FrenchEnglishSpanishPortugueseItalianGermanPolishArabic

CLIQUEZ ICI POUR PLUS DE DÉTAILS !

par Dorian Vallet

C’est au Sommet de la Montagne Sacrée que la Terre touche le Ciel, que le Ciel touche la Terre, que la Terre et le Ciel ne font qu’un.

Tout ceci est symbolisme, représentant le chemin spirituel et sa finalité, lorsque le chemin s’arrête pour laisser place à la Toute-Présence dans le quotidien.

Nous parlons souvent d’élévation (de la conscience, de la spiritualité, des énergies) mais aussi de descente (de l’Esprit saint, de la Supraconscience) dans le corps.

Il est important de ne pas voir cela dans une échelle spatiale. Ce qui est d’ordre plus élevé l’est vibratoirement, tout comme le Ciel n’est pas le ciel bleu que l’on voit dehors en levant la tête.

Cela représente tout ce qui est pur, détaché de l’illusion de la séparation et de la matière, ce qui est d’ordre éternel, qui n’a ni début, ni fin, ni évolution (dans le sens de meilleur).

Lorsque vous êtes assis au sommet de la Montagne Sacrée, il ne peut y avoir que l’Unité. Le spirituel empreint la matière. Il n’y a pas de séparation. C’est le Vivant, Dieu, la Lumière Originelle qui fait son expérience dans la matière à travers Soi.

L’invitation est de garder le Regard porté au sommet de la Montagne Sacrée afin que s’abolisse tout ce qui ne peut y résider. Ce qui y fait obstacle est naturellement mis en Lumière afin d’être consumé par la Lumière Vivante.

Toutefois, vous pouvez vous sentir loin de cela, peut-être en bas de la Montagne, contemplant son immensité et vous disant que c’est trop loin, trop haut, infini, inatteignable.

Peut-être vous sentez-vous en chemin, grimpant la Montagne Sacrée, pressentant que tout est là, que vous arrivez au bout et que cela demande encore d’avancer.

Lorsque vous avancez sur ce chemin, il se fait de plus en plus léger. Le fardeau que vous portez s’allège. Les couches de l’identité séparée ego s’ôtent naturellement à leur rythme.

Vous n’arrivez jamais à destination. La destination se révèle lorsque le Marcheur est prêt.

Alors ce qui était déjà là de tout temps et de toute éternité se révèle et prend toute la place.

Car il faut bien se présenter sans rien, dans la plus pure Humilité, dans le plus grand Dénuement, afin que la Vie s’empare de Soi, afin que l’Esprit descente dans la Matière et l’incarne pleinement sans réserve.

Donc c’est bien ce qui fait obstacle, les manteaux de l’identité séparée ego qui sont ôtés afin que l’Originel se révèle.

À présent, l’invitation est de sentir où vous êtes, là où cela appelle. Est-ce de tourner le Regard vers l’Originel et se laisser embrasser pleinement, ce qui implique d’abandonner tout contrôle, toute volonté personnelle, de s’offrir sans condition ? Est-ce de grimper la Montagne, de laisser l’élévation se faire à chaque pas, la Lumière se faire un peu plus à chaque instant ? Est-ce de Voir la Montagne, de se familiariser avec ?

Pour beaucoup elle est invisible, car il lui est impossible d’entrer dans une réalité qui ne l’autorise pas.

L’invitation est d’ouvrir les portes, de laisser la Vie être autorisée à faire son Œuvre à travers Soi.

L’invitation à laisser le Regard se porter sur l’alliance de la Terre et du Ciel, de laisser l’Esprit imprégner la Matière, de s’installer au Sommet de la Montagne Sacrée, au Rythme juste pour chaque Un.

Source: https://terrecristalline.fr/

 3,349 

Voir en PDF