FrenchEnglishSpanishPortugueseItalianGermanPolishArabic

par Norbert Clémencet

Rien ne sera plus jamais comme avant, et nous terriens allons dans un proche avenir, être appelés à entrer en contact physique avec nos frères galactiques. Nous allons prendre alors conscience que notre aspect corporel est loin d’être la norme universelle au sein de la création. Il existe une multitude de formes physiques pour les humains peuplant l’univers, et les traits qui nous différencient les uns des autres sont innombrables.
Alors que sur terre, certaines personnes sont encore victimes d’une forme de racisme, juste à cause d’une différence de couleur de peau, cela semble tout à fait ridicule. Si la présence plus ou moins prononcée de mélanine, qui pigmente et fonce naturellement la peau de certaines personnes pour la protéger des rayonnements ultra-violets du soleil nous pose des problèmes, cela reflète alors bien notre niveau d’évolution spirituelle. Et ceci est bien triste pour nous, et surtout pour ceux ou celles qui sont les victimes au quotidien de cette triste ségrégation .

Bientôt nous allons être en interaction quotidienne avec des entités galactiques, qui pour l’instant ne nous semblent officiellement exister que dans nos films de science-fiction. Leur anatomie risque alors de nous poser quelques petits problèmes. Alors que sur leurs planètes respectives certaines entités ne mesurent que quelques dizaines de centimètres de hauteur, d’autres font plus du double de notre taille, cela ne va-t-il pas être une bonne raison pour nous de les ostraciser ?

Comprenez aussi que d’autres civilisations sont bien plus exotique encore, dans leur aspect corporel général, la texture de leur peau, la présence d’appendices, leur faciès, la taille ou la forme de leurs têtes et de leurs yeux, l’absence de bouche ou d’oreilles, la longueur de leurs bras, le nombre de leurs doigts.

D’autres d’ailleurs qui vibrent dans des dimensions bien supérieures aux nôtres pourraient même nous apparaître de façon plus ou moins éthérique, comme des sortes d’hologrammes.

Faites travailler un peu votre imagination, et vous serez encore bien loin de la réalité, car tout simplement la création est bien plus imaginative que vous-même ! Ces êtres humains sont-ils donc pour autant, à cause de toutes ces raisons qui les différencient de nous, des personnes qui ne seraient pas nos égaux. Y a-t-il un jugement divin qui décrète une hiérarchie quelconque, ou alors qu’une configuration physique serait idéale, et semblerait meilleure qu’une autre ?

Actuellement des civilisations bienveillantes nous apportent une aide monumentale au plan galactique, et sont tout spécialement venues pour nous aider dans la finalisation du saut quantique qui se déroule en ce moment sur terre. Ne devrions nous pas alors faire une ségrégation, et n’accepter que celles dont des critères physiques qui sont similaires aux nôtres ne puissent être autorisés à y participer, et refuser l’aide et le soutien des autres sous prétexte qu’elles ont une morphologie physique bien trop inhabituelle à nos yeux.

Ce qui fait la richesse de la création c’est son extrême diversité, que serait un univers où tout le monde serait semblable d’un bout à l’autre de la galaxie. Nous serions alors dans une espèce de monde peuplé de clones tous identiques ! N’est-ce pas d’ailleurs la promotion de ce genre d’idée, qui a conduit durant la dernière guerre mondiale des millions de personnes dans des chambres à gaz. Tout ça parce qu’ils n’avaient pas la (chance) d’appartenir à la bonne race. N’avons nous donc rien appris des leçons du passé.

Comme le disait si justement Antoine de Saint Exupéry : « on ne voit bien qu’avec son coeur, l’essentiel est invisible pour les yeux » donc, ne nous arrêtons pas sur l’apparence physique des choses et des personnes, mais prenons du recul et regardons la création à la lumière de notre âme.

Et comprenez bien aussi que nous sommes et serons toujours la civilisation exotique d’une autre. Car il serait bien étonnant de trouver une civilisation sur quelque planète que ce soit, avec exactement les mêmes caractéristiques physiques que les nôtres. Peut être qu’au vu de leur multitude cela doit bien exister quelque part bien sûr, mais cela doit être loin d’en être la norme.

Et de plus, ne pensez-vous pas qu’au cours de vos très nombreuses incarnations, vous n’ayez pas été à un moment ou un autre vous-même plongé dans une vie qui vous a fait naître africain ou asiatique, ou même pire encore pour vous, dans une de ces exocivilisations qui ne correspond alors pas du tout à l’image corporelle que vous vous faites actuellement d’un être humain.

Toutes les formes humaines sont sœurs qu’elles soient glabres, à poils, à écailles ou même à plumes, comme vous allez bientôt le découvrir, nous partageons tous une même âme commune.

Nous sommes tous un, et de ce fait, nous sommes donc tous interconnectés et interdépendants les uns les autres. Au-delà des dimensions, les différentes galaxies, les étoiles, les planètes et leurs habitants, toutes les créatures vivantes qui peuplent l’univers ont toutes la même origine, et au-delà de leur apparence physique sont toutes reliées. Alors, arrêtez tout de suite de vous prendre pour le nombril du monde et d’exclure tout ce qui ne correspond pas aux critères de sélection standard que vous vous faites d’un être humain, car malgré toutes nos différences nous sommes frères.
Gardez toujours l’esprit ouvert, et comme le disait si justement Dolorès Cannon : « Nous pouvons tous nous considérer comme des cellules dans le corps de Dieu» . «Il n’y a pas de limites, à moins que vous ne les créiez vous-même. Tout est possible, vous n’êtes limités que par votre propre imagination.»

Remis par l’auteur à la Presse Galactique

 921 

Voir en PDF