Merci de votre soutien !

contribuer2
Précédent
Suivant

par Julie Boerst

Vous ne l’avez pas inventé. Vous vous en êtes souvenus.

Votre mémoire de qui et de ce que vous et tous êtes, de ce que tout ce que vous voyez est – cela revient en ligne maintenant. Parfois, l’agitation du monde semble plus réelle que ce souvenir frais. Mais souvenez-vous que cette Réalité de tout ce qui avance dans votre esprit – vous ne l’avez pas inventée. Vous vous en souvenez. Elle est réelle, et vous vous en souvenez.

C’est le conflit du monde qui est irréel, et se souvenir de cela donne du pouvoir à tous. Si vous croyez que les conflits du monde sont réels et donc puissants, vous leur donnez du pouvoir sur vous et sur tout ce que vous appelez « autre », puis l’expérience vient vous donner raison. Aimeriez-vous qu’on vous donne raison sur le fait que la lumière brille en chacun et à travers tout ?

Comparer les extérieurs mène à la misère. Les surfaces extérieures que vous voyez ne sont pas et ne pourront jamais être réelles, alors agir comme si elles étaient réelles apporte toujours de l’inquiétude. Se souvenir de ce qui est vivant et actif derrière chaque apparence apporte la paix. Cela apporte la réjouissance. Libérer la lumière de la vérité pour qu’elle brille dans le monde à partir de chaque forme que vous voyez – cela apporte le bonheur. Vous avez ce pouvoir lorsque vous sortez du jugement. Vous pouvez juger la configuration des formes, mais lorsque vous réalisez que chaque forme recèle un grand cadeau derrière sa surface, alors la joie est de mise, peu importe ce que vous pensez regarder.

Se souvenir de l’homogénéité et de l’innocuité procure un soulagement. L’homogénéité est ce qui existe réellement derrière chaque surface. L’innocuité est vivante même dans une forme qui vous semble très nuisible. À votre demande, cette innocuité devient apparente. Si vous êtes occupé à insister sur la réalité du mal dans le monde, l’innocuité attend votre permission pour se manifester.

Se souvenir de ce qui est réel transmet à vous et à tout ce que vous voyez les qualités que vous voyez et les états d’esprit que vous expérimentez. Choisir de traiter l’irréel comme réel a le même effet. Se souvenir du réel apporte le bonheur. En choisissant de traiter l’irréel comme réel, vous courez après des formes de bonheur apparent qui ne vous combleront jamais vraiment. Votre véritable bonheur se trouve à l’intérieur de chaque personne et de chaque chose que vous voyez, attendant simplement d’être libéré.

Avant que les images ne soient expérimentées, aucune image n’avait le pouvoir de bouleverser. Une image n’est qu’une enveloppe extérieure. Qu’elle semble être positive ou négative, elle n’est pas et ne pourra jamais être la réalité de ce que vous regardez. Trouvez votre volonté de voir à travers toutes sortes de papiers cadeaux, peu importe ce que l’ego vous dit de leur qualité. Les pensées de l’ego vous feront tenter de vous nourrir ou de rejeter toutes les différentes surfaces que vous voyez. Les pensées de l’Esprit vous feront activer cette similitude qui est vivante derrière toutes les images, lui permettant de briller.

Nous nous réjouissons lorsque vous vous souvenez de votre pouvoir partagé et bénin. Nous nous réjouissons alors que vous reconnaissez votre raison de vous réjouir.

English version : https://lovesbeginning.com/

Traduit et partagé par la Presse Galactique

 5,609 

Print Friendly, PDF & Email
Précédent
Suivant