FrenchEnglishSpanishPortugueseItalianGermanPolishArabic

Ishtar transmis par Foelia

Bonjour, commandant ! Alors, nous avons du travail, paraît-il !

Nous avons toujours à transmettre. Nous sommes constamment en train de profiter de toutes les ouvertures, de tous les canaux que vous nous offrez. Des équipes entières sont dédiées à ce mode de communication.

Alors, quel sujet traiterons-nous aujourd’hui ?

Un sujet qui peut t’intéresser, bien sûr. C’est par votre intérêt que nous parvenons le mieux à nous glisser à travers votre compréhension, jusqu’à pouvoir presque vous toucher, vous faire vibrer autrement.

Nous voudrions commencer par vous dire que chaque acte que vous posez pour aider, pour aimer, mais aussi pour amener un courant de vérité sur votre planète, est comme un petit faisceau de lumière qui s’allume. Nous vous le disons parce que nous le voyons : votre planète s’allume chaque jour un peu plus. Le nouveau paradigme que nous mettons en place et dont vous êtes les premiers auteurs découvre peu à peu son moteur principal.

Et quel est ce moteur ?

Nous pourrions simplement dire l’amour, mais qu’y a-t-il comme force en présence derrière ce mot ? Parfois, vous pensez agir par amour sans vous rendre compte que vous êtes encore habités par une forme de colère ou de jugement envers l’autre. L’amour ne fait partie de votre acte que lorsque le canal que chacun d’entre vous constitue le laisse passer. Le laisser passer, cela présuppose avoir fait place nette en vos coeurs.

Est-ce difficile ?

Difficile n’est pas le bon mot. C’est un exercice de conscience, un exercice d’attention. Pour que la place soit nette, il faut vous habituer à déceler en vous toute trace de colère ou de jugement. Si vous gardez en tête que la colère est le symptôme d’un besoin personnel non reconnu, alors le chemin est simple : reconnaître ce besoin. Reconnaître, c’est-à-dire le mettre en conscience. Mettre en conscience requiert la décision de vous poser la question : « Quel est mon besoin non reconnu ? » Ainsi, cette chaîne qui va de votre volonté (la décision) à l’action, en passant par la mise en conscience de ce qui était inconscient, est une chaîne d’amour entre la Source et votre acte. C’est une chaîne de reconnaissance, tout simplement. En réalité, nous parlons d’un processus tellement simple et naturel ! Mais il faut bien vous apprendre à… le mettre en conscience.

Quand nous vous voyons vous regrouper pour créer ce monde meilleur et que nous venons vous inspirer, le premier obstacle que les énergies que nous vous envoyons rencontrent, c’est un coeur non dégagé de la colère, du jugement ou, plus généralement, de la peur. Si vous souhaitez recevoir nos énergies à leur plein potentiel d’inspiration, nous vous conseillons d’apporter un certain sens du sacré à vos réunions d’action.

J’ai parfois l’impression que « sacré » rime avec « sérieux » chez la plupart d’entre nous.

Tu as raison, et nous sommes là pour vous rappeler que le sacré n’est pas sérieux, mais bien joyeux. Le sacré, c’est la décision de porter l’intégralité de votre attention, avec le plus grand respect de vous-mêmes et de toute forme de vie, sur le problème que vous souhaitez résoudre, ou la rencontre que vous souhaitez vivre. Cette attention et ce respect ne nécessitent pas une mine affectée ou austère. Ce ne serait qu’un masque de plus qui viendrait obstruer le chemin de vos coeurs. Non ! Ressentez plutôt le sacré comme une forme d’intensité, celle que l’on retrouve toujours plus facilement dans le silence que dans le bruit. Depuis cette intensité joyeuse, vous serez plus capables de discerner les colères et jugements résiduels. Il suffira alors de les voir pour qu’ils n’encombrent plus le passage. C’est ainsi que cette place nette sera faite en vos coeurs et qu’ils pourront recevoir l’inspiration amoureuse que nous pouvons y déposer. Les actes qui jailliront de vos coeurs réunis et limpides seront alors d’une puissance sans commune mesure. Une puissance d’amour. L’amour qui descend jusque dans un acte collectif, conscient, est d’une puissance que vous connaissez encore peu, mais que nous vous encourageons à découvrir.

Voilà ce que nous souhaitions vous transmettre afin de soutenir votre travail au sol, votre travail dans les actions collectives que vous avez à mener pour incarner le nouveau monde, la nouvelle conscience. Nous vous remercions pour votre écoute qui, elle aussi, est une attention qui peut être sacrée.

Merci !

Source: https://foelia.net/

 5,482 

Voir en PDF