FrenchEnglishSpanishPortugueseItalianGermanPolishArabic

CLIQUEZ ICI POUR PLUS DE DÉTAILS !

par Delphine ORIEUX

De grandes explosions d’astres retentissent, des bombardements cosmiques s’entendent et résonnent dans une partie du cosmos, près de cette ceinture de feu, qui agit comme un projecteur de photons, qui brûle toute imperfection sur son passage et qui fait exploser toutes les projections d’astres denses dont le noyau est lumière.

La lumière devient visible lorsque les morceaux d’astres explosent en libérant des milliards de particules, qui se dissolvent alors juste après l’explosion, après avoir été propulsées sur cette ceinture de photons.

Des ondes de choc sont libérées et se ressentent à des milliards de milliards de milliards, etc., de kilomètres, la distance d’impact est très grande.

Une onde de choc plus grande et plus puissante que les autres vient d’arriver au niveau de la planète Terre.

Et de grandes explosions apparaissent à la surface de la Terre, comme un bouquet qui crépite à la surface de la planète.

De grandes armées tentent désespérément de ralentir cette onde de choc, avec les moyens qui sont à leur disposition. Mais rien n’y fait. Les bombardements étant trop forts, pour leur technologie qui n’est que très peu développée par rapport à l’intelligence cosmique de cette grande onde de lumière divine, qui s’est présentée à eux tel un choc vibratoire.

Ces gardiens sont terrassés sur place, non en quelques secondes, mais en quelques vies, à l’échelle de temps  vécu sur la planète. Car cette onde atteint leur ADN en profondeur et modifie considérablement la structure énergétique de leurs cellules, qui ne peuvent plus cohabiter sur un astre dense.

Cela s’exprime par des arrêts respiratoires, par des déficiences, par des dysfonctionnements lents et progressifs, qui les anéantiront jusqu’à ce qu’il ne reste que leur noyau de lumière.

Cette lumière, issue de leur noyau, se sentira bien pauvre et souhaitera repartir vers des mondes plus denses, où à nouveau elle pourra s’entourer de cette coque de protection, pour lui permettre de vivre dans un monde où tout s’obtient par la force et la lutte.

D’autres noyaux de lumière sont restés et virevoltent, tels des papillons tout autour de la surface de la Terre. Ces lumières débarrassées de leur coque gênante de particules denses s’envolent et dansent pour célébrer cette légèreté et cet amour issu de leur propre lumière.

L’atmosphère terrestre se libère de toutes particules denses, les photons nettoient tout sur leur passage. Cela crée de magnifiques pluies d’étoiles filantes, partout dans le ciel terrestre et l’atmosphère devient légère, dégage des odeurs qui font ressentir la joie et l’amour et nourrit tout ce qui vit sur la planète.

Des vaisseaux apparaissent et dansent parmi les étoiles filantes, pour célébrer ce nouveau modèle de Terre, qui au combien est aimé et soutenu par tous ces peuples des étoiles, qui eux-mêmes ont déjà vécu cela ou pour d’autres ont participé à l’élaboration de ce nouveau modèle.

Il y a d’abord ce temps, où les vaisseaux se montrent, mais ne se posent pas. Puis il y a un autre temps, lorsque l’atmosphère se stabilise, où enfin ils pourront atterrir et partager ainsi leur expérience, pour enrichir ce nouveau terreau qui nourrit maintenant la Terre.

Ceci est ce qui est déjà en cours de réalisation, depuis un temps lointain, à l’échelle de la planète, parce que les gardiens sont en train de périr. Certains décident de s’alléger pour pouvoir connaître ce nouveau monde. D’autres choisissent de vivre encore la séparation d’avec leur propre lumière, en allant vivre sur des terreaux plus denses. Des lumières en place sur Terre choisissent de s’abandonner à leur noyau de lumière, pour se débarrasser de toutes particules denses et les laisser se dissoudre d’elles-mêmes.

L’atmosphère terrestre se purifie d’elle-même entraînant tout un tas de phénomènes célestes, et nourrissant d’une énergie plus lumineuse la vie qui l’habite.

Voyez par vous-même, le nombre d’observations que l’on peut recenser dans le ciel. De belles lumières se déplacent, des pluies d’étoiles filantes s’observent, ainsi que des vaisseaux.

Alors, pourquoi désespérer ? Nous réalisons la plus belle expérience de toutes nos vies terrestres, qui marque l’achèvement d’un cycle et le début d’un autre.

N’est-ce pas excitant ? N’est-ce pas source d’une joie immense ?

Si l’on regarde les yeux vers le ciel, les pieds sur Terre, que l’on marche dans la direction que nous indique notre vie, alors on découvre ce merveilleux noyau de lumière en nous, à chaque dissolution des particules denses, au cours de cet instant.

Le reste n’est que costume, n’est qu’habillage d’un instant passé, qui à chaque moment perd de plus en plus sa visibilité et son intensité.

Réjouissez-vous de ce que vous vivez, car c’est maintenant que ça se passe !

Lorsque le bouquet cosmique aura atteint son apogée, le spectacle sera si éblouissant que nul ne pourra l’ignorer.

Source: https://ouvrir-son-coeur.fr/

 4,314 

Voir en PDF