par Julie Boerst

Le cri qui semble venir de votre corps pour se nourrir émane en réalité de votre esprit. Tout ce qui est ressenti comme physique a son origine dans l’esprit. Tout ce qui est ressenti comme émotionnel trouve son origine dans l’esprit. Vous partagez tous un seul esprit. L’esprit dit au corps comment se sentir, et le corps obéit. Le corps est utile de deux façons. Ce qu’il ressent peut vous indiquer si vous laissez le faux diriger votre expérience. Le corps est également utile en tant qu’instrument de communication pour l’Esprit. C’est très simple. Une utilisation est agréable, l’autre est désagréable. La façon dont le corps est utilisé – par l’Esprit ou par l’ego – ne dépend que de vous.

Le cri qui semble émaner de l’affamé du monde vient en réalité de votre esprit. Le cri qui réclame quoi que ce soit à qui que ce soit vient toujours de votre esprit, car c’est l’esprit que nous partageons tous. C’est une bonne nouvelle, car vous pouvez toujours répondre à ce cri par une aide immédiate. Vous savez comment y aller. Vous savez comment remettre le contrôle à l’Esprit. C’est tout ce que vous devez faire. L’inspiration s’occupe du reste.

Votre travail consiste à vous reposer. Reposez-vous dans l’amour. Et de permettre à l’inspiration de faire ce qu’elle veut.

Les demandes de Happy Meal de vos enfants sont en fait des demandes de votre esprit. La vérité est que vous ne savez pas ce qu’est un Happy Meal, et vous ne savez pas à quoi il sert. Mais l’Esprit a une utilité pour les Happy Meals. L’Esprit peut utiliser n’importe quoi. L’ego peut condamner n’importe quoi. Il est très déroutant d’essayer de permettre à l’Esprit de tout utiliser alors que l’ego a toujours votre oreille. L’ego utilise ce que vous percevez pour le plaisir ou la douleur. L’ego vous dira qu’un Happy Meal vous apportera le plaisir ou la ruine. Ils sont égaux. L’esprit utilisera simplement le symbole du Happy Meal de façon très légère, avec joie, en l’absence de jugement.

Votre esprit, parce que l’esprit est ce que vous êtes, demande de l’aide à l’Esprit. Regardez l’étymologie. Succor vient du latin succurrere, « courir à l’aide de ». Succor et sucre. Regardez comme c’est similaire. L’ego vous dira que vous avez besoin de la douceur de la phénoménalité, de toute douceur que vous pouvez extraire du physique et du contact avec d’autres corps. L’esprit sait que vous avez seulement besoin de revenir à la douceur de ce que vous êtes, de ce que tout le monde est, la douceur qui existait avant l’invention du physique, avant l’invention de l’amertume, avant l’invention des opposés.

Vous ne savez pas ce qu’est le sucre, et vous ne savez pas à quoi sert le sucre, mais l’Esprit a une utilité pour le sucre. Insérez un nom ici. Il en va de même pour tout. Tout ce que vous percevez – il est sûr de le mettre entre les mains de l’Esprit. L’Esprit en a un bon usage – un usage qui apporte clarté et joie.

Vous ne savez pas ce que sont ces messages, et vous ne savez pas à quoi ils servent, mais l’Esprit en a l’usage. Ils sont en sécurité entre les mains de l’Esprit.

Vous avez la possibilité de bloquer le soutien de l’Esprit. C’est une option qui vous semble naturelle. Vous vous sentez en sécurité en bloquant, en vous défendant, en vous cachant, en gérant. Avec votre permission, tout cela va se dérouler et s’effondrer maintenant. Vous êtes en sécurité. Vous êtes tenu. Vous êtes porté. Vous êtes aimé.

Nous vous invitons à remettre le contrôle à votre Vrai Soi, à permettre le confort que nous pouvons vous donner, parce que nous sommes vous. Le vous qui semble être le familier avec sa volonté séparée est une figure de rêve qui a l’intention de souffrir. Lorsque vous regardez le monde que vous voyez, vous faites l’expérience de fabrications sensorielles vacillantes et changeantes contrôlées par l’esprit. Aimeriez-vous que vos fabrications sensorielles soient sous l’autorité de l’esprit sain ou de l’esprit fou ?

Chaque être faisant l’expérience du monde physique n’a que ce seul choix à faire, même s’il semble y avoir de nombreux choix dans le monde physique. Voulez-vous placer l’expérience sous l’autorité de l’esprit sain ou de l’esprit fou ? Voulez-vous que l’expérience soit utilisée pour promouvoir la santé mentale ou la folie ? Lorsque vous choisissez la santé mentale, vous choisissez la joie. Lorsque vous choisissez la folie, vous choisissez la répétition de la souffrance sous de nombreuses formes différentes.

Le secours est toujours offert, et il est toujours accessible dans l’esprit. Lorsque vous y accédez, vous éclairez le chemin vers lui pour tous les êtres à travers le temps et l’espace. Ce n’est pas une mince affaire.

C’est notre grande joie de vous servir, et nous savons que votre plus grande joie est de servir tout le monde.

Source: https://lovesbeginning.com/

Traduit et partagé par la Presse Galactique

 4,408 

Voir en PDF