EnglishSpanishPortugueseItalianGermanPolishArabicFrench


TARIF RÉDUIT POUR LES ABONNÉS DE LA PRESSE GALACTIQUE

Pamela Kribbe canalise Jeshua

Cher amis,

Je suis Jeshua. Je vous salue tous dans l’amour et l’amitié. Nous sommes tous égaux.

Vous faites partie d’un groupe d’âmes qui est sur Terre pour aider à un changement de conscience dans le monde entier. C’est un changement de perspective radical dans les manières de voir, de ressentir et d’agir. Ce changement est nécessaire car la vie sur Terre est en train de changer. La conscience veut se développer davantage, non seulement chez les humains, mais aussi dans la nature : dans le règne animal, le règne végétal, et l’ensemble de la Terre. Il y a une envie irrépressible d’innovation, d’une nouvelle naissance.

Vous avez entendu l’appel de la Terre et entendu l’appel de l’humanité. Vous voulez faire partie de cette transformation de la conscience et vous êtes des pionniers et des leaders ; parfois à votre corps défendant. Vous abritez quelque chose dans votre cœur : une conscience du cœur naissante qui vous rend aptes à ce rôle de précurseurs, de novateurs. Ressentez cela dans votre cœur.

Connectez-vous à votre cœur. Ressentez l’expansion et le silence dans votre cœur et sachez que vous êtes en train d’attendre quelque chose – d’attendre un renouveau. Vous voulez aider la nouvelle réalité sur Terre, c’est ce que vous êtes appelés à faire. Vous êtes encouragés de l’intérieur, car c’est votre âme qui l’exige de vous.

Il y a en vous de l’amour pour la vie sur Terre. D’une certaine manière, vous êtes un parent, une mère et un père, pour la vie sur Terre, pour la conscience d’ici. Vous voulez aider cette conscience, ainsi que votre propre individualité, à s’épanouir ; vous voulez réaliser votre vraie nature. Ressentez l’énergie nourricière et aimante dans votre cœur, c’est une expression de ce que vous êtes. Ressentez la chaleur et l’amour que vous voulez partager avec la Terre et tous les êtres. Vous avez mûri en tant qu’âmes. Vous avez expérimenté et vécu beaucoup de choses, à travers toutes sortes de vies sur Terre et ailleurs.

Cette vie est une vie d’intégration, une vie pour devenir entier, une vie dans laquelle vous ramenez à nouveau toutes les parties perdues de vous et les entourez de lumière pour que la fleur que vous êtes puisse s’ouvrir et s’épanouir, pour que puissent se répandre son éclat et son parfum léger et doux. Ressentez cette fleur dans votre cœur. Voyez si quelque chose la symbolise : une couleur, une forme. Voyez ou sentez la fleur dans votre cœur et demandez-vous maintenant comment cette fleur peut s’enraciner dans la Terre et, surtout, dans votre réalité quotidienne. Imaginez cette fleur dans sa forme la plus rayonnante, pure et vierge, affinée par tant d’expériences. Ressentez à quel point est précieux ce cadeau que vous devez partager sur Terre. Puis posez-vous la question : « Y a-t-il de la place pour cette fleur dans ma vie quotidienne, dans le travail que je fais, dans mon environnement ? ».

Prenez une situation dans laquelle vous vous retrouvez souvent, qu’il s’agisse d’un travail ou d’une relation, au sujet desquels vous avez des doutes, ou sentez que quelque chose manque, ou ne se passe pas bien. Imaginez que vous êtes au centre de cette situation et voyez ensuite comment la situation affecte la fleur dans votre cœur, comment cette fleur réagit. La fleur est un être vivant ; elle est soit nourrie soit étouffée par telle ou telle influence ou situation. Regardez ce que vous pouvez faire pour vous sentir bien dans cet environnement, ou avec ces personnes, ou dans ce travail. De quoi cette fleur a-t-elle besoin pour être elle-même, pour être inspirée et être en mesure de rayonner ?

Parfois, cette fleur dans votre cœur a besoin de davantage de protection. Parfois, vous êtes trop perméables à votre environnement, aux gens qui vous entourent, à des énergies qui peuvent épuiser la vôtre, parce qu’elles ne vous conviennent pas vraiment. Si vous absorbez trop ou donnez trop – prendre sur soi trop d’énergie des autres est une forme de don – votre fleur se flétrit, elle s’épuise. Afin de conserver sa propre vitalité il est nécessaire de restreindre ce qui entre en vous et de vous protéger.

Voyez ce dont vous avez besoin dans telle ou telle situation et quel genre de limites peut le mieux vous servir – puis donnez-vous cela, énergétiquement parlant. Imaginez que vous entourez la fleur dans votre cœur avec une couleur, ou une force, qui la protège complétement. Vous pouvez aussi voir quelque chose de complétement différent ; par exemple, un symbole, comme un chevalier ou une épée, ou une sorte de frontière très nette. Donnez-vous la permission de fixer des limites fermes pour garder un cœur ouvert.

Cette question est épineuse et constitue un problème pour beaucoup d’entre vous. Votre cœur est ouvert et devrait le rester, car vous en êtes maintenant à ce stade dans votre cheminement évolutif en tant qu’âmes. Votre cœur est consciemment ouvert et bien développé – ce cœur est qui vous êtes. En même temps, vous évoluez dans un monde, un environnement énergétique où, dans de nombreuses situations, la conscience du cœur est encore endormie, pas complétement éveillée. Dans cet environnement énergétique il y a beaucoup de peur, d’hostilité et d’incompréhension, autrement dit de négativité, et de cela vous devez vous protéger.

Comment le faire ? En étant conscients de l’effet de l’énergie extérieure sur vous, en ne donnant pas ce qu’il vous est impossible de donner, et en ne le donnant pas là où ça n’est pas bien reçu. Il vous faut par conséquent discerner très précisément où votre énergie est appréciée, où elle circule et où elle ne circule pas. Là où elle ne circule pas, là où il y a de la résistance, elle rebondit sur vous. Et cela peut être douloureux, car parfois vous êtes très attachés à quelqu’un d’autre, en particulier à ceux qui vous sont chers, ou lorsqu’il s’agit de votre voisin. Si cette personne ne peut pas recevoir votre énergie, parce que son cœur n’est pas ouvert comme le vôtre, cela signifie qu’il y a une distance entre vous. Si vous savez comment vous protéger, une certaine sensation d’isolement apparaît et peut être ressentie comme douloureuse. Mais si vous ne vous éloignez pas, si vous donnez trop de vous-mêmes, vous vous faites du mal et cela prive la fleur dans votre cœur de son éclat et de son énergie. Alors, réalisez que l’amour dans votre cœur doit être discipliné, rigoureux et prendre bien soin de lui-même.

Vous craignez souvent l’isolement et la solitude. Précisément parce que vous êtes avancés et que souvent vous ne pouvez pas vibrer avec les énergies extérieures à vous, vous prenez vos distances avec les autres, ou vous ne vous sentez pas chez vous dans le monde. Cela fait partie de votre chemin. Vous êtes différents ; vous apportez quelque chose de nouveau. N’ayez pas peur de la solitude. Si vous voulez rester qui vous êtes et vous accorder vraiment une protection suffisante, vous devez vous connecter uniquement là où vous vous sentez reçus, là où vous êtes appréciés. Lorsque vous consentirez à cette stricte discipline, qui est en fait une forme d’auto-protection, et que vous apprendrez à adopter cette rigueur, vous attirerez des connexions avec le monde qui vous nourriront et vous inspireront.

Si, très consciemment, vous choisissez ce qui vous fait du bien, ce qui est vraiment inspirant pour vous, alors il semble qu’au début tout ce qui autrefois vous était cher vous abandonne. Mais en réalité vous ouvrez la voie à quelque chose de nouveau : à davantage d’espace pour vous-mêmes, pour la véritable réalisation de soi. Apprenez à recevoir ; vous n’êtes pas ici uniquement pour donner. Ce n’est qu’en donnant et en recevant que la fleur de votre cœur se développera.

La conscience du cœur développée prend racine dans la réalité quotidienne, dans la réalité terrestre. Prendre bien soin de soi, c’est respecter l’énergie de son cœur ; c’est respecter l’amour qui veut naître sur Terre. La conscience du cœur en vous n’est pas séparée de la conscience du cœur chez les autres : par définition, la conscience du cœur n’est pas séparée. Plus vous savez que la conscience du cœur en vous est protégée, et plus vous évoluez consciemment et librement dans ce monde, plus sera forte votre connexion avec la conscience du cœur globale sur Terre.

Entre vous et les personnes partageant les mêmes idées sur Terre il existe un lien que vous ne pouvez pas toujours voir ou ressentir, mais ce lien est toujours là – un lien aussi avec des amis et des guides de notre côté du voile. Plus vous osez être vraiment vous-mêmes et vous exprimer sur Terre, plus ce lien intérieur, cette connexion intérieure avec votre famille d’âmes – ces esprits apparentés – sont améliorés et renforcés.

Pour conclure, je vous demande d’ouvrir votre cœur aux énergies faisant partie de la même famille que vous sur Terre et de l’autre côté, de notre côté. Sentez que vous êtes soutenus. Vous n’êtes pas seuls, même si cela semble parfois le cas. Une quantité prodigieuse d’amour et de douceur, d’humour et de soutien est présente. Recevez-la ; recevez cette énergie. Donnez-vous la permission d’être nourris et inspirés. Autorisez-vous à recevoir ce dont vous avez besoin. Vous êtes précieux, et pour donner forme à la nouvelle énergie sur Terre, vous devez prendre soin de vous afin de devenir le canal que vous êtes censés être. De cette façon, vous êtes connectés.

Je vous salue tous avec révérence et respect.

© Pamela Kribbe
Traduction française : AD

Source: https://www.jeshua.net/fr/

 3,459 

Voir en PDF