Merci de votre soutien !

contribuer2
Précédent
Suivant

par Alain Titeca

Traditionnellement, le Progrès est définitif comme une évolution dans le temps, une projection dans un avenir meilleur. Il peut également être conçu comme étant le cheminement qui vous mènera à la meilleure version de vous-même.

1. Technologies extérieures ou compétences internes 

Jusqu’à lors, vous avez appuyé votre évolution personnelle et collective sur des technologies extérieures à vous. Au final, toutes ces technologies externes sont de petits gadgets qui vous aident et qui surtout renforcent la confiance dans vos propres ressources intérieures.

Toutes les technologies liées à la communication ont été un support intéressant pour votre collectif et en même temps vous vous apercevez maintenant que lorsque vous êtes sur la même longueur d’onde qu’une autre entité vivante vous pouvez facilement communiquer d’âme a âme.

Les technologies liées aux déplacements tout comme celles liées à la production de biens matériels vous ont accompagnées jusqu’à présent. Dans ce changement de paradigme que nous vivons tous aujourd’hui, vous êtes amenés à sortir du Faire pour vous installer dans l’être et, par conséquent, à mettre à distance l’hyperconsommation ainsi que toutes ces technologies.

Les technologies relatives à votre santé vous ont beaucoup aidé à traiter les symptômes qui révèlent les maladies. Aujourd’hui, vous pouvez considérer la santé comme étant un état d’équilibre global. Pour y accéder, il est nécessaire de surveiller tout ce que vous ingérez.

2. Apprivoiser le vide 

Beaucoup d’entre nous ressentent un vide intérieur et existentiel, comme une perte de sens. Le Progrès, aujourd’hui, à l’échelle individuelle, mais aussi collective est d’apprivoiser le vide, jusqu’à le rendre confortable.

Finalement, nos corps physiques et énergétiques sont principalement composés de vide. Le Progrès à venir est d’apprivoiser ce vide et, ainsi se redécouvrir.

Le Progrès individuel et collectif se situe dans la Présence. Lorsque vous touchez du doigt la présence   plus besoin de faire quoique ce soit, vous pouvez vous installer dans l’être.

De façon à nous installer dans l’être, dans la paix intérieure et dans la Présence, nous avons à nous détacher de la matière. En particulier, il est essentiel de mettre à distance la convoitise, le désir de possession et aussi la peur du manque.

Les progrès à venir pour notre Humanité se situent également dans la sortie des apparences pour s’installer dans l’authenticité de l’être.

Durant de nombreux siècles, nous avons nourri nos égos et leurs cortèges de personnages pour vivre ensemble sans s’oublier. Aujourd’hui, dans la montée globale en vibrations nous avons à apprendre à mettre nos égos au service de l’être en apprenant à jongler avec tous ces personnages en fonction des situations. De cette façon nous nous installons progressivement dans l’authenticité de ce que nous sommes.

3.Collaborer avec l’invisible 

Depuis un moment déjà nous expérimentons, vivons notre existence dans l’invisible. Depuis plusieurs mois, voire quelques années, nous faisons l’expérience de nourrir les égrégores. Nous vivons cette expérience parfois à nos dépens, parfois au profit de notre réalisation personnelle et collective.

Le Progrès aujourd’hui, pour notre Humanité est de tendre vers la neutralité dans nos désirs égotiques et à mettre nos différents personnages au service de l’être.

Pour apprendre à collaborer de façon constructive avec l’invisible, il est essentiel de se libérer de la peur, de la colère, du dégoût ainsi que de la convoitise.

Les égrégores auxquels nous participons tous sont de plus en plus puissants. Apprenons à les utiliser pour les mettre au service de l’être.

Les Esprits de la nature, les égrégores archangéliques tout comme ceux liés aux Forces du mal ont connaissance de votre évolution. À vous de choisir votre camp.

Les crises sanitaires, économiques et sociétales que nous vivons depuis quelques années maintenant ont imposé ce constat, même aux plus matérialistes d’entre vous : Les mondes invisibles règlent notre réalité. L’égrégore de Peur est encore très présent pour notre Humanité. Il est temps de s’en libérer en poursuivant notre montée en vibrations.

Pour construire des relations nouvelles avec l’autre doté de conscience quelque qu’il soit, visible ou non, nous avons aujourd’hui la possibilité de moduler notre propre taux vibratoire.

En ajustant votre propre vibration à celle de l’autre, vous avez maintenant la capacité de nourrir une connexion intime avec celui-ci. Vous avez maintenant la possibilité de moduler votre propre taux vibratoire de façon à vous ajuster à celui de l’entité visible ou non, située en face de vous. En apprivoisant ce processus vous donnez et recevoir en vous installant dans l’être, au-delà des différents personnages égotiques que vous jouez quotidiennement.

La connexion à l’autre dans ces conditions vous autorise la Présence. Cette posture intérieure est très confortable : plus besoin de faire quoique ce soit, simplement Être et accueillir l’abondance.

En montant en vibrations, en vous alignant sur le mouvement énergétique de votre hôte, Gaïa, vous accédez progressivement à cette compétence de modulation de votre vibration. Si vous expérimentez cela, vous vous apercevrez rapidement que le bien-être, l’épanouissement se situe dans une modulation vers le haut. Si vous êtes amené à descendre en vibrations pour vous connecter à l’autre, l’idée de l’inviter à monter en vibrations pour rejoindre votre fréquence initiale.

Le Progrès, aujourd’hui, c’est aussi apprendre à collaborer avec les mondes invisibles et pour cela cette compétence d’ajustement vibratoire constitue un outil majeur.

La collaboration avec l’invisible nous permet de choisir les égrégores auxquels nous souhaitons participer et de nous extraire des autres. En particulier, ce travail avec l’invisible nous autorise à sortir des égrégores de Peur et de colère.

4. Ne plus participer à l’ancien système 

Notre ancienne matrice nous a divisés au niveau collectif, fragmenté au niveau individuel de façon à imposer un peu plus son hégémonie.

Ce système joue également sur la peur, une de nos six émotions principales, pour mieux contrôler les individus.

Aujourd’hui, le Progrès est d’arrêter de nourrir ce système et de tendre vers le détachement, la neutralité toujours en revenant à ce que nous sommes, en se recentrant pour se reconnecter à l’être puis à partager avec l’autre la meilleure version de vous-même.

Le chemin de la réunification 

Dans cette période de transition entre deux mondes, le Progrès est de commencer à créer une réalité nouvelle en empruntant le chemin de la réunification.

Au niveau individuel, nous pouvons réunifier nos différents corps, visibles et invisibles.

Au niveau collectif, nous avons à construire l’identité commune de l’humanité, au-delà des différences et de la diversité.

Nous en sommes, aujourd’hui, au point où nous devons identifier nos valeurs existentielles collectives avant de mettre nos comportements en adéquation, en alignement avec ces valeurs. Parmi ces valeurs, la Reconnexion à la nature, mais aussi le Respect, voire la Reconnaissance de l’autre me semble essentielles.

Le Progrès, aujourd’hui, pour notre Humanité est de donner du sens à notre existence et pour cela nous pouvons mettre nos comportements en adéquation, en alignement avec nos valeurs. Lorsque vous touchez du doigt ce que nous pourrions appeler la congruence, vous vous installez dans la fluidité.

En empruntant ce cheminement vous vous offrez la possibilité de contacter votre étincelle divine, celle-là même qui anime toutes entités conscientes.

5.S’appuyer sur nos ressources intérieures 

Chacun d’entre nous est unique et différent. Nous possédons tous des ressources et des fragilités intérieures. De façon à progresser, à s’installer durablement dans ce cheminement, l’idée est de porter notre attention sur nos ressources intérieures, de les identifier pour les nourrir un peu plus. Quant à vos fragilités, vous avez, aujourd’hui, la possibilité de les explorer en douceur puis de les mettre progressivement au service de votre être.

Le progrès, cette évolution en cours, devient : »Mobiliser vos ressources internes pour continuer à grandir, à déployer votre conscience.

La résistance au Progrès 

Nous sommes tous conditionnés pour vivre dans la matière. Accepter d’être en dehors la matière est un chemin où nous pouvons rencontrer beaucoup d’obstacles.

L’humanité a été conçue pour valider des lois et des règles.

Ce vieux conditionnement nous limite et nous enferme. Il constitue un obstacle majeur au Progrès.

Aujourd’hui, notre meilleur Guide pour cheminer vers la meilleure version de nous-mêmes est notre Intuition. Je vous invite à l’écouter puis à la suivre. Pour cela il est nécessaire d’identifier vos valeurs existentielles puis de mettre vos comportements en adéquation avec ces valeurs.

L’attachement, la convoitise et le désir de pouvoir constituent aujourd’hui des freins majeurs pour le Progrès de votre Humanité.

Puisque rien n’est permis aujourd’hui, tout devient possible, sous réserve, toutefois de nous libérer du besoin de valider des lois. Les temps sont durs pour les rêveurs, mais nous avons tous, aujourd’hui la capacité de participer à la création d’une réalité nouvelle.

Sortir de la peur pour recouvrer notre intégrité. Le système, la matrice nous a beaucoup manipulés en jouant avec notre univers émotionnel, en particulier en s’appuyant sur la peur. Aujourd’hui, il est nécessaire de sortir de ce système et de se libérer de la peur en acceptant l’incertitude.

Conclusion : le Progrès est de cheminer vers la complétude 

Le Progrès n’est pas un but à atteindre, il est plutôt un cheminement vers la meilleure version de vous-même.

Durant toute l’ère industrielle, nous avons nourri notre développement individuel et collectif sur des technologies extérieures.

Cette ère industrielle correspond à l’ère du Poisson et au développement de l’individualisme. Elle a beaucoup contribué au développement de l’humanité, mais nous a également séparés, divisés.

Aujourd’hui nous sortons de ce paradigme et vivons une période de transition. Nous cherchons et construisons doucement un sens nouveau à notre existence.

Nous sommes tous des êtres de Lumière. Puisque nous avons été jusqu’alors brimés, limités, le Progrès est de cheminer vers la complétude, vers l’unité intérieure. Il s’agit dès lors de retrouver vos talents, vos compétences initiales en vous reconnectant à votre étincelle divine.

En contactant cette Unité intérieure, vous accédez progressivement à la meilleure version de vous-même que vous pourrez ensuite partager avec l’autre.

Le Progrès est un concept civilisationnel.

Pour chaque civilisation consciente, en fonction d’où elle en est dans son évolution, le Progrès est à définir. Nous sommes aujourd’hui dans une période de transition, entre deux mondes, entre deux civilisations, par conséquent, la définition du progrès reste à définir et surtout à être vécu.

Dans cette période de transition que nous vivons tous, le mouvement est la vie. Empruntons ce chemin en douceur et progressivement.

Pour conclure, nous pourrions simplement dire que le Progrès, aujourd’hui, pour notre Humanité est de continuer à grandir, à déployer notre conscience pour accompagner et nourrir le mouvement de la vie.

La « Rêve-olution » à venir ne se situe pas dans le matérialisme, mais plutôt dans la réunification entre notre existence dans le monde matériel et notre présence dans les mondes invisibles.

Considérer le Progrès, accepter ce concept c’est déjà se projeter dans l’avenir. Pour y accéder, nous avons simplement à poursuivre notre montée en vibrations par mille et un petits gestes quotidiens.

Chacun d’entre nous aujourd’hui le constate, nous sommes dans une phase de transition entre deux mondes.

Le Progrès doit être conçu de façon nouvelle comme la possibilité d’accéder à une nouvelle réalité pour chacun, chacune d’entre nous.

Ouvrons-nous au changement, sans crainte, sans regret et sans attente.

Humilité et gratitude

 4,496 

Print Friendly, PDF & Email
Précédent
Suivant

Alain Titeca

Découvrez mon site: www.alain-titeca-sexologue.com/ et ma page FB. - Me contacter ou lire mes chroniques