Merci de votre soutien !

contribuer2
FrenchEnglishSpanishPortugueseItalianGerman
Précédent
Suivant

par Steve Beckow

Tout ce que j’ai déjà dit sur l’énergie divine de l’amour, j’aimerais le copier-coller ici sur l’état divin de la paix.

Il est aussi élevé au-dessus de notre sens quotidien de la paix que l’énergie divine de l’amour est notre sens quotidien de l’amour.

L’entrée dans cet état ne se fait pas à coup de trompettes ou de projecteurs balayant le ciel nocturne. Je sais d’abord qu’elle est arrivée parce que ma position est soudainement solide, comme si j’avais de la colle magique sur mes semelles.

C’est magique parce que lorsque je lève le pied, il cède et, lorsque je fais le pas suivant, il s’affirme à nouveau.

Je me sens stable. Lorsque j’ai approfondi le sujet, j’ai vu que c’était parce que j’ai de plus en plus de certitudes sur qui je suis et sur les autres questions pressantes de ma vie. Je connais le but de la vie. Je sais qui je suis en tant qu’entité et j’ai eu des aperçus de nombreux niveaux vibratoires différents.

Mais la principale source de certitude croissante à mon sujet, de confiance en moi, de détente avec qui je suis vient de ce que Michael a mentionné en 2020. Dans une parenthèse, il a dit :

« Les êtres humains, en particulier ceux qui se trouvent dans les vibrations supérieures [apprennent] à détenir toutes les qualités divines et à opérer à partir de toutes les qualités divines à la fois. » (1)

J’avais toujours eu la conviction qu’il suffisait à un humain de maîtriser une seule qualité divine pour être illuminé. La possibilité de les manifester toutes à la fois ne m’avait jamais effleuré. Mais cette pensée tournait toujours en boucle dans le fond de ma mémoire depuis que l’Archange Michel avait parlé.

Maintenant, je me suis demandé comment les autres états divins se présentaient depuis l’état de paix. Qu’est-ce que la paix avait à me dire sur les autres qualités que j’ai connues ?

J’ai commencé à les expérimenter, une par une – l’amour, la félicité, l’extase, l’innocence, la pureté, l’abondance et la maîtrise. (2)

Chacune d’entre elles a une sensation unique et mène dans sa propre direction. Lorsque j’ai commencé à ajouter l’expérience de l’un à l’autre – ce que j’ai considéré comme une façon de relier les points – j’ai constaté que le résultat était (A) une synthèse, une fusion des états eux-mêmes (B) une confiance croissante en moi, et (C) une relaxation croissante tout autour. C’était comme un gigantesque « lâcher prise ».

Vous vous souvenez que Michael avait dit que nous allions « réveiller » nos capacités angéliques « lorsque vous choisirez de les reconnaître » ? (3) Ici aussi, il m’a fallu réunir tous les états divins et faire l’expérience de chacune de leurs qualités uniques – ce que j’appelle « les reconnaître » – avant qu’un sens beaucoup plus large de moi-même n’émerge.

Ce sens plus large était patient, détendu et détaché.

Le simple fait de prononcer ces mots revient à déclarer la fin d’un long, très long voyage pour moi, car j’étais tout sauf ces choses quand j’étais jeune.

Je remarque que tous mes vieux schémas familiers – même les ornières – continuent d’exister. Il me faudra de la vigilance et de la maîtrise de soi pour résister à leurs appels de sirènes, voulant être invoqué comme des réponses familières. Je devrai continuer à voter pour les états divins à la place, sans faute, si je veux rester dans la vibration avec laquelle ils résonnent.

Il a fallu faire l’expérience de ces états divins en même temps, ce que nous ferons tous dans les mois et les années à venir, pour que ce nouvel espace de confiance en soi s’ouvre.

C’est si remarquable pour moi, car, avec le recul, je constate que ma confiance en moi est ce qui a été le plus endommagé dans mon éducation. Voilà donc ce que je ressens.

Notes de bas de page

(1) L’archange Michael lors d’une lecture personnelle avec Steve Beckow par l’intermédiaire de Linda Dillon, le 4 janvier 2019.

(2) Je n’inclus pas l’exaltation, car elle était trop brève. Mais je garde un souvenir de l’expérience de celle-ci.

(3) L’intégralité de la discussion suit :

Archange Michael : Donc, en ce moment, la pleine présence, disons-le ainsi, la pleine présence de votre forme angélique à la fois récente et originelle est ancrée pleinement présente dans et autour de votre forme humaine.

Steve : Qu’est-ce que cela signifie, « est ancrée », Seigneur ?

AAM : Cela signifie que la conscience, quand vous choisissez de la reconnaître, et les, comment dire, les capacités angéliques, sont présentes dans la race humaine, dans la forme humaine individuelle en ce moment, de sorte que le saut dans l’Être de Nova n’est en fait pas aussi grand qu’il aurait pu l’être dans d’autres âges.

Steve : OK. Y a-t-il quelque chose que nous devrions faire pour profiter de cette situation au service du Plan de la Mère ?

AAM : Oui. Se familiariser et, écoutez ce que je dis, oui, il y a beaucoup de choses qui pourraient être faites en termes d’assistance à la conclusion/au prochain chapitre/à l’ouverture du Plan de la Mère en se familiarisant avec son soi angélique, avec la fusion et la reconnaissance qu’il n’y a pas de séparation entre votre soi angélique et votre soi humain.

Maintenant, ce que je dis – et j’ai besoin de le souligner – j’ai utilisé le mot « se familiariser », pas « être hypnotisé par ». (L’Archange Michael lors d’une lecture personnelle avec Steve Beckow par l’intermédiaire de Linda Dillon, le 16 septembre 2020).

English version : https://goldenageofgaia.com/

Traduit et partagé par la Presse Galactique

 2,007 

Print Friendly, PDF & Email
Précédent
Suivant