Merci de votre soutien !

contribuer2
FrenchEnglishSpanishPortugueseItalianGerman

par Norbert Clémencet 

À chaque nouvelle incarnation, nous sommes pour la vie qui nous attend des hommes neufs, tributaires des expériences de vies antérieures qui peuvent être plus ou moins heureuses certes, mais neufs et vierges de toute mémoire, prêt au monde qui s’ouvre devant nous et où nous avons volontairement choisi de renaître.

Nous sommes tous à notre niveau, des récepteurs qui tirent leurs expériences de la matière, et des transmetteurs qui redistribuent l’information à destination de la source. Car l’univers dans son ensemble est énergétique et connecté par vibrations.

Nous sommes donc là pour remplir ces fonctions d’émetteur-récepteur, et selon nos différents besoins, tout a été méticuleusement planifié bien avant de naître. Que cela soit la planète, l’époque, le sexe, la famille, les circonstances, tous les contextes qui correspondaient le plus précisément possible à l’objectif de nous faire progresser ont été sélectionnés.  Et cela même si les choix de vie par lesquels nous passons demeurent pour certains particulièrement impénétrables.  Votre karma n’est pas votre ennemi et tout a été volontairement choisi.

Prenons l’exemple d’une famille qui voit naître en son sein un enfant affligé d’une malformation physique ou mentale, ou bien né avec une maladie invalidante. Cela peut aussi subvenir bien plus tard avec un mal être chronique, ou la dépression qu’un manipulateur pervers s’inflige à lui-même et aux autres, en ne ressentant aucune émotion envers autrui, trop préoccupé par son propre ego.

Notre première réaction sera de nous lamenter et de nous dire (mais qu’est-ce que j’ai fait au Bon Dieu pour mériter une chose pareille), sans comprendre la raison propre de cette pathologie vous pourriez aussi croire que (c’est la faute à pas de chance) mais vous vous trompez, il n’y a pas de hasard, et tout à un sens, croyez-vous que la source joue les différentes incarnations aux dés, ou à pile ou face ?

Comprenez alors que le karma de votre enfant c’est aussi le vôtre en retour, et que vous le partagez ensemble du fait de sa venue dans votre chemin de vie.  Et cela est donc devenu maintenant votre propre expérience, que d’avoir à gérer un enfant qui ne correspond pas à ce que vous auriez forcément souhaité.  Si cette situation vous trouble, vous devez comprendre qu’à travers cette expérience, nous avons tous nos propres chemins de vie indépendamment les uns des autres, et que chacun d’entre nous l’a librement accepté et choisi pour progresser. Votre enfant tout comme vous-même aviez besoin réciproquement de cette expérience et alors naturellement elle est venue à vous.

Chaque handicap ou souffrance n’implique que celui qui en est atteint . Et si vous êtes vous-même affligé d’une souffrance quelconque sachez que c’est la vôtre en propre , elle vous appartient et vous n’avez sûrement pas envie de la partager avec quiconque et surtout pas aux différents membres de votre famille.  Maintenant, si vous êtes parent d’un enfant qui a ce genre de problème, rien ne nous empêche de compatir, et d’essayer de tout faire pour soulager les peines de celui-ci. Il est toujours possible de l’aider en lui partageant votre amour bien évidemment, mais souffrir pour ce dernier est contre-productif, et de toute façon ne le soulagera aucunement, car la solution du problème ne pourra être résolue que par celui qui en est affecté.

Nous avons tous une vie à mener indépendamment de la souffrance des autres, fût-il notre propre enfant, c’est ce que nous devons comprendre.  Ne nous empêchons donc pas d’être heureux sous prétexte que notre enfant est malheureux, cela serait une erreur.  Et au bout du compte, il va y avoir deux malheureux au lieu d’un seul, et même peut être plus, car cet état d’esprit risque aussi de faire tache d’huile et d’affecter le reste des membres de votre famille.

Il nous faut prendre aussi en considération, que si votre enfant a choisi de faire l’expérience dans cette vie de l’inconfort physique ou psychique dont il est atteint, il l’a choisi en pleine connaissance de cause.  C’est peut être dur à entendre, mais s’il vous a choisi vous et personne d’autre pour partager cette expérience, c’est aussi un honneur pour vous, car il a été jugé en haut lieu, en vous demandant de faire face et gérer efficacement cette situation, que vous sauriez en être digne.

Les différentes voies que nous empruntons pour revenir à la source de notre origine première, sont effectivement quelque peu impénétrables pour un esprit de troisième dimension.  Et à l’époque actuelle, il est certain que ces choix ont été volontairement faits, non pas en dépit des circonstances imminentes du saut dimensionnel en cours, mais volontairement choisi à cause justement de ces mêmes conjonctures exceptionnelles.

Tous ceux qui sont actuellement incarnés sur terre et qui auront bientôt un choix de première importance à faire l’ont volontairement choisi, et aucun d’entre eux n’est là par hasard et n’aurait d’ailleurs laissé sa place, nous sommes tous là, avec ou sans nos valises de handicap ou autre souffrance, au bon endroit et au bon moment, et en pleine connaissance de cause.

Votre enfant tout comme vous-même avez choisi et décidé les grandes lignes de vos incarnations, et cela d’un commun accord avec vos différents guides et familles d’âme, et comme tout a été méticuleusement choisi et sélectionné, donc le handicap ou la maladie en font bien évidemment partie.

Dans ce merveilleux saut dimensionnel en cours, il est donc important, de nous assurer tous, que nos pensées sont bien alignées sur la réalité que nous souhaitons attirée afin de l’expérimenter. Et ce faisant, faisons bien attention, nous attirons à nous tout ce que nous vibrons, le meilleur comme le pire. Ce qui provient du cœur, comme ce qui provient du mental. Donc, sachons faire les bons choix, et surtout ne pas imposer nos propres souffrances aux autres, ou souffrir nous même pour ces derniers.

Remis par l’auteur à la Presse Galactique

 4,025 

Print Friendly, PDF & Email