FrenchEnglishSpanishPortugueseItalianGermanPolishArabic

BORÉALIA LA GRANDE FÉE DES EAUX transmis par Alain Titeca

Je me nomme Boréalia, je suis la Grande Fée des eaux qui veille sur les sources présentent sur ce secteur transfrontalier entre Peruweltz Belgique et Condé sur Escaut France. Mes eaux jaillissent à plusieurs endroits sur ce secteur. Deux Fontaines sont encore exploitées et très fréquentées par votre humanité dans la petite bourgade de Peruweltz.

Deux autres sources sont présentes dans la forêt de Bonsecours. Toutes ces sources sont alimentées par les mêmes eaux sur lesquelles je veille.

Le château de l’Hermitage fut construit dans les années 1780 et offert au prince Anne Émanuel de Croÿ. L’architecture extérieure même de la bâtisse, tout comme l’agencement arrondi intérieur évoque la présence de l’eau partout présente sur le secteur.

Le château fut battit au cœur d’un écrin de verdure dans la forêt de Bonsecours et plus précisément à la jonction de huit grandes allées positionnées en forme d’étoile et qui sillonnent le parc du château.

La grande salle de bal centrale est de forme arrondie et entourée de colonnes monumentales. Elle accueillait jadis de grandes festivités. Aujourd’hui et depuis plusieurs années elle est l’un des lieux d’accueil du festival Embaroquement qui se déroule au mois d’août.


À droite de l’entrée du château se trouvaient les écuries princières et derrière les maisons des palefreniers puis celle du maréchal-ferrant. C’est derrière cette demeure que se la quatrième de mes sources. Ses eaux alimentent encore aujourd’hui les douves du château.

À l’époque cet endroit du domaine respirait la vie. Les rires et les cris des enfants côtoyaient les palabres des femmes au lavoir présent sur le site. Un autre lavoir est encore visible aujourd’hui sur les quatre sources sur lesquelles je veille. Il s’agit de la fontaine des Briggittins à Peruweltz.

D’ailleurs, à ce sujet, il est important de dire que le Prince Anne Émanuel fût un généreux donateur pour les moines de sainte Brigitte et leur monastère. Tout comme, il fût l’un des principaux édificateurs de la ville appelée aujourd’hui Condé sur Escaut.

Les Eaux de la vie nourrissent toujours ce secteur même si le château n’est plus aussi visité qu’autrefois.

Mes eaux qui alimentent les douves du château, mais aussi les marres et les étangs à proximité, abritent la diversité de la vie. En particulier, les insectes et les batraciens s’y épanouissent.

La flore du secteur est également d’une grande richesse.

Vous pourrez cueillir avec modération, toutes les plantes sauvages thérapeutiques dont vous avez besoin.

Vous trouverez en abondance, la ronce qui défend son territoire et dont les bourgeons renforcent votre système immunitaire. L’ortie, la reine des mauvaises herbes est également très présente, utilisée en infusion, elle est un bienfait pour votre système rénal. Vous trouverez également en abondance,du Plantin ainsi que la petite pimprenelle que vous pouvez associer et utiliser en cataplasmes pour leurs vertus hémostatiques.

Vous pourrez également faire une cueillette d’Achillé mille feuilles pour soigner vos articulations.

Pour conclure ce petit exposé, je voudrais simplement vous rappeler que mes eaux sont toujours disponibles à la consommation sur la commune de Peruweltz en Belgique et que mes sources portent la vie. Celles situées en forêt de Bonsecours nourrissent la faune et la flore présente dans cet espace.

 3,894 

Voir en PDF

Alain Titeca

Découvrez mon site: www.alain-titeca-sexologue.com/ et ma page FB. - Me contacter ou lire mes chroniques