par Judith Kusel

Les fréquences de résonance ont augmenté en octaves.

Elles fonctionnent avec les corps émotionnels et donc avec tout ce qui est en nous et qui a besoin d’être aligné au plus haut niveau et élevé à la fréquence de la plénitude.

Je vois et ressens les notes discordantes envoyées à travers l’humanité. Les notes discordantes de la séparation, de la peur, du jugement, de l’ancienne dualité, quelle que soit la forme sous laquelle elles peuvent s’exprimer. Encore une fois, on essaie de diviser ce qui, en vérité, est UN, en plusieurs, puis de diviser ces derniers en plus de discordance et donc en tons et notes discordants. Tout cela a un effet d’entraînement sur la santé générale et le bien-être des âmes individuelles.

Plus l’âme est sensible, plus elle craquera devant la discordance, car, plus on est à l’écoute, plus on est sensible à l’énergie et aux champs énergétiques.

J’ai une amie qui est un génie de la musique. Elle se réveille souvent avec de la musique dans son âme et dans son être, puis elle s’assoit au piano, joue cette musique et l’écrit. Je n’ai jamais rencontré quelqu’un qui soit si sensible aux sons discordants qu’elle puisse immédiatement les repérer, même au sein d’un immense chœur.

Elle n’est d’ailleurs pas la seule que j’ai rencontrée avec une telle sensibilité. Une fois, j’ai chanté dans une chorale de mille personnes, et la personne à côté de moi était en désaccord. Le chef de chœur a arrêté toute la chorale au milieu du chant et l’a pointée du doigt, ce qui lui a permis d’identifier le fait qu’elle n’était pas dans le ton.

Les fréquences de résonance fonctionnent en effet avec le SON au plus haut degré. De nombreux tons et notes qui ne sont pas encore audibles par nos oreilles externes sont renvoyés, mais peuvent être entendus par nos oreilles internes.

Maintenant, si la discordance est en nous et autour de nous, nous la percevrons comme une secousse dans nos champs énergétiques. Nous pouvons commencer à nous sentir légèrement décentrés, ou même déséquilibrés. Lorsque cela se produit, il est préférable de se retirer dans un silence total et de se demander : « Qui ou quoi est discordant en moi et à l’extérieur de moi ? ».

Avec cela, une grande partie du bagage émotionnel, qui a besoin d’être libéré, viendra au premier plan. Beaucoup d’entre eux concernent la persécution – où nous avons été persécutés dans des vies antérieures, ou dans cette vie-ci, et où nous avons persécuté les autres. La persécution a toujours à voir avec l’intolérance – lorsque quelqu’un souhaite imposer sa propre idéologie ou son propre système de croyances, ou quoi que ce soit d’autre, aux autres et essaie donc de les forcer à se conformer, par des menaces, la force brute ou tout autre moyen. Pourtant, cela se retournera contre toute âme qui essaie de faire cela, car elle interfère avec le libre arbitre et le choix de chaque âme.

Pourtant, notez qu’il est demandé à chacun de retourner profondément dans son propre moi intérieur, et de retrouver les tons harmoniques intérieurs, et en fait la musique intérieure de l’âme, qui en vérité est toujours en accord avec le Cosmos et en fait en accord avec l’âme, et l’âme-groupe, donc la plus grande musique, les plus grands tons. Il n’y a pas de discordance.

Ainsi, lorsqu’il y a une secousse sur la balance émotionnelle, demandez-vous pourquoi ? Si vous êtes vraiment à l’écoute, rien ni personne ne peut apporter la discordance en vous, à moins que vous ne le leur permettiez.

Si vous vivez vraiment les tonalités sacrées de votre cœur, avec amour et dévotion, vous ne permettrez à personne de prendre le pas sur votre propre musique intérieure et sur vos tonalités.

Plus encore, vous chanterez, jouerez votre musique et vos tonalités intérieures et, ce faisant, vous vous accorderez aux tonalités de fréquences vibratoires plus élevées, qui sont en fait intégrées dans votre corps émotionnel. Pourquoi ? Parce que le corps émotionnel a à voir avec les SENTIMENTS et que la musique et les tons jouent avec les cordes du cœur et de l’âme. Lorsque le cœur est ouvert et que l’on joue d’un instrument de musique ou que l’on chante avec son cœur, son âme et ses sentiments, on commence à pincer les cordes du cœur et de l’âme des autres. La musique et les tonalités n’ont pas besoin de mots – elles pénètrent immédiatement dans le corps émotionnel et font vibrer les cordes du cœur. C’est pourquoi la musique unit les gens plus que n’importe quel mot parlé ne le pourra jamais.

Prenez donc conscience.

Commencez à vous mettre au diapason de votre propre âme et demandez ensuite à prendre conscience des tonalités discordantes que vous pouvez capter, inconsciemment ou consciemment. Si ce sont les vôtres, alors accordez-vous. Sinon, éliminez ce qui vous dérange et vous perturbe.

Lorsque votre corps émotionnel sera pleinement accordé aux fréquences de résonance et aux octaves supérieures, vous commencerez à ressentir une profonde guérison à l’intérieur de vous, alors que vous libérez finalement toutes les discordances qui pouvaient exister à l’intérieur de vous, et que vous êtes maintenant libéré pour devenir UN avec la musique céleste et les tonalités célestes.

**Par Judith Kusel

English version : https://eraoflight.com/

Traduit et partagé par la Presse Galactique

 3,494 

Voir en PDF