Par Yvan Poirier en Esprit Libre

Salutations Chers Frères et Sœurs en Éternité,

Dans notre monde enfermé, nous avons parlé et nous parlons encore d’évolution. Évidemment, je ne veux guère élaborer le sujet sur l’évolution qui a été étudiée par Charles Darwin parce qu’il y a des nuances qui ne peuvent être transmises, comparées ou interprétées en ce moment face à cette étude touchant l’espèce humaine et les mécanismes biologiques. Je ne peux d’aucune façon comparer l’évolution darwinienne face à ce que je vous présente dans cet article.

Toutefois, j’aimerais apporter un bémol au mot évolution. Ce terme est à mon avis  un paradoxe temporel et limitatif dans l’espace, le temps et l’histoire du système solaire et des espèces qui y vivent. Enfin, ce paradoxe est celui de l’évolution versus l’involution.

Durant des centaines de milliers d’années dans l’enfermement, il semble que nous ayons évolué bien que nous vivions dans un monde totalement éphémère et holographique de projections et de dualités incessantes. À mon avis, il s’agit plutôt d’une involution qui a maintenu la race humaine dans une prison. Toutefois, les barreaux de cette prison ou de ces lignes de temps dénaturées sont en train de se dissoudre afin de constater que cette supposée évolution passe maintenant au stade de la Libération.

On a qu’à regarder ce qui se passe sur la terre et même dans le système solaire. Les guerres, la prédation, la peur, les changements climatiques, etc. Est-ce de l’évolution? Oui si on observe que ces phénomènes ne font qu’augmenter en intensité bien entendu. On comprend que les êtres humains, malgré leur bonne volonté, n’ont véritablement pas avancé comme ils le souhaitaient vers un monde meilleur. Ils se sont plutôt vus évoluer dans un processus évolutif d’involution constante… Voyez-vous la nuance?

Il faut aussi ajouter qu’avant la libération de la matrice astrale, il y a à peine une dizaine d’années, les êtres humains après leur décès étaient littéralement aspirés dans ce même processus d’involution puisqu’ils étaient obligés de se réincarner pour poursuivre leur vie dans d’autres cycles d’enfermement. Ils n’évoluaient pas, ils ne faisaient que changer de formes et de personnages, tout en retournant pendant des milliers de cycles de vies coexistant avec les mêmes relations sous d’autres apparences.

Aujourd’hui, suite à la libération de la matrice binaire et de la couche isolante de l’anomalie primaire, nous ne sommes plus soumis à ces relations cycliques forcées par le processus de réincarnation. Tout cela est enfin terminé !

Au sein des mondes libres, des plans intermédiaires, il ne peut y avoir d’évolution ni d’involution, mais plutôt un aspect transitoire vécu au-delà de la forme. Présentement, les décédés poursuivent la fin de leur libération systémique des mémoires existentielles de leur vie dans l’enfermement. Cela les prépare à être libérés totalement de l’illusion, bien sûr, mais surtout à vivre l’Ascension vers leur Origine au-delà de la Création.

Maintenant, les décédés vivent intensément leur transcendance dans une douceur, une sérénité et une joie sans précédent. Ils sont à la fois dans l’accueil de nouvelles instructions et par moment dans une période de stase afin de se libérer de certains résidus éphémères transférés lors du décès sur les plans intermédiaires par leur corps éthérique. Je souligne que le corps éthérique n’est pas le Corps d’Êtreté ou de Lumière. Ces corps sont totalement différents bien que certaines fonctions s’apparentent, et qu’un travail d’intégration doit être fait avant la Libération finale.

Je partage cela avec plus de détails lors d’un de mes séminaires intitulé: QUE SE PASSE-T-IL APRÈS LE DÉCÈS D’UNE PERSONNE . La poursuite de la Vie au-delà de la mort dans les plans intermédiaires est une tout autre réalité que celle des mondes subtils et des réalités interdimensionnelles. Chacun retrouve graduellement ce qu’il a toujours été en son Coeur Vibral: un Être Éternel sans besoin d’évoluer, d’involuer, de progresser ou de s’incarner.

J’aurai le privilège de partager cela avec plus de détails lors du prochain séminaire COMMENT SE POURSUIT LE PROCESSUS DE TRANSCENDANCE ET DE LIBÉRATION APRÈS LE DÉCÈS ? . La poursuite de la Vie au-delà de la mort dans les plans intermédiaires est une toute autre réalité que celle des mondes subtils et des réalités interdimensionnelles. Chacun retrouve graduellement ce qu’il a toujours été en son Coeur Vibral: un Être Éternel sans besoin d’évoluer, d’involuer, de progresser ou de s’incarner.

Ce séminaire représente de l’inédit à propos de ces mécanismes intérieurs que vous aurez l’occasion de découvrir afin de voir à quel point aucun défunt n’est laissé pour compte. Vous constaterez que leur processus de transcendance leur permet d’être à la fois, de plus en plus, proche de vous, bien qu’ils soient au sein de mondes transitoires, parallèles ou même sur des plans intermédiaires ainsi que dans des dimensions, dont très peu connaissent la mécanique quantique qui y est vécue en même temps que nous.

 5,564 

Voir en PDF

Yvan Poirier

Plusieurs de mes séminaires en replay sont disponibles à prix réduits. Vous pouvez lire mes chroniques ici ou me contacter personnellement.