EnglishSpanishPortugueseItalianGermanPolishArabicFrench


TARIF RÉDUIT POUR LES ABONNÉS DE LA PRESSE GALACTIQUE

ÉCRIT PAR LE DR MICHAEL SALLA LE 14 SEPTEMBRE 2021.

Le 11 septembre, j’ai reçu une importante mise à jour concernant la sortie publique imminente de technologies de guérison avancées, qui sont produites en série sur la Lune, à la suite des accords de Jupiter, qui ont eu lieu en juillet dernier, impliquant des responsables militaires et de programmes spatiaux de 14 nations et des entreprises aérospatiales de pointe.

La mise à jour a été donnée par Val Nek, un haut commandant de la Fédération Galactique des Mondes, qui a pris part aux accords de Jupiter, selon Megan Rose qui nous a relayé les informations de Val Nek.

La mise à jour de Val Nek concerne le Commandement des Opérations Lunaires (COL), une ancienne base allemande/nazie sur la Lune qui avait été initialement remise par la Flotte Noire, dans les années 1970,  aux autorités américaines, notamment le Programme Spatial Secret de l’Air Force, la NASA, la CIA, le National Reconnaissance Office, la National Security Agency et un consortium d’entreprises à la suite d’accords secrets. Ce consortium d’entreprises est devenu plus dominant au cours des années suivantes dans la gestion du COL et a été appelé le Conglomérat d’Entreprises Interplanétaires.

Le premier initié du Programme Spatial Secret à parler du COL est Randy Cramer, qui s’est présenté en avril 2014 avec ses révélations. Il raconte qu’il a été emmené au COL pour une initiation et un entraînement, avant d’être envoyé sur Mars pour une période de 17 ans, en tant que supersoldat pour lutter contre les Reptiliens et les Insectoïdes indigènes, afin de protéger les colonies d’entreprises martiennes, avant de servir dans le programme Solar Warden pour trois autres années d’opérations dans l’espace lointain. Il a décrit son retour au COL à la fin de son programme “20 ans et retour” en 2007, lorsqu’il a été soumis à des technologies de régression d’âge qui ont ramené son âge à 17 ans. Il a ensuite été ramené dans le temps, au moment où il avait commencé son service en 1987.

Les expériences de Randy sur les opérations lunaires étaient très similaires à ce qui a été décrit plus tard par Corey Goode, au début de 2015, lorsqu’il s’est présenté avec ses expériences. J’ai comparé les récits de Randy et de Corey dans un article publié en avril 2015, et je les ai également incorporées avec celles d’un autre initié, Michael Relf, avec des informations sur les événements sur Mars dans un chapitre de Insiders Reveal Secret Space Programs (2015). D’autres initiés se sont manifestés depuis, pour raconter leurs propres expériences au COL et les technologies médicales avancées qui y existent.

Par conséquent, l’information de Val Nek selon laquelle le COL sera réutilisé pour la production à grande échelle et la distribution à l’humanité de technologies de guérison avancées, est une nouvelle très importante. Voici ce que Val Nek (VN) a dit:

VN : Je peux maintenant vous dire que le Commandement des Opérations Lunaires est en train d’être transformé en centre médical pour l’armée terrienne. Comme vous le savez, des technologies sont en cours de fabrication.

Je répète encore une fois, ces technologies sont des technologies avancées de la Fédération et sont fabriquées par le peuple terrien. Les technologies qui seront présentes au Commandement des Opérations Lunaires, sont des technologies médicales. Cette base sera utilisée comme base médicale pour l’armée terrienne.

Il est nécessaire de souligner que jusqu’à présent, le peuple Terran n’a pas eu accès à de véritables technologies de guérison. Il était et est toujours important pour la Fédération, que ces technologies soient disponibles de la manière appropriée, à travers nous (la Fédération) et l’Alliance [Terrestre]. Ainsi, ces technologies médicales et leur diffusion sont également décrites dans les accords de Jupiter.

L’armée Terranne doit également aider à la fabrication de ces technologies. Leurs scientifiques et leur personnel médical sont formés et entraînés par la Fédération.

Le Commandement des Opérations Lunaires a été choisi comme installation médicale en raison de son vaste espace et de son emplacement sur la Lune. L’emplacement sur la Lune le rend très accessible. L’Alliance est responsable du Commandement des Opérations Lunaires et y organise l’armée terrienne. L’installation est en cours de rénovation avec une technologie spéciale. Cette technologie est très intéressante pour le peuple Terran, car elle n’a jamais été utilisée auparavant.

Ici, l’information de Val Nek est que l’Alliance Terrienne a pris le contrôle du COL, remplaçant ainsi le Conglomérat Interplanétaire d’Entreprises qui était étroitement aligné avec la Flotte Noire.

En outre, quelles que soient les technologies de régression d’âge et de guérison qui existaient au COL, pour les programmes spatiaux secrets, elles sont maintenant complétées par des technologies de guérison fournies par la Fédération Galactique, qui seront produites à grande échelle par l’Alliance Terrestre. Ces technologies de guérison seront utilisées par l’alliance spatiale multinationale en cours de rassemblement, dans le cadre des accords d’Artémis et des commandements spatiaux combinés sous la direction des États-Unis, comme stipulé dans les accords de Jupiter, évoqués dans un article précédent.

Le plus important est que ces technologies de guérison avancées seront mises à la disposition du reste de l’humanité, ce qui constitue une coupure bienvenue par rapport aux pratiques antérieures, où ces technologies n’étaient disponibles que dans le cadre de programmes hautement confidentiels et pour un nombre restreint de participants. On peut supposer que ces technologies seront très utiles pour lutter contre de nombreuses maladies chroniques, des blessures potentiellement mortelles et des pandémies mondiales.

Val Nek poursuit sa mise à jour comme suit :

Des fréquences de guérison sont émises dans certaines sections de l’infirmerie de cette installation. Nous utilisons cette technologie pour soigner les super soldats et les esclaves, que nous avons rescapés de Mars. Comme ces gens sont des victimes de notre ennemi, il est de la responsabilité de la Fédération, une fois qu’ils ont été évacués, de leur donner des soins médicaux appropriés. La technologie est basée sur des fréquences… Je ne peux pas être trop précis, mais je peux expliquer que, lorsque le corps entre en contact avec ces fréquences, il réorganise les atomes pour retrouver sa structure d’origine, guérissant complètement l’ADN et le ramenant à sa séquence d’origine.

Ce processus est particulièrement bénéfique pour les super soldats qui ont subi un contrôle mental basé sur un traumatisme. Le traumatisme subi par leur cerveau a amené les neurones à former des liens forts entre eux, selon un schéma qui ne peut généralement pas être défait naturellement ou sans intervention.

Bien que rien ne soit impossible, la meilleure forme de guérison que nous puissions offrir passe par une intervention médicale. La haute fréquence réapprend très rapidement aux ondes cérébrales à se comporter de manière normale, ce qui évite au soldat de devoir suivre des années de thérapie, ou de prendre des médicaments psychotropes pour rééduquer le tissu cérébral.

Je suis heureux d’annoncer que ce processus est en pleine évolution et je vous en dirai plus lorsque le moment sera venu.

En entendant les informations de Val Nek sur les fréquences de guérison diffusées dans la zone médicale du COL, j’ai immédiatement pensé aux fréquences électromagnétiques de Nikola Tesla qui, selon lui, pouvaient être utilisées pour guérir les gens et améliorer leurs capacités mentales. J’ai demandé à Val Nek ce qu’il pensait de Tesla et de ses inventions. Sa réponse figure ci-dessous, après sa mise à jour du 11 septembre.

La mise à jour du 11 septembre s’est poursuivie par une séance de questions-réponses entre Megan (M) et Val Nek (VN) :

Megan Rose

M : Le commandement des opérations lunaires a-t-il déjà été rénové ou est-il en cours de rénovation, est-il fonctionnel en tant qu’installation médicale ?

VN : Il y a des sections qui sont opérationnelles. C’est une très grande installation, elle n’a pas été complètement remise à neuf. Il y a d’autres sections de l’installation qui seront également utilisées pour autres choses qui seront rapportées à une date ultérieure. Les sections opérationnelles sont utilisées pour récupérer les soldats humains sur Mars.

M : Vous parlez des lits médicaux?

VN : Nous ne les appelons pas lits médicaux… le concept de lits médicaux, oui cette technologie médicale est similaire à ce que vous appelez lits médicaux. En raison de la possibilité que cette technologie soit mal utilisée ou vendue pour le profit, et non au bénéfice de Terra, la Fédération est très stricte sur la façon dont elle sera exploitée, comme indiqué dans les accords de Jupiter.

Il convient de souligner que la technologie des lits médicaux faisait partie de la médecine spatiale pionnière, développée par une grande entreprise aérospatiale, TRW, de 1967 à 1971, selon William Tompkins, qui y travaillait à l’époque.

La régression en âge et d’autres technologies médicales avancées, destinées à l’industrie aérospatiale, ont été développées par TRW, qui a ensuite été rachetée par Northrup Grumman en 2002. J’ai interrogé Val Nek sur ce lien avec Grumman et sa réponse aux questions que je lui ai posées figure également ci-dessous.

Le Q & A de Megan et Val Nek s’est poursuivi comme suit :

M : Donc certaines de ces technologies ont déjà été fabriquées pour utilisation ?

VN : Oui, en préparation de la libération de Mars et du départ de la Flotte Noire, des accords avaient été conclus, à plus petite échelle que ceux de Jupiter, pour la fabrication de certaines de ces technologies par l’Alliance Terrestre. Comme je l’ai dit, le Commandement des Opérations Lunaires est entre les mains de l’Alliance, tout comme les technologies qu’elle fabrique.

Les technologies médicales, les mêmes que celles fabriquées à petite échelle par l’Alliance, seront fabriquées à plus grande échelle, en série, par les sociétés qui ont participé aux accords de Jupiter.

[M] Val Nek m’a donné une image de l’utilisation de cette technologie : On m’a montré une personne allongée avec une fréquence circulant autour et dedans le corps. Explication de l’image par Val Nek.

[VN] La fréquence est plus élevée et a une composante interdimensionnelle. Elle traverse la matière et utilise la force magnétique pour réorganiser l’ADN, selon son modèle original. Dans chaque brin d’ADN, il y a des séquences qui sont maintenues ensemble, par un motif magnétique. Ce modèle est reconnu par la technologie, puis réorganisé pour former ce modèle. C’est très avancé.

M : De quoi est faite la technologie ?

VN : Elle est faite de métaux précieux et d’autres éléments… certains sont naturels à Terra et d’autres non.

M : Y a-t-il une raison pour laquelle vous avez fourni autant d’informations récemment ?

VN : Parce que je pense qu’il est important d’informer le peuple de Terra de nos opérations en cours. Ils ont besoin d’espoir.

Il est très utile de savoir que la Fédération Galactique est proactive en encourageant l’Alliance Terrestre à publier les technologies de santé avancées, tant cachées que nouvellement acquises, afin de donner de l’espoir au reste de l’humanité.  L’humanité traverse en effet une période difficile, car les individus doivent faire face à des confinements, des pertes d’emploi, des dépressions, des suicides, etc., alors que l’État Profond joue ses dernières cartes, pour parer à son inévitable défaite face à l’Alliance Terrestre et à ses partenaires de la Fédération Galactique.

Après avoir reçu la mise à jour de Megan, j’ai posé cinq questions à Val Nek et voici ses réponses :

[MS]. 1. Val Nek a déclaré que la libération des technologies médicales fait partie des accords de Jupiter. Sait-il combien parmi les 5 915 demandes de brevets supprimées dans l’Office américain des brevets et des marques pour l’année 2020, concernent des technologies médicales ?

VN : Je ne suis pas sûr du calcul exact pour l’année 2020… Je peux dire, je sais, qu’environ la moitié de ces brevets incluent des technologies médicales supprimées. La raison pour laquelle la Fédération est impliquée dans ces brevets est qu’il s’agit de technologies extra-terrestres qui ont été supprimées par nos ennemis et nous sommes en accord avec les lois de la Fédération pour réparer un tort. Nous aidons également à améliorer ces plans, les schémas de la technologie, afin qu’ils soient à jour.

À la fin de l’année 2020, l’Office américain des brevets et des marques a signalé que 5 915 brevets étaient retenus en raison d’ordonnances de confidentialité émises par une ou plusieurs agences du gouvernement fédéral. Ces ordres placent effectivement les brevets dans les limbes où ils ne peuvent pas être développés en vue d’une commercialisation, mais peuvent être intégrés dans des programmes classifiés.

[MS]. 2. En outre, les accords Jupiter font-ils référence à la diffusion de nouvelles technologies d’énergie et de propulsion, qui font également partie des 5 915 demandes de brevet supprimées aux États-Unis ?

VN : Je suis très heureux d’annoncer que l’énergie libre fait partie des accords de Jupiter. Je peux vous dire qu’une société dirigée par l’un des hommes dont on a supposé qu’il était présent aux accords de Jupiter, et qui a été confirmé plus tard par Thor Han et moi-même, va fabriquer une partie de l’énergie libre et la libérer au cours de la décennie. Bien sûr, vous pouvez spéculer sur l’identité de cette personne, mais je ne suis pas en mesure de nommer la personne ou la société en question.

Selon moi, ce sont SpaceX d’Elon Musk ou Blue Origins de Jeff Bezos qui fabriqueront des technologies d’énergie libre à des fins commerciales. La société SpaceX de Musk prévoit des missions ambitieuses vers Mars, dans le courant de la décennie, pour y installer des colonies. Le développement des technologies d’énergie libre rendrait une telle entreprise réalisable. Je pencherais donc pour SpaceX comme la société à laquelle Val Nek fait allusion.

[MS]. 3. Val Nek fait référence à des fréquences de guérison qui sont utilisées pour soigner les supersoldats et d’autres personnes souffrant de traumatismes cérébraux et/ou de contrôle mental. Cela ressemble beaucoup au type de fréquences EM dont Nikola Tesla faisait la promotion pour la guérison et l’amélioration du cerveau, au début des années 1900. Est-il exact de dire que ce type de technologies de guérison EM a été réprimé pendant plus d’un siècle par l’État Profond ?

VN : Je suis très impressionné par cet homme, il est très vif (faisant référence au Dr Salla). Oui exactement, ces idées et technologies ont été données à Nikola Tesla, il y a plus de 100 ans, par la Fédération.

Puisque ces idées et technologies, ces idées et schémas, ont été interceptés par notre ennemi, nous avons le droit, conformément à notre loi, d’intervenir et de réparer un tort. Il est à noter que ces améliorations bénéficieront à l’ensemble de l’humanité, et non à un pays en particulier, et qu’elles seront administrées en tant que telles, comme elles avaient été prévues à l’origine.

L’alliance Nazi-Reptilienne (la Flotte Noire) et la Cabale, comme vous l’appelez, ont interféré avec l’évolution de la société en supprimant ces avancées. Donc, dans l’intérêt de l’équilibre, nous sommes impliqués dans la libération de l’humanité dans ce qui lui revient de droit.

Les inventions de Tesla à cet égard avaient en fait commencé à être mises en application en Suède, dans les salles de classe, en 1912, juste avant que les événements de la Première Guerre Mondiale ne balaient ces efforts pionniers. Un article paru dans le Popular Electricity Magazine, le 1er décembre 1912, intitulé “Tesla’s Plan of Electrically Treating School Children”, expliquait comment des bains électromagnétiques finement calibrés avaient des propriétés spéciales de guérison et d’amélioration du cerveau.

Le Projet De Tesla De Traiter Les Écoliers Par L’électricité

Un courant haute fréquence de millions de volts sera généré à cet effet à l’extérieur de la salle de classe. Lorsque l’école commencera, il suffira que l’un des instructeurs actionne un interrupteur pour que le courant élevé soit activé et, peu après, la salle de classe sera complètement saturée d’ondes électriques infinitésimales, vibrant à une fréquence élevée. Selon M. Tesla, la salle entière sera ainsi transformée en un champ électromagnétique ou “bain” stimulant et bénéfique pour la santé.

 

J’ai continué mes questions à Val Nek ainsi :

[MS] 4. En ce qui concerne les technologies de guérison qui sont sur le point d’être fabriquées en série par des entreprises, cela inclut-il des entreprises telles que SpaceX, Blue Origin, Virgin Galactic, Bigelow Aerospace qui ont un intérêt dans ces technologies pour les voyages spatiaux prolongés ?

VN : Parce que cela implique des parties qui travaillent avec la Fédération, mais qui sont également distinctes, je ne peux pas répondre complètement à cette question dans l’intérêt de la vie privée des entreprises, mais aussi de la sécurité de Megan. Vous pouvez spéculer si vous le souhaitez, mais je ne peux pas confirmer.

Ce n’est pas la première fois que Val Nek évoque la nécessité de protéger Megan des répercussions de la divulgation d’informations. Il y a quelques jours, quatre hommes en noir se sont rendus au domicile de la mère de Megan, pour se renseigner sur une jeune femme, Megan. Il est clair que cette visite avait pour but d’envoyer un message et d’intimider la mère de Megan, et donc d’influencer Megan pour qu’elle ne continue pas à divulguer des informations.

Ma dernière question était donc la suivante :

[MS] 5. Enfin, William Tompkins a déclaré que, de 1967 à 1971, il avait travaillé chez TRW et qu’ils travaillaient sur des technologies de régression de l’âge, qui ont ensuite été intégrées dans le Programme Spatial Secret de la Marine Américaine. TRW a été racheté par Northrup Grumman en 2002. Par conséquent, Northrup fait-elle partie des entreprises qui ont participé aux accords de Jupiter et qui seront impliquées dans la production en série de technologies de guérison qui seront bientôt diffusées auprès de la population terrienne ?

VN:  Je ne peux pas en dire beaucoup, car ces entreprises sont indépendantes de la Fédération, mais vous pouvez spéculer si vous le souhaitez. Je suis au courant des schémas donnés et incorporés dans la marine américaine à cette époque. Je peux également confirmer que je sais que la Fédération était en contact avec la Marine à cette époque.

Les technologies de guérison données à l’époque étaient très avancées et seront similaires à celles qui sont libérées. Ces nouvelles technologies sont contrôlées par la Fédération pour s’assurer qu’elles sont les plus sûres et les plus efficaces.

Il est important de noter que ces technologies seront en accord avec l’évolution de l’humanité. C’est pourquoi la Fédération et le Conseil des Cinq sont impliqués dans la supervision de ces projets tout en travaillant avec l’Alliance.

Val Nek confirme ici que l’US Navy a bien acquis de telles technologies avancées à l’époque, et qu’elle travaillait en outre avec la Fédération Galactique. En bref, les extraterrestres nordiques auxquels William Tompkins a fait référence à plusieurs reprises dans ses livres et interviews étaient membres de la Fédération Galactique.

Ce qui est également clair, c’est que Val Nek ne veut ni donner ni confirmer de détails, mais invite à spéculer sur les entreprises et les individus impliqués dans la mise en application des accords de Jupiter. Je pense donc que Northrup Grumman reste associée à la production de technologies de guérison avancées et qu’elle fera partie des entreprises qui mettront en place, au COL, des installations de production en série.

En conclusion, il est clair que la Fédération Galactique prend des mesures pour rectifier le tort fait à l’humanité, en raison de la répression de nombreuses technologies de guérison avancées, tout au long du siècle dernier, depuis les travaux pionniers de Nikola Tesla.

Conformément à sa Directive Première, la Fédération Galactique est autorisée, en vertu des articles IX et X, à prendre des mesures lorsque des torts sont perpétrés par des espèces non planétaires telles que l’Empire Draco et l’Alliance d’Orion, qui ont commencé à intervenir dans les affaires humaines dans les années 1930, à la suite d’accords secrets conclus avec l’Allemagne nazie.

Les premiers accords avec l’Allemagne Nazie et les accords ultérieurs, avec les extraterrestres Dracos et Orions, impliquant les États-Unis et d’autres nations, ont conduit à la suppression de milliers de technologies d’énergie libre, de propulsion exotique et de guérison.

La meilleure preuve en est aujourd’hui les 5 915 brevets qui n’ont pas été rendus publics en raison des ordres de confidentialité qui leur ont été imposés.

Ce que Val Nek dit en fait, c’est que beaucoup de ces technologies supprimées, ainsi que les contributions plus récentes de la Fédération Galactique, sont actuellement produites en masse sur la Lune et seront bientôt publiées dans l’arène publique. C’est en effet une perspective qui vaut la peine d’être attendue en ces temps sombres sur notre planète.

Je tiens à remercier Megan Rose d’avoir relayé les informations et les réponses de Val Nek auprès de moi.

Les premiers accords avec l’Allemagne Nazie et les accords ultérieurs avec les extraterrestres Dracos et Orions, impliquant les États-Unis et d’autres nations, ont conduit à la suppression de milliers de technologies d’énergie libre, de propulsion exotique et de guérison.

La meilleure preuve en est aujourd’hui les 5 915 brevets qui n’ont pas été rendus publics en raison des ordonnances de confidentialité qui y ont été placées.

Ce que Val Nek dit en fait, c’est que beaucoup de ces technologies supprimées, ainsi que les contributions plus récentes de la Fédération Galactique, sont actuellement produites à grande échelle sur la Lune et seront bientôt accessibles au public. C’est en effet une perspective qui vaut la peine d’être attendue en ces temps sombres sur notre planète.

Je tiens à remercier Megan Rose pour m’avoir transmis les informations et les réponses de Val Nek.

Site de Megan ici.

© Michael E. Salla, Ph.D. Copyright Notice

Trouvé sur: https://lumieresurgaia.com/

 1,436 

Voir en PDF