Merci de votre soutien !

contribuer2
FrenchEnglishSpanishPortugueseItalianGerman
Précédent
Suivant

Transmis par Marie-Marthe,

Cette période est un accélérateur de croissance intérieure pour tous ceux qui ont déjà emprunté le Chemin. Il s’agit du chemin de l’éveil, de l’ouverture, du discernement, du choix de la justesse intérieure en toutes circonstances (cf. article sur la justesse intérieure, août 2021).
À ceux-là, leur sera donné un accès de plus en plus enrichi à tous types de connaissances qu’ils seront capables d’entendre et d’intégrer à l’avenir. Ils ont su ouvrir la porte qui donne accès à l’aventure de la vie et à l’expérimentation. Leurs rôles se définissent et leur vie n’est pas une expérience passive et matérielle, mais un nouveau point d’accès vers plus de conscience. Leur vie terrestre se transforme en lieu d’expérimentation plus poussé, axé vers une ouverture de conscience approfondie et enrichie. Ils savent maintenant voir l’Univers depuis la Terre.

Pour les autres, ceux qui souhaitent rester encore bloqués dans leurs égos respectifs qu’ils font jouer sur la scène de la vie terrestre, cette période ne pourra pas les aider à l’ouverture, au dépassement du petit soi. Leurs costumes étriqués se sont densifiés. Ils sont trop attachés à cette densité qui ne leur permet pas l’ouverture et l’accès à une conscience supérieure, pour les tirer ensuite de cette densité. La densité actuelle est d’autant plus forte en cette période qu’ils ne peuvent trouver l’élan nécessaire pour se lever.

L’expérimentateur venu jouer un vrai rôle sur Terre, ne peut être enfermé dans un costume étriqué qui le condense et le densifie, au risque d’être d’autant plus alourdi si les circonstances extérieures sont elles aussi très denses. L’expérimentateur a besoin de place pour faire le vide en soi et ainsi acquérir les multiples expériences qui lui seront données de voir, d’entendre ou de vivre. Cette place lui donne la légèreté nécessaire pour s’extirper de la densité et ainsi voir de plus Haut, avec tout le discernement offert par cette amplitude.
La Foi en la vie le dirige et oriente ses expériences. Le vide lui a permis une ouverture de conscience avec plus d’amplitude. Cette amplitude a ensuite repoussé et recadré la place du soi dans une infime partie de son identité terrestre. La densité rappelle le soi, mais le vide gagné permet de s’extraire plus largement de cette contrainte terrestre, afin de mieux observer.

Les priorités ne sont pas les mêmes pour ces deux groupes de personnes. Les uns sont devenus de réels avertis, et les autres demeurent des introvertis déconnectés de la conscience universelle, blottie dans leur petit soi à l’abri de la Lumière qui réveille et éveille les consciences endormies.
Ils deviennent des troupes au service du plan matériel et du monde qu’ils ne savent voir que d’un angle, voire même d’une seule face de ce si grand prisme qu’est la vie. Sans recul, ils ne peuvent voir qu’un seul reflet sans profondeur.

Mais, ce qui crée le monde dans lequel nous sommes, est accessible, visible, à tous ceux ayant placé leur vision au-dessus du prisme de la vie, depuis une conscience plus évoluée, et forment maintenant un groupe de personnes averties, connectées, intuitives, conscientes de ce qui les entoure et enrichies de plus en plus chaque jour.

Marie-Marthe

Source : https://connexion-universelle.com

 5,473 

Print Friendly, PDF & Email
Précédent
Suivant