EnglishSpanishPortugueseItalianGermanPolishArabicFrench


TARIF RÉDUIT POUR LES ABONNÉS DE LA PRESSE GALACTIQUE

par Jean-Philippe Marcoux

Chacun d’entre nous, droitières et gauchères, droitiers et gauchers allons vivre et « subir » une métamorphose hormonale et neuronale un jour ou l’autre : la ménopause ou l’andropause.

Pour certaines femmes, la ménopause sera « l’enfer » et pour d’autres: « C’est quoi ça, la ménopause ??? ».

Pour certains hommes, l’andropause sera la découverte de l’im-puissance (puissance à l’intérieur de vous), de l’intuition, de la sensibilité et quelques frustrations d’un passé de dominant et pour d’autres, la vie continue comme d’habitude : « Viagra ?… Connais pas ! »

En résumé, la ménopause met un temps d’arrêt (pause) sur les menstruations (méno-rée) et la fécondité. La femme subit une métamorphose et lentement se masculinise.

Cela implique des changements à TOUS les niveaux de sa réalité. Sa psyché, son corps, ses comportements, son orientation alimentaire, ses désirs sexuels, sa vision de la famille, de la société et son rôle de femme en tant que célibataire, veuve ou mariée face à la communauté dite masculine.

Cette femme dite masculinisée devient le mouton noir dans l’univers des mâles (au sens strict et élargi) et de leurs rituels machistes. En résumé, cela met un peu de chaos dans la meute.

Pourquoi ? C’est ici, à cette étape de la re-connaissance de soi par le biais du Profil neuro-sociologique que certaines réponses deviennent évidentes et logiques. Découvrons quelques petites nuances :

Il y a 4 modèles de Profils Neuro-Sociologiques de la femme droitière.

Deux d’entre eux sont positionnés à l’origine en Principe Féminin (yin et yin-yin) : des femmes féminines. Deux d’entre eux sont positionnés à l’origine en Principe Masculin (yang et yang-yang) : des femmes masculines. Souvenez-vous, la femme droitière a un ANIMUS et que la femme gauchère a un DOUBLE ANIMUS.

Pour ce qui est de la femme droitière, la méno-pause va provoquer une « bascule » ou une « glissade » dans l’univers masculin. Alors, ces femmes dites féminines se retrouvent graduellement à manifester des caractéristiques masculines yang ou yang-yang. Action, performance, + énergie… OUPS… ! Le reste des explications sont basées sur des observations. Tout devient cohérent et compréhensible. Alors la « prévention » et la « connaissance » du Profil Neuro-Sociologique est de mise.

Alors, pour ces femmes masculines (yang et yang-yang) ? Il est où le problème ? Il n’y a pas de problème. Cette catégorie de femmes est ménopoussée sans l’être depuis toujours. Quand le cycle naturel de la Vie joue bien son rôle, ces femmes ne font qu’amplifier légèrement leur yang ou yang-yang intérieur. Ni vue ni re-connu, la Vie continue comme avant, impliquant quelques petites manifestions physiologiques et psychiques sans importances. Pourtant elles subissent une transmutation.

Ce qui va suivre n’est pas une négation de la réalité de la femme, mais une profonde compréhension de la nature complexe et profonde de « l’autre femme ». Celle qui a été conçue pour être en devenir comme un homme, mais… ! C’est un être humain avec une enveloppe charnelle de sexe féminin avec tous les attributs qui lui correspond, mais : c’est un mâle, un mec, qui vit une vie par et dans la réalité d’une femme. Je vous laisse imaginer le cauchemar identitaire.

Pour ce qui est de la femme gauchère, il y a 4 modèles de Profils Neuro-Sociologiques.

Deux d’entre eux sont positionnés à l’origine en Principe Masculin (yang et yang-yang) et les deux autres Profils sont positionnés en Principe Féminin (yin-yin et yin-yin-yin) avec un ANIMUS archétypal en surplus (Double Animus).

Il serait trop long, ardu et hors contexte de rentrer dans toutes les nuances de la gauchère (des formations vont suivre). Ce qui est important à saisir, la plupart des Profils de gauchères sauf quelques exceptions (yin-yin-yin), sont ménopausées sans être ménopausée. Pour cette « autre femme », la réalité de la méno-pause est une variable féminine qui est grandement atténuée sinon absente dans sa physiologie, sa psyché et tous les mécanismes hormonaux.

La Neuro-Sociologie des Profils (N.S.) est un Pont qui a été mis en place pour nous offrir une compréhension approfondie avec des possibilités infinies d’élévation de la conscience Humaine.

L’univers de la science comportementale et médicale doit ouvrir une nouvelle fenêtre d’observation. Tout est à re-voir et à repositionner médicalement, psychologiquement et sociologiquement pour mieux s’adapter à cette différence du modèle dit féminin, cette « autre femme ».

Une Histoire à suivre…

La suite demain sur la PG

Formateur – Coach privé – Chiropracteur et Thérapeute
Le Dr Jean-Philippe MARCOUX d.c. est titulaire d’un doctorat en chiropraxie diplômé en 1983 du CMCC de Toronto (Canadian Chiropractic Memorial College).

Pour plus d’informations ou me contacter CLIQUER ICI

TOUS MES ARTICLES

 3,217 

Voir en PDF

Jean-Philippe Marcoux

Formateur - Coach privé - Chiropracteur et Thérapeute Le Dr Jean-Philippe MARCOUX d.c. est titulaire d’un doctorat en chiropraxie diplômé en 1983 du CMCC de Toronto (Canadian Chiropractic Memorial College). - Me Contacter ici