par Ginette Forget

Il semble y avoir une invitation particulière, en ce moment, à la tranquillité.

Mais, en fait, l’invitation est toujours celle-ci : être tranquille.

Ça ne veut pas dire d’être tranquille dans sa vie, mais être tranquille en Soi, arriver à se déposer vraiment au cœur de Soi, se déposer dans son Être et laisser la vie être la vie.

Plus je suis dans cette tranquillité, plus je suis déposée en moi, plus je suis disponible à ce que la vie présente.

Dans ce même état, il n’y a plus d’attente, plus rien n’est attendu.

Plus rien n’est attendu, parce qu’il y a la certitude que la vie amène exactement ce dont on a besoin, au moment où on en a besoin.

De là s’installe une tranquillité encore plus profonde… et plus profonde…

C’est là que réside notre sécurité la plus grande, ce n’est dans rien d’extérieur, ce n’est pas dans des circonstances extérieures ou d’autres personnes, à l’extérieur de soi.

Cette tranquillité qui est là, inébranlable, que rien ne peut toucher, que rien ne peut ébranler… Se déposer dans cet espace où on sait déjà tout, finalement.

Là, je peux être dans cette confiance absolue, parce que tout ce qui a à Être, arrive au moment où ça doit être là, même quand je crois que ça ne devrait pas être là.

Lorsque je n’ai pas l’habitude d’avoir cette assise, en moi, cette sécurité intérieure, le moindre coup de vent m’ébranle et j’en suis profondément affecté.

“On est toujours au bon endroit, au bon moment”.

Je n’ai rien à faire, nulle part où aller… Plus d’attente…

Rien à faire

Nulle part, où aller

Rien à attendre

Observez ce qui se passe, en vous, quand vous n’attendez plus rien, quand vous lâchez tout…

Qu’est-ce qui reste ?…

Transcrit avec Amour par Dominique Lahaut

 3,466 

Voir en PDF

Ginette Forget

Visitez mon site web: www.ginetteforget.com/ et partagez: ma chaîne Youtube - Me contacter ou lire mes chroniques