Pamela Kribbe transmet la Terre

Chers amis, je suis la voix de la Terre. Je suis sous vos pieds et je vous salue tous avec chaleur et un accueil profondément ressenti de mon cœur. Je suis avec vous, tout près de vous. Sentez ma présence dans l’air que vous respirez, dans l’eau que vous buvez, dans votre propre corps qui vous accompagne dans cette vie du début à la fin. Je veux te sentir, m’imprégner de ta présence, car ta conscience m’enrichit. Je peux apprendre de toi et tu peux aussi apprendre de moi, si tu le veux. Nous sommes ici pour créer et travailler ensemble.

Vous avez une conscience qui, par sa nature même, est à la fois créative et pleine de ressources, et grâce à ce type particulier de conscience, vous vous distinguez des autres créatures vivantes sur Terre. Tout ce qui existe a une conscience, une âme, mais vous avez en vous un pouvoir créatif qui vous distingue de tous les autres êtres vivants. Vous êtes en passe de devenir des dieux – vous êtes des dieux en devenir – et vous apprenez à prendre conscience de votre pouvoir créateur et à l’accepter.

Cependant, vous n’êtes souvent pas conscients de votre pouvoir créatif, ou vous ne savez pas très bien comment le gérer. Il y a une partie de vous qui se sent perdue, rejetée dans cette vie sur Terre ; une partie de vous qui n’est pas connectée à la Source de tout, la Source qui porte la vie entière. Et je veux vous encourager aujourd’hui à vous engager dans cette connexion avec le grand tout, la Source – Dieu si vous voulez – qui vous porte tout au long de votre vie. C’est la seule connexion par laquelle vous pouvez vraiment ressentir une sécurité inconditionnelle et une acceptation absolue de qui vous êtes.

C’est cette connexion que vous recherchez, et c’est à partir de cette connexion solide que votre pouvoir créatif s’exprimera de manière positive. Lorsque vous essayez de créer sans cette sécurité fondamentale de vous sentir porté par un champ d’amour plus vaste – lorsque vous, avec votre pouvoir créatif, vous tenez à l’écart – vous vous sentez seul et perdu, et alors cette énergie créative peut, parfois, se retourner contre vous. Il suffit de regarder votre vie quotidienne, de voir combien de fois vous vous sentez coupé de la Source qui vous porte, et alors vous commencez à vous inquiéter, vos émotions sont confuses et chaotiques. Tout cela est lié à ce manque de connexion et au fait de ne pas pouvoir lâcher prise en essayant de contrôler la vie ; ne pas savoir que l’on est porté par la Source.

Comment établir la connexion avec cette Source, l’essence de ce que vous êtes ? Partout où la Source se révèle, vous y êtes aussi. Vous n’êtes pas réellement séparés, il y a un réseau de vie qui entoure et imprègne toutes les formes, toutes les créatures. Vous êtes toute cette toile ; mais, en même temps, vous en faites partie : vous êtes simultanément partie et tout. Ceci est peut-être difficile à saisir avec votre esprit, mais vous n’avez pas besoin de le comprendre avec votre intellect, c’est un sentiment. Et mon cadeau pour vous, ce que vous pouvez apprendre de moi, c’est de vous abandonner à ce vaste réseau de vie.

Regardez simplement le monde naturel, la vie non humaine. Tous les êtres de cette toile sentent qu’ils sont portés et nourris, soutenus par l’environnement alors qu’ils développent leur propre potentiel individuel. Une fleur qui s’épanouit dans un champ utilise les forces présentes sur Terre : le soleil, le vent, la pluie. Elle ne se demande pas s’il y aura du soleil au bon moment, de l’eau dans le sol ou l’abri d’un arbre suffisamment ombragé. Elle s’attend à ce que les bonnes circonstances se présentent, et même lorsque les bonnes conditions ne se présentent pas, cette énergie vitale naturelle s’abandonne à ce qui vient à elle et, si nécessaire, elle mourra afin de s’épanouir à nouveau sous une autre forme. Ce pouvoir d’abandon est présent dans toute la nature : les animaux, les plantes, les pierres. Tout ce qui vit sait comment se comporter à l’intérieur de cette toile qui englobe tout – sauf vous, qui semblez si souvent désorienté et sans racines, à la dérive. Pourquoi cela ? Vous êtes confus et à la dérive précisément à cause de vos grandes capacités et de vos talents, de vos pouvoirs créatifs. Le chemin du retour à la clarté, et du sentiment d’être à nouveau enraciné est aussi le chemin d’une mise en œuvre paisible de votre pouvoir créatif. Et l’expérience joyeuse de cela passe par la Terre, par le retour à l’unité avec toute autre vie autour de vous – c’est la clé, la solution. Essayez de ressentir cette unité pendant un instant, en commençant par votre corps, qui est mon cadeau pour vous. Sentez la vie y circuler, sentez votre corps comme un champ d’énergie vivant. Ne regardez pas ce qui ne va pas, ni où il y a un problème, mais sentez simplement la vie elle-même pendant un moment, qui coule et pulse dans tout votre corps.

Ce corps est beau et innocent, une expression de la signification de la force de vie. Laissez le Soleil briller sur lui, et imaginez que vous êtes complètement dans cette lumière et que toutes les cellules de votre corps boivent la puissance du Soleil, qui symbolise tellement plus que la simple lumière physique. Dans le Soleil, un cœur bat, le même qu’en moi. Dans le Soleil palpite une sagesse, un savoir. Le Soleil est la force créatrice fondamentale de ce système solaire. J’absorbe sa lumière et sa force énergétique que je transforme ensuite en formes de vie. Vous faites partie du Soleil, et on pourrait dire que vous venez du Soleil, bien que je veuille dire cela métaphoriquement. Tu portes en toi la force créatrice du Soleil, et tu es ici pour m’insuffler cette force afin de faire naître une vie florissante et abondante sur Terre. En retour, le cadeau que je vous fais est de vous accueillir, de vous fournir un abri dans lequel vous pourrez vivre, afin que vous puissiez profiter de cette vie.

Ayez confiance en moi. Beaucoup d’entre vous se méfient de moi, peut-être pas consciemment, mais il y a tant de choses qui vous ont été enseignées par les traditions des nombreuses cultures dominantes sur Terre. Leurs doctrines et leurs théories disent que le corps est d’une manière ou d’une autre inférieur ; que la nature est en dessous des humains et qu’elle est moins développée, moins importante ; que cette nature en vous, votre soif de vie, vos sens et vos émotions, et ce que le corps veut, tout cela doit être transcendé au profit de la « vérité spirituelle » – bien que personne ne sache exactement ce que cela implique. Vous êtes tellement aliénés de votre nature humaine, de votre unité avec moi, la Terre, que cela vous rend triste et solitaire. Je vois votre aliénation quotidiennement. Vous êtes bombardés de stimuli provenant de votre entourage et surtout de vos propres pensées confuses. Tu as perdu ton chemin parce que ta connexion fondamentale avec le champ de puissance que je suis t’a échappé.

Maintenant, abandonne-toi à ma force et laisse-moi te recevoir. Laisse-toi être ce que tu es et ne cherche pas tant à être différent de ce que tu es, à ressentir différemment de ce que tu ressens. Tu es bien comme tu es. Ta « voie » est d’être qui tu es et de ne jamais être quelqu’un d’autre que ce que tu es – ta voie est d’être toujours toi-même. Tout comme une fleur, lorsqu’elle s’épanouit, révèle son but le plus profond, vous vous épanouissez lorsque vous permettez à votre cœur de rayonner comme il le souhaite naturellement, sans essayer de le restreindre et de l’étouffer par des idées qui ne sont pas de votre nature. Pour revenir à votre état d’être naturel, il est nécessaire que vous comptiez sur vous-même, et non sur un soi-disant « moi supérieur » sur lequel vous devriez vous concentrer. Comptez sur votre propre humanité et prêtez-y une oreille attentive. Que veut l’être humain en vous ?

Toute cette idée selon laquelle vous devriez vous concentrer sur un ordre d’existence supérieur, une hiérarchie qui s’élève au-dessus de la Terre, est une idée fausse. Vous n’êtes pas ici pour transcender votre humanité. C’est précisément dans votre humanité que se trouve le lien entre le Ciel et la Terre, entre le pouvoir solaire et le pouvoir terrestre. C’est précisément en étant humain que vous pouvez devenir complet et entier, et c’est là que réside votre destinée. Ce n’est pas en supprimant votre humanité, mais en l’embrassant que vous revenez à vous et que vous devenez cette belle fleur que vous êtes destinés à être.

Qu’est-ce que cette humanité qui a été tellement réprimée, jugée et condamnée par la tête à travers la pensée ? Votre humanité est liée à vos sentiments. Vous êtes ici sur Terre pour apprendre en osant ressentir, en permettant à vos émotions d’être, et en surfant sur les vagues de ces émotions. Apprenez à vivre à partir de vos émotions, et osez croire que cela vous ramènera à la Source. Vous êtes portés par un champ de mouvement dynamique, qui recherche naturellement l’équilibre et la croissance. Cependant, vous ne croyez pas à ce concept parce que vos émotions semblent souvent confuses et difficiles à comprendre, mais vos émotions vous ramènent à la Maison, vos émotions sont les messagers de votre âme.

En écoutant sans réserve vos émotions, ou ce que vous pouvez appeler l’enfant intérieur, vous découvrirez où les choses sont devenues déséquilibrées en vous. Votre enfant intérieur, vos émotions, vous conduisent à vos racines. Imaginez un instant que vous voyez un petit enfant venir à vous, un enfant qui surgit de votre corps, de cet endroit profond en vous où vous maintenez l’équilibre des énergies. Prenez l’enfant sur vos genoux. Laissez cette image se déployer d’elle-même, ou créez simplement une connexion avec vos sentiments – vous n’avez pas besoin de voir quoi que ce soit.

En vous se trouve un enfant vivant : un enfant de la Terre et du Ciel. Il veut vous dire ce dont il a besoin, il veut vous montrer la voie pour vous sentir en paix et en sécurité sur la Terre. Laissez cet enfant vous dire ce qu’il ressent, quelles sont les émotions qui l’animent, et permettez-lui de les exprimer. Si vous lui permettez de le faire, vous verrez qu’il deviendra plus paisible et plus heureux. Vous pouvez le prendre par la main et, avec cet enfant, traverser la vie en étroite relation avec votre humanité.

Ce dont vous avez tous le plus profondément besoin sur votre chemin, c’est de vous recevoir, de dire vraiment « Oui » à tous les aspects qui surgissent en vous. Ce n’est que lorsque vous dites réellement « Oui » à tout ce qui est en vous – vos pensées, vos émotions, vos peurs, vos confusions – que votre pouvoir créatif peut s’étendre à tout et l’embrasser. Votre pouvoir créateur, que je compare ici au Soleil, est un pouvoir rayonnant qui s’étend de l’intérieur vers l’extérieur ; un pouvoir qui veut donner, unir et manifester. Moi, par contre, je suis une puissance réceptrice, la Terre réceptive qui absorbe. Ces deux forces ont besoin l’une de l’autre pour arriver réellement à une création équilibrée – une co-création.

Vous avez ces deux forces en vous, Soleil et Terre, donneur et récepteur. Vous pouvez développer de plus en plus la force de réception – le pouvoir de la Terre – en vous en disant vraiment « Oui » à votre propre humanité, en ayant vraiment de la compassion pour les besoins les plus profonds en vous, ainsi que pour l’obscurité et la négativité qui y règnent. La lumière de ce Soleil intérieur peut-elle briller sur vous ? Peut-elle vous réchauffer ? C’est pour cela que vous êtes ici, pour former un pont entre le Ciel et la Terre. Si vous savez vraiment ne recevoir, et aussi ne juger aucun aspect de vous-même, alors votre pouvoir créateur, les rayons de ce Soleil, pénètre réellement jusqu’au cœur de votre humanité et jusqu’au cœur de la Terre. Alors vous devenez illuminé à l’intérieur par votre propre lumière, votre propre chaleur.

Permettez à cela de se produire – soyez la Terre. Imaginez que vous êtes la Terre et laissez ce Soleil briller sur vous et vous pénétrer. Voyez comment ce Soleil met tout en vous à la lumière, et le fait sans jugement, de sorte que tout est autorisé à être. Sentez le soulagement que cela procure – rien n’est interdit, rien n’est mauvais. Permettez à ce soleil de briller. Imaginez que vous êtes allongé sur le dos sur la Terre et que vous prenez tout et ressentez : « J’ai le droit d’être qui je suis. » En étant qui vous êtes, vous devenez ce que vous êtes censé être – le Soleil et la Terre unis en vous. Cette union des forces se manifeste par un sentiment de paix et de bien-être, qui sont les signes que vous avez établi la connexion, que vous avez mis en place le pont. Si vous vous sentez calme et paisible en vous-même, c’est bien. Vous n’avez pas besoin de faire plus que cela, le reste vient de lui-même.

Je vous demande de prêter attention à cette réception de la Terre, en sachant que vous êtes un avec moi et en vous disant « Oui » à vous-même. Si vous savez incarner cette connexion, vous faites véritablement descendre la lumière sur la Terre, et vous devenez aussi un donneur, un créateur, un Soleil rayonnant. Vous verrez que ces deux choses apparemment opposées sont une seule et même chose – le fait de donner et de recevoir est un, et non deux. Une belle fleur, une rose, donne en étant elle-même, en sachant qu’elle est portée par tous les éléments nourriciers.

Qu’elle est portée par tous les éléments nourriciers qui l’entourent. Vous êtes comme cela. Soyez comme une rose, ayez confiance que vous êtes nourri par les éléments. Le don et le partage de votre beauté se fait par lui-même, en étant ce que vous êtes. Je vous salue tous. Acceptez mon cadeau.

Pamela Kribbe

Traduction de l’allemand par Maria Baes et Frank Tehan

Source: https://www.jeshua.net/

Traduit et partagé par la Presse Galactique

 1,909 

Voir en PDF