EnglishSpanishPortugueseItalianGermanPolishArabicFrench


TARIF RÉDUIT POUR LES ABONNÉS DE LA PRESSE GALACTIQUE

par Laurence SIMONNET

Une multitude de femmes,  avec ou sans une grossesse, ont un corps abîmé, sectionné, meurtri : césarienne, épisiotomie, hystérectomie, ablation des ovaires….  et ces femmes posent un regard négatif sur leur corps, sur leur féminité, sur leur énergie.

Au-delà des marques sur ou dans leurs chairs, l’incompréhension, la honte ou le dégoût peuvent envahir leur coeur.

Comme je les comprends et les entends.

Moi-même, j’ai eu deux filles et deux épisiotomies.

La première épisiotomie a été une catastrophe. Des points de suture pour recoudre la plaie et malheureusement deux points ont tenu et les autres ont tous lâché. J’ai accouché en Janvier et je peux vous dire que j’ai souffert, car en Mai la cicatrice n’était toujours pas refermée.

Je ne pouvais aller aux toilettes sans douleur, je ne pouvais m’asseoir sans souffrir. Au retour de règles, un calvaire ! Je n’ai pu avoir de rapports sexuels qu’après de longs mois…

Que de souffrances physiques, émotionnelles et mentales  !!!

Tout au long de ces mois, j’avais souvent des douleurs même après la cicatrisation. Démangeaison, irritation, frottements…

C’est comme si j’étais ramenée sans cesse à cette partie de mon corps, mais pourquoi ? Que n’avais je pas vu, compris ? Quel était l’enseignement ?

Ressentant particulièrement bien mon corps et mes auras, j’ai senti de suite les fuites énergétiques de mon premier Chakra.
Je me suis alors occupée de la réparation de mes corps par étape, un par un. La cicatrice encore arrondie s’est estompée, moins de douleurs, moins d’irritation…

Deuxième épisiotomie : ouffff très bien passé. J’avais intégré l’enseignement et la pratique. Après cicatrisation, j’ai entrepris la reconstruction de mes corps énergétiques un à un pour ne pas subir de fuites.

Et malheureusement, je ne suis pas la seule femme à avoir souffert dans mon corps.

Voici ce que j’ai entendu de quelques femmes :

« mon 2ème Chakra a été coupé suite à une césarienne et je suis foutue pour l’harmonisation des Chakras ».
« J’ai une ou deux épisiotomies, mon 1er Chakra a été sectionné ».
 » On m’a fait une hystérectomie ainsi que l’ablation des ovaires, je ne peux pas faire la Bénédiction Mondiale de Pleine Lune ».
« Je n’ai plus mes règles donc je n’ai plus de cycles ».

À vous toutes, merveilleuses Femmes d’Amour et de Lumière, sachez tout d’abord que vous êtes aimées. Oui aimées pour être aujourd’hui dans votre expérience corporelle !

Aujourd’hui, la Voie de réparation, de guérison est ouverte par le Féminin blessé qui se transmute en Féminin Sacré.

Je ne vais pas ici aller dans l’explication du pourquoi de ces expériences pour chaque femme qui ferait partie d’un accompagnement thérapeutique sur tous les plans.

Je ne vais aborder que le plan énergétique.

Tout d’abord que tu sois ménopausée ou dans l’absence de lunes (règles), le corps a la mémoire de ton cycle à l’intérieur. Si tu ne peux le réentendre, aligne-toi soit sur la Pleine lune ou soit sur la Nouvelle lune en faisant confiance à ton ressenti.

Comment te ressens-tu en Pleine ou Nouvelle Lune ? Cela déterminera ton choix. Alors la Pleine ou la Nouvelle Lune devient ton premier jour de cycle lunaire pour à nouveau être à l’écoute de ton corps féminin et de tes énergies intérieures.

Ensuite pour l’épisiotomie, c’est le premier Chakra dont le périnée qui est touché, sectionné. Physiquement, il est recousu. Il est vivement conseillé de te rendre auprès d’un magnétiseur(se), d’un Énergéticien(se) pour une réparation des corps auriques à défaut de perdre de l’énergie, d’avoir des fuites énergétiques. Intéressant, non ? Fuites urinaires, fuites énergétiques…

Pour la césarienne, c’est exactement comme le périnée. Après cicatrisation des tissus, une reconstruction des corps auriques est essentielle. C’est le ventre, le siège de la Féminité, du chaudron, du pouvoir féminin et les corps auriques bien formés protègent cette zone. Le bouclier…

Pour l’ablation des ovaires et l’hystérectomie, sache que les mémoires des ovaires et de l’utérus sont présentes et continuent à s’exprimer. Les organes physiques ont été enlevés, mais les organes sur le plan énergétique vivent encore. Tu peux alors sans aucun problème recevoir la Bénédiction de l’Utérus qui est justement envoyée pour toi. Tu ES une Femme.

À toutes les femmes qui ont souffert, sachez qu’il y a toujours une réponse à apporter à votre problématique à tous niveaux.

Ouvrez les bonnes portes en suivant votre intuition, votre coeur !

Le Féminin blessé se guérit pour accéder au Féminin sacré.

Participez à la Bénédiction de l’Utérus et nettoyez vos mémoires.

Rejoignez des groupes de Femmes, des cercles de Femmes !

Accueillez votre corps, célébrez-le, honorez-le !

Vous êtes de belles et de merveilleuses Femmes de la Terre. Ne l’oublie plus…

Alors, osez vous montrer, osez demander de l’aide, guérissez-vous… GAI RIRE  pour passer des souffrances au RIRE !

Auteure Laurence Simonnet

Semeuse au Grand Jeu de la Vie
Site laurencesimonnet.com

 1,504 

Voir en PDF