FrenchEnglishSpanishPortugueseItalianGermanPolishArabic

CLIQUEZ ICI POUR PLUS DE DÉTAILS !

par Delphine ORIEUX

Le corps humain est une matérialisation, dans la dimension physique de notre âme, pour un instant donné. Notre corps sert donc de support à notre âme pour évoluer dans la dimension matérielle de la 3D terrestre, à une période donnée, dans un contexte donné.

Notre corps reçoit des informations à chaque instant de la vie humaine. Les informations se déplaçant de la dimension divine à la dimension physique, en passant par différentes couches et inversement.

Notre conscience est l’attention que nous portons sur une énergie traversant notre corps, ce qui rend cette énergie existante dans notre réalité, à un instant donné.

Plus nous conscientisons des informations, plus nous sommes en capacité de les traiter. Dans le cas contraire, les vibrations nous traversent et nous ne comprenons pas les causes de la matérialisation de ces énergies dans notre corps.

C’est donc en prenant conscience de ce qui nous traverse, que nous pouvons traiter nos blessures, nos imperfections, nos émotions, nos pensées. Les traiter signifie les accueillir dans l’espace de notre état d’être intérieur, qui aime ce qui est, dans son intégralité. Par l’énergie d’amour inconditionnel, ces énergies retrouvent leur état originel d’amour, ce qui libère notre corps de zones énergétiques qui ne sont pas suffisamment nourries par l’amour et qui se cristallisent.

Ressentir des douleurs, des émotions lourdes, avoir des imperfections, penser en boucle sont des manifestations de ces zones non éclairées par notre conscience, qui nécessitent d’être vues, entendues et aimées.

Alors viennent à nous toutes sortes d’évènements déclenchés par nos compères humains qui nous reflètent ces manifestations.

Aimer passe par le cœur divin en nous, parce que le mental et l’émotionnel ne sont que des manifestations dans le plan physique terrestre, alors que l’âme est nourrie par l’énergie universelle de l’amour inconditionnel.

Il s’agit donc d’aller effeuiller ce mental, cet émotionnel et toutes ces mémoires cristallisées, qui enclenchent les mécanismes de l’égo.

Commencer par l’instant présent est le seul moyen. Car à l’instant le corps révèle ce qui le traverse. Y portons-nous attention ?

Et si nous remercions notre corps pour tous les secrets qu’il nous délivre, qui nous donnent les clefs d’accès à la libération ?

Et si nous ressentions une immense joie pour tout ce qui s’opère maintenant dans notre corps, afin de lui apporter réparation ?

Le corps se répare, par l’amour que nous laissons rentrer en lui. Le corps matériel, nos émotions et nos pensées s’unifient dans la conscience, pour que chaque effet révélé nous amène à la cause et que chaque cause soit libérée.

La guérison est une réparation. La libération est l’accès de la conscience à la dimension causale. L’évolution dans le plan physique est le chemin parcouru, celui de la compréhension des causes, pour se libérer des effets.

L’incarnation est donc un chemin d’amour, qui permet la compréhension et l’intégration des lois de la causalité. Une fois que l’intégration est complète, il est possible de créer par la conscience et en conscience, sur un palier où le corps vit dans une dimension plus subtile, pour accéder encore à un autre palier de compréhension et d’intégration de l’amour inconditionnel.

Source: https://ouvrir-son-coeur.fr/

 2,833 

Voir en PDF