par Diane Leblanc

Connaissez-vous la légende Maya qui remonte à la Lémurie? Selon les Anciens Mayas, les Lémuriens vivaient en paix sur un vaste continent paradisiaque situé au beau milieu du Pacifique, tandis que les Atlantes avaient développé différentes technologies de pointe leur permettant non seulement de voyager au-delà de leur continent positionné dans l’Atlantique, mais d’explorer les quatre coins de la Planète, en machines volantes, y compris la Lémurie.

Selon la légende, les Atlantes, ayant favorisé leur intelligence cérébrale et leurs facultés extrasensorielles au détriment de la dimension émotionnelle, auraient cherché à convaincre les Lémuriens d’abandonner leur culture ancestrale, leurs liens à la terre et au travail de leurs mains, pour bénéficier de leurs avancées technologiques, en échange que leur soit fournie une armée d’hommes forts, des « guerriers » pouvant les aider à conquérir et asservir le monde.

D’après les Anciens Mayas, les Atlantes avaient même réussi à maitriser la température, ceci ayant contribué à déstabiliser le fragile équilibre présent dans la nature. Ce faisant, ils commencèrent à se prendre eux-mêmes pour des dieux, déclenchant la colère des véritables Dieux du Ciel qui décidèrent de les punir en faisant sombrer leur continent.

En secouant les plaques tectoniques du globe, les Dieux firent aussi sombrer une partie de la Lémurie, ne laissant que quelques îles çà et là. Mais ces grands mouvements favorisèrent l’émergence d’un nouveau continent, situé à mi-chemin entre les deux autres (Amérique)… et puisque la majorité des Lémuriens avaient refusé de participer aux guerres instiguées par les Atlantes, les Dieux leur confièrent ces nouvelles terres à faire fleurir, à condition de s’engager à protéger coûte que coûte l’harmonie terrestre.

Les Mayas, et la plupart des descendants de la Voie Rouge, sont donc convaincus que leur destinée est intimement liée à celle de la nature et, ainsi, s’appliquent à préserver encore aujourd’hui toute forme de vie, dans un respect et une loyauté sans bornes.

Se pourrait-il que l’histoire se répète actuellement sur Terre? Que certains « hommes » en soient venus à se prendre pour des dieux et cherchent non seulement contrôler la planète, mais à utiliser la science et la technologie pour asservir l’humanité tout entière? Et si certains êtres, dotés d’une conscience hors du commun et d’un esprit critique acéré, menaçaient leur plan à un point tel qu’ils ont décidé de tout mettre en œuvre pour les faire disparaitre…

Quand on y pense, si les milliardaires de ce monde voulaient exclusivement réduire la population mondiale pour « sauver » notre planète de l’extinction, comment se fait-il que les mesures les plus contraignantes et liberticides soient surtout appliquées dans les pays les moins populeux?

Actuellement, on constate que les pays où la liberté de mouvement, de contacts, et de prise de parole est le plus réprimée sont les contrées soi-disant les plus « cultivées », dont plus particulièrement la France, la Belgique et le Québec… Or, ce sont des pays majoritairement francophones.

Dans le langage des oiseaux (homophonie), on dit que le français (le Franc sait) serait la langue des alchimistes, donc une langue « sacrée » (ça crée), celle de « l’étrange » (l’Être Ange) et de « la magie » (l’âme agit).

Cela pourrait-il expliquer pourquoi on essaie de nous faire taire, de nous faire peur, de nous « mettre à terre »… bref, de nous hypnotiser afin de nous maintenir dans l’inconscience collective inhérente à la matrice terrestre de la 3D?

Imaginez que vous soyez des Atlantes revenus vous incarner à cette période précise de l’histoire de l’humanité pour « guérir » la partie de vous qui s’était « perdue », obnubilée à outrance par la sphère « mentale » et la dépendance aux technologies de fine pointe… et que les « gouvernants » actuels aient été « engagés » (peut-être même à leur insu) pour vous « ramener à l’essentiel » en vous-mêmes, de gré ou de FORCE.

La crise mondiale actuelle serait de ce fait un cadeau, une fabuleuse opportunité qui nous est offerte de sortir de notre petite zone de « confort », exclusivement mentale et matérielle, afin de nous ouvrir à nos fabuleux et insoupçonnés potentiels (ainsi que nos « potes-en-ciel)… dans le but de rétablir l’équilibre entre la nature qui nous entoure, cette belle planète où nous habitons, et notre VÉRITABLE NATURE, à la fois humaine et DIVINE.

Et si le processus d’ouverture de conscience, enclenché collectivement depuis des décennies, était à l’aube d’atteindre le « point de bascule »… et avait eu besoin du sentiment « d’urgence » engendré par les événements des derniers mois pour nous inciter à faire « un bond en avant », tant sur le plan individuel que collectif?

Nous sommes le changement, nous faisons partie de cet éveil de conscience globalisé. Juste oser exprimer, avec le « franc parler » qui nous caractérise, nos opinions, notre vision de la situation et nos aspirations à matérialiser le meilleur pour un futur plus sain, harmonieux et respectueux de la Vie présente en chacun… c’est suffisant pour contribuer à ces changements inédits qui se préparent sur tous les plans et dans toutes les dimensions tant visibles qu’invisibles. Il suffit d’ÊTRE PLEINEMENT SOI, Souverain de son Royaume intérieur et Co-Créateur, tous ensemble de cette prochaine étape dans notre évolution : l’Ascension dans la 5e Dimension…

Les Anciens Mayas y sont parvenus, certains Atlantes aussi… mais surtout, tous nous ont laissé des indications, des voies à suivre pour y parvenir. À nous de les écouter et de relever le défi qui nous a été lancé depuis la nuit des temps : celui d’unifier en paix et en harmonie l’humain et le Divin en nous-mêmes… une fois pour toutes!

 2,944 

Voir en PDF

Diane Leblanc

Ce texte de Diane LeBlanc/ Bianca Gaïa, a été créé pour son site www.biancagaia.com. Pour communiquer avec moi c'est ici...