Transmis par Marie-Marthe

Il est temps de faire des choix. Ces choix sont intérieurs. Plus précisément : choisissez qui vous voulez être. Il s’agit de choisir qui vous voulez être en toute honnêteté avec vous-même. Faites rayonner qui vous êtes vraiment.
Vous n’êtes plus dans la représentation de qui vous êtes, ni à devoir être ce que l’on attend de vous. Paraître n’est pas être. Raccrochez-vous à vos valeurs, à votre honnêteté intérieure, celle qui émane directement des vibrations de votre cœur.

Autour de vous, dans votre société, sachez que plus les actes sont inscrits de manière subtilisée dans le temps, plus l’humain s’y accommode et les intègre. Le temps pousse à l’oubli, à l’intégration couche par couche dans vos différents niveaux de compréhension. Sachez qu’une stratégie se poursuit dans le temps et perdure uniquement si elle trouve de plus en plus de personnes qui s’y raccrochent en croyant à son pouvoir de protection. Mais, le véritable pouvoir de protection émane de vous.

L’énergie sera dense, car résultante d’un déséquilibre entre deux opposés, deux polarités qui s’opposent, et au milieu desquelles vous vous situez. L’équilibre doit se recréer. L’ambiance très polarisée va continuer à exacerber les tensions déjà existantes. Ces tensions vont être nourries pour atteindre un point culminant au mois d’octobre. Les jours à venir seront remplis de passions, de tensions, d’oppositions.
Le mois de septembre servira de transition pour la mise en place de conditions supplémentaires au plan de restrictions des libertés déjà appliqué. Des lois vont s’écrire et se voter en toute intimité, en prenant bien soin de ne pas volatiliser au plus grand nombre leur teneur précise.
La volonté présente d’englober toute la société dans un même schéma, un même mouvement par une sorte d’abus de pouvoir se maintiendra. Plus on confère de pouvoir à cela, plus cette dynamique se renforcera et s’ancrera.

Le discernement est votre force, ne l’oubliez pas.

Septembre est énergivore. Ressourcez-vous, prenez soin de vous. Faites des pauses dans vos vies respectives.
Restez honnêtes avec vous-même, dans vos choix et dans vos convictions. N’aggravez pas la situation par de la violence verbale supplémentaire.
Des choix sont à faire et on vous y poussera. Ne vous laissez pas happer par les circonstances extérieures et redirigez toute votre attention sur vos vibrations intérieures. Voyez la vérité au-delà de vos propres peurs et ne craignez pas de regarder les choses en face.

Ne retombez pas dans des schémas connus et que vous aviez justement quittés pour accéder à quelque chose de plus haut et qui vous appelait. Amorcez et poursuivez votre changement, votre cheminement intérieur. Restez centré, en harmonie avec vous-même et convaincus de vos choix à partir du moment où vous les rêviez et où ils vous rendent heureux.
Tout est long. La mise en place de chaque action, chaque engagement est longue et lente. Mais il faut savoir tenir bon en restant fixé à ses objectifs de base. La route ne sera que plus belle et simplifiée ensuite.

Ne cédez pas à la tentation du mental qui vous appelle ou vous harcèle, mais apprenez à le mettre de plus en plus de côté comme les miettes de pain que l’on retire d’une table après chaque repas. Ce mental reviendra puisque vous avez été conditionné ainsi, mais c’est dans la façon de le repousser, dans les moyens que vous allez mettre en place que vous trouverez comment pouvoir vous reconnecter à vous même en chaque instant.

Prenez le temps de vous mettre sur le côté de la société, en parallèle de celle-ci, afin de toujours garder votre regard intérieur propre et votre distance de sécurité avec tout ce qu’il se passe. Profitez-en pour passer du temps avec vous-même et vous apaiser, vous retrouver.

Pour tous ceux qui ressentent le besoin de renouer avec leurs envies artistiques qu’ils le fassent, pour leur plus grand bien. Ce sont des moments de décompression, hors tension, des instants privilégiés au sein desquels vous vous créez un réel sas de décompression.
Créez-vous ce sas de décompression personnel.

Recueillez vos idées et vos envies afin de pouvoir planifier, cadrer, poser ce que vous souhaitez faire.
Enrichissez-vous de chaque instant et de chaque opportunité de vous faire plaisir. Chaque petit plaisir, aussi infime qu’il puisse être, contribue à nourrir votre joie. Cette joie est à garder et à nourrir pour pouvoir s’y rattacher le plus souvent possible.

Durant ce mois de septembre, accueillez chaque état d’âme, accueillez ces états-là pour pouvoir les comprendre et les nettoyer de votre vie. Telle une balise immuable, ces états d’âme vous freinent lorsque vous vous raccrochez à eux. Sachez qu’ils reviennent sur votre chemin lorsque vous avez quelque chose à comprendre de vous-même. Ces états d’âme au milieu de votre océan personnel doivent pouvoir être remplacés par de nouvelles balises, non plus auxquelles vous vous raccrochez, mais qui vous feront avancer, qui vous éclaireront, qui vous porteront.
Ce mois de septembre sera marqué par des tendances à l’hyperémotivité voire à la susceptibilité. Prenez du recul et choisissez de travailler d’autant plus votre harmonie intérieure en toutes circonstances.

Trouvez-vous une activité, quelque chose que vous n’avez jamais fait et que vous pouvez découvrir. La découverte vous nourrira et éveillera en plus la reconnexion intime à votre enfant intérieure. Cette reconnexion sera bénéfique pour le mois à venir et dans vos choix.

Reposez-vous sur vos intuitions. Votre demeure se trouve en vous et non à l’extérieur de vous.
Cette période va permettre, en parallèle de toute l’obscurité lourde qu’elle apporte, d’éveiller ou de réveiller de plus en plus de personnes dont l’unique but sera de tendre vers plus de fraternité, d’entraide et de Lumière. Cette période peut donc aussi secouer, remuer certaines personnes dans le bon sens et les pousser à des prises de consciences qu’elles n’avaient pas eues jusque-là. De plus en plus de rencontres et d’échanges se feront entre personnes qui se comprennent et s’entraident.

Croyez en vous, en votre capacité de pouvoir être votre meilleur accompagnateur sur votre chemin, et de pouvoir vous entraider.

Marie-Marthe

Source: https://connexion-universelle.com

 3,978 

Voir en PDF