il est tellement humain de blâmer les déclencheurs de vos éruptions ! Si seulement il/elle était différent(e), vous vous sentiriez mieux ! C’est peut-être vrai, mais en rejetant la faute sur quelqu’un, plutôt que de réintégrer le flux d’amour, vous vous rendez complètement impuissant(e) sur le plan spirituel. Peu importe si ce qui vous contrarie est une personne, une situation, un républicain, un démocrate, un vaccin, une personne non vaccinée, une personne masquée ou non, un fruit pourri ou un comportement pourri, un embouteillage, une personne horriblement abusive, ou n’importe laquelle des millions de conditions déplaisantes.

Nous parlons ici sans détour parce que nous voulons vous aider à reconquérir votre pouvoir de ressentir de la joie. Nous voulons que vous sachiez que vous avez le pouvoir de vous concentrer sur une pensée plus douce et donc de vous détacher des vibrations qui ne vous plaisent pas. Nous voulons vous soutenir dans la félicité de votre âme, dans l’épanouissement de vos désirs et dans le fait de vivre, de respirer et de contribuer au flux de l’amour !

Dans ce flux d’amour, vous êtes alignés avec rien de moins que le Créateur des mondes ! Vous devenez le changement pour le monde. Vous devenez des créateurs puissants. Vous devenez des communicateurs efficaces. Vous faites partie des solutions au lieu de renforcer vibratoirement les problèmes.

Nous savons que ce n’est pas toujours facile. Il se passe beaucoup de choses dans le monde qui peuvent vous perturber en ce moment, et de nombreuses émotions négatives pratiquées qui sont tout à fait acceptables socialement (mais pas du point de vue de l’ÂME).

Beaucoup d’entre vous nous ont demandé dans leur cœur :  » Que dois-je faire lorsque je ressens une éruption émotionnelle et que je n’arrive pas à trouver une meilleure pensée ? Que dois-je faire lorsque je me sens coincé dans la négativité ? Que dois-je faire lorsque mon ex/mère/père/frère/sœur/ patron/enfant est si terrible que je ne peux pas me concentrer sur les bonnes personnes de ma vie ? Que dois-je faire lorsque je m’inquiète nuit et jour pour le pays, l’économie, ma santé, ma mort, etc. Que dois-je faire lorsque je reste bloqué sur un centre d’intérêt qui me semble terrible ?

Dans ces cas, très chers, vous pouvez commencer à libérer doucement votre résistance au flux de l’amour en étant d’abord gentil avec vous-même. Faites le choix de vous accepter là où vous êtes et de vous aimer à travers cela. Il n’y a pas besoin de vous réprimander. Inutile de vous critiquer parce que vous êtes une personne spirituelle qui « devrait » mieux savoir. Il n’est pas nécessaire de vous flageller parce que vous n’arrivez pas à trouver une seule pensée positive sur le moment. Vous ne pourriez calmer un enfant qui crie ou qui pleure qu’en le distrayant ou, à défaut, en le calmant jusqu’à ce que l’émotion se dissipe. Lorsque vous êtes dans un état émotionnel éruptif, vous devez vous accorder cette même acceptation, cette même tolérance, cette même gentillesse.

En pratique, aimez-vous suffisamment pour permettre aux sentiments désagréables de vous traverser de la manière la plus saine et la plus responsable qui soit, et ils se dissiperont. Dites-vous : « Je suis en colère. Je suis triste. Je suis jaloux. C’est là où j’en suis, et ça me va pour l’instant. » Puis exprimez-vous en privé – dans un journal, auprès de Dieu ou de vos anges. Enveloppez-vous d’une couverture douillette et pleurez sans être jugé. Plongez dans votre jalousie et notez-la jusqu’à ce que vous l’épuisiez et que vous réalisiez que vous ne voulez pas vous sentir impuissant. Respirez profondément. Permettez à l’énergie malheureuse de se déplacer et observez-la simplement s’écouler comme si vous regardiez des débris qui étaient profondément logés en vous flotter vers le haut et vers l’extérieur.

Il y aura souvent des pépites d’or d’amour une fois que l’intensité de l’émotion « négative » se sera dissipée. Sous votre tristesse, se cache un désir de confort et de gentillesse. Sous votre colère se cache un désir de plus d’équilibre ou de s’éloigner de conditions ou de croyances non résonnantes. Sous votre jalousie se cache un désir d’embrasser votre pouvoir de création.

Dès que vous en êtes capable, dirigez doucement votre esprit vers des pensées qui vous font du bien. Libérez doucement votre résistance à l’amour. « Je suis fier de moi. Je me suis permis de ressentir et ça ne m’a pas tué. C’était génial de simplement ressentir et observer, plutôt que de réagir de manière blessante ! Je m’aime quoi qu’il arrive. Je m’accepte quoi qu’il arrive. Les sentiments forts ne me tueront pas. Mieux vaut sortir que rentrer. Je m’aime. J’ai de la compassion pour moi-même. Je me sens mieux maintenant. Je vais créer plus de confort, me rapprocher de ce qui résonne et m’éloigner de ce qui ne résonne pas. Je vais apprendre à créer. Je ne résiste plus à l’amour… » Prenez vous dans vos bras. Allez vous chercher un verre d’eau et imaginez le remplir d’amour. Buvez-le.

Puis, ouvrez-vous au flux de l’amour. Imaginez que vous ouvrez votre cœur comme une fleur au soleil. Respirez lentement et profondément et, à chaque inspiration, imaginez que le flux d’amour se déverse en vous et à travers vous. Si vous continuez de cette manière, vous risquez de vous endormir. Il se peut que vous ayez encore de la résistance et que vous vouliez vous replier sur vous-même. Vous pouvez avoir envie de vous distraire. Faites de votre mieux pour vous asseoir, respirer, vous ouvrir, respirer et recevoir. Vous voulez vous sentir mieux. Vous voulez être heureux. Vous voulez vous sentir aimé.

Il n’y a pas de « mauvais » sentiments, chers amis. Vos sentiments indiquent simplement si vous permettez ou résistez à l’amour. Ils vous disent dans quelle vibration vous êtes actuellement accordé, de sorte que vous pouvez choisir si oui ou non c’est l’aimant avec lequel vous voulez attirer ou permettre votre avenir.

Il n’y a pas de jugement des cieux dans cette conversation. Résister à l’amour ne diminue en rien qui vous êtes. Cela diminue simplement votre expérience de qui vous êtes vraiment.

Dans ce très intense et magnifique flux d’amour, soyez gentils et doux avec vous-mêmes. Embrassez-vous là où vous êtes. Ne vous poussez pas à faire ou à ressentir ce que vous ne voulez pas. Ne fuyez pas vos sentiments. Lorsque vous le pouvez, passez doucement à des pensées qui vous font du bien. Lorsque vous êtes au milieu d’éruptions émotionnelles, observez simplement les « débris » qui s’écoulent à travers vous d’une manière douce et saine, jusqu’à ce que l' »amour » suive inévitablement.

Vous êtes en train de vous faire naître à nouveau. Votre terre est en train de naître à nouveau. L’amour est en train de naître dans un flux massif et rapide en ce moment. Profitez du processus. Vous vous libérez de l’équivalent d’éons de résistance conditionnée à l’amour. Vous vous libérez pour voir, être, expérimenter et exprimer l’amour dont vous êtes faits.

Que Dieu vous bénisse ! Nous vous aimons tellement.
– Les Anges

Source: https://www.visionsofheaven.com/

Traduit et partagé par la Presse Galactique

 1,050 

Voir en PDF