par Gabrielle Isis

Bonjour à tou(te)s!

Je suis de retour avec une nouvelle vidéo: « À quoi peut-on s’attendre pour cet automne ? + Témoignage personnel sur le processus d’Ascension. »

Dans cette vidéo je vous parle des énergies et de la teinte générale qui nous attend pour cet automne, je vous partage aussi un vécu personnel par rapport à une épreuve de vie qui m’a beaucoup appris sur le processus d’Ascension que nous vivons. Et enfin je parle du véritable rôle de la souffrance.

Voici le texte dont je parle dans ma vidéo:

Il y a un nettoyage massif qui s’opère pour tout le monde, je pressens que ce nettoyage est nécessaire pour l’énergie qui nous attend à l’automne, qui sera puissante…

Ce nettoyage passe notamment par le fait de dire adieu à certaines choses, certains schémas et à certaines personnes dans notre vie. Tout ce qui nous relie encore à l’Ancien Monde.

Je ne partage pas souvent des choses personnelles, mais je vis en ce moment un passage difficile au niveau familial. Sans doute l’un des derniers gros bastions karmiques au niveau de la lignée familiale est en train de s’écrouler.

La maison familiale est vendue, là où j’ai passé beaucoup de temps petite avec ma grand-mère avec laquelle j’étais très proche. Moi qui ai longtemps eu un sentiment de déracinement à cause des nombreux déménagements à travers différents pays tout au long de ma vie, c’était le seul point d’ancrage que j’avais. Je ne rentrerai pas dans des détails trop personnels, mais il s’agit d’une grosse injustice et tout s’est dérobé sous mes pieds, me laissant dépouillée au sens propre comme au figuré, en plus de la tristesse de voir cette maison partir…

Il y a des périodes comme ça où on sent le poids du passé et de nos ancêtres peser dix tonnes sur nos épaules.

Je suis montée au sommet de la montagne du Bugarach pour me purifier et m’alléger de ce fardeau du karma familial. En haut du sommet deux corbeaux ont tournoyé pendant un moment au-dessus moi. Les corbeaux sont symbole de mort est souvent vus comme un message d’un défunt, et je sais que ce sont ma grand-mère et mon grand-père qui se sont manifestés. Quelques jours plus tard, ce sont deux chouettes qui sont apparues un soir juste derrière ma maison, elles hululaient en se répondant l’une l’autre. La chouette était l’animal préféré de ma grand-mère.

Même si je vis des émotions difficiles par rapport à cette situation familiale, car je suis humaine et je ne suis pas exempte de ce qui se passe dans le collectif, j’ai foi en l’Univers et je sais qu’Il a un plan bien plus élevé pour moi que je ne perçois pas encore. On me dit de m’alléger de ce fardeau pour pouvoir continuer à tracer ma route et à servir les autres de manière encore plus élevée.

Comme le disait si bien Chaplin visionnaire dans son discours du film « Le Dictateur » : « L’avidité a empoisonné l’esprit des hommes » et nous ne sommes pas « ces êtres inhumains, ces personnes-machines avec des cerveaux-machines et des cœurs de machines. »

« Mais la haine finira par disparaître et les dictateurs mourront, et le pouvoir qu’ils avaient pris aux peuples va retourner aux peuples. »

« Il est écrit dans l’Évangile selon Saint-Luc : « Le Royaume de Dieu est dans l’être humain », pas dans un seul humain ni dans un groupe humain, mais dans tous les humains, mais en vous, en vous le peuple qui avez le pouvoir (…) ».

« Nous émergeons des ténèbres pour trouver la lumière ! Nous pénétrons dans un monde nouveau, un monde meilleur, où les hommes domineront leur cupidité, leur haine et leur brutalité. »

Nous sommes en train de transcender ces valeurs matérialistes faites de luttes de pouvoir et de cupidité. Les schémas destructeurs où l’homme est un loup pour l’homme, avec des dominants et des dominés. Je l’ai vécu dans ma chair récemment et cela rejoint ce que nous vivons dans le collectif. Nous sommes en train de libérer le karma et l’héritage de nos lignées familiales, parfois douloureusement.

Ce que je souhaite partager avant tout c’est la leçon que je tire de cette épreuve, une étape de vie importante pour moi.

Aujourd’hui, je m’allège du fardeau de ce karma grâce au Pardon, que j’ai fini par trouver dans mon cœur, ce qui me permet de me libérer et qui m’apportera je le sais, la paix de l’esprit.

Forte et remplie par l’amour que j’ai à offrir à mon prochain sans attendre rien en retour, j’accepte d’être dépouillée pour mieux être remplie des nouvelles bénédictions qui descendront bientôt du Ciel pour le bien de tous…

Sat Nam

Gabrielle Isis Youtube

 813 

Voir en PDF