Merci de votre soutien !

contribuer2
FrenchEnglishSpanishPortugueseItalianGermanThai

par Yvan Poirier

La Renaissance en nous doit être achevée le plus possible avec l’équilibre de notre détachement ou plutôt une libération des ressentiments, de la peur, de la culpabilité, du chagrin, etc. qui enchaînent notre conscience.

Notre détachement est relatif aux émotions que nous vivons au quotidien. Elles ne sont pas nous en principe, elles sont des fragments altérés de nos expériences bonnes ou mauvaises, de notre génétique et des pensées subjectives qui submergent notre conscience limitée.

Le détachement, c’est aussi vis-à-vis les choses que nous chérissons ou nous possédons matériellement, que cela soit de la musique que nous n’écoutons plus, du linge que nous ne portons plus ou simplement des objets qui ne servent plus à rien.

Ce mécanisme de détachement, fait en sorte, que nous nous libérons de l’ancien pour faire place au nouveau, non pas sur le plan matériel, mais au niveau vibratoire afin de favoriser notre transformation, voire notre transfiguration. Ainsi, chaque fois que nous nous départissions de quelque chose plus ou moins cher à nos yeux, nous observons notre réaction, notre émotion et cela fait un bien considérable.

Le détachement peut être relié à certains événements tristes, qui ont été nuisibles pour notre santé morale ou qui nous font revivre des moments de mélancolies, de chagrin, de colère incontrôlable, de fortes rages ou des situations que nous avons eu de la difficulté à gérer. Que cela soit une séparation, une perte d’un être cher ou d’un emploi, nous devons essentiellement vivre un deuil que nous devons apprendre à dépasser malgré la tristesse que cela génère.

Dès que nous en prenons conscience, nous nous en détachons graduellement en observant comment l’ego et le mental le vivent, même si l’émotion demeure présente. De cette façon, nous voyons de plus en plus la Lumière au bout du tunnel que la nostalgie assombrissait. Par conséquent, avec ce recul intelligent et anémotif, nous comprenons davantage, dans la quintessence profonde de notre Cœur de Lumière, les raisons pour lesquelles ces circonstances sont advenues dans notre vie.

Nous devons autant nous détacher de nos proches, de nos familles, de nos enfants, de nos parents, de nos amis que des situations répréhensibles que nous avons créées au cours de notre existence. Cela ne veut pas dire de les rejeter ou de les quitter; au contraire, parce que nous les aimons inconditionnellement, nous devons continuer notre Chemin de vie selon les vibrations de notre Cœur Vibral et non en fonction des sentiments d’amour conditionnel que nous avons à leur égard.

Chaque jour où nous vivons un certain détachement, nos actions deviennent bénéfiques pour notre santé en général, car nous ne sommes plus soumis à la peine et aux aberrations que cela occasionne. Nous pouvons accueillir, dès cet instant, le détachement de tout ce qui concerne les incohérences, les manipulations, les falsifications et les mensonges engendrés au cours de notre vie terrestre.

À cause de ce détachement inconditionnel, notre vie est plus stable parce que nous nous sommes libérés des ancrages parfois trop émotifs que nous alimentions inconsciemment envers certaines situations ou certaines personnes. Le détachement est un gage de Liberté pour nous-mêmes et pour les autres.

En somme, c’est notre façon d’aimer en laissant vivre les gens comme ils l’entendent, car nous ne pouvons sauver personne, chacun ayant la responsabilité de se réaliser lui-même en fonction de sa propre vibration.


LES CODES DE DÉSACTIVATION DES ÉGRÉGORES SONT OFFERTS GRATUITEMENT À TOUS CEUX QUI S’INSCRIVENT AU PROCHAIN SÉMINAIRE DE YVAN POIRIER SUR L’HUMILITÉ QUI DÉBUTE DANS QUELQUES JOURS. VOUS POUVEZ LIRE LES DÉTAILS ICI.

 4,404 

Print Friendly, PDF & Email

Avatar photo

Yvan Poirier

Plusieurs de mes séminaires en replay sont disponibles à prix réduits. Vous pouvez lire mes chroniques ici ou me contacter personnellement.