Merci de votre soutien !

contribuer2
FrenchEnglishSpanishPortugueseItalianGerman

Transmis par Sylvain Didelot

Retranscrit par Marie-Claire

Chères âmes, je vous salue. Je suis Melchisédech, alchimiste, fondateur d’une fraternité, qui sur la Terre continue encore à œuvrer, et à préparer le terrain de cette humanité consciente dont nous allons parler ensemble.

Vous entrez dans une ère un petit peu différente, toujours dans cette transformation de ce cycle de quelques années dans lequel vous vous êtes engagés tous, et chacun, et je voudrais peut-être commencer par cela pour vous rappeler que, quelles que soient les épreuves du moment, quels que soient ces instants que vous en train de vivre, en train de traverser, chacun d’entre vous a choisi d’être là, d’être présent dans ces instants qui, finalement, sont assez rares dans la majorité des trames temporelles de l’existence. Effectivement, ce que vous vivez n’arrive qu’un peu plus de tous les 20 000 ans, pour utiliser votre période temporelle actuelle, un moment où l’humanité, les consciences incarnées, les êtres vivants sur ce plan, ont décidé de changer le paradigme de l’existence, et de passer d’un monde individuel à un monde plus collectif, plus international, plus — et vous le verrez planétaire.

 

Alors, pour reprendre cette idée d’humanité consciente, essayez déjà de ne pas vous fier uniquement à ce que vous voyez, ou à ce que vous entendez. Effectivement, tout est fait pour continuer, poursuivre, la séparation entre les humains, de différents pays, de différentes nations, de différentes civilisations.

Le séparatisme est une plaie sur cette Terre. Une plaie que certains gouvernements cherchent à garder béante, ouverte, afin de mieux contrôler les âmes humaines incarnées. Mais il est trop tard, car votre choix d’âme a été entendu, votre choix de vous réunir, de vous réunifier a été entendu. Ainsi vous passerez, quoi qu’il arrive, dans cette ère de l’humanité consciente, consciente de qui elle est, consciente de son aspect divin, consciente de la possibilité que vous ayez d’améliorer, aussi, votre existence individuelle et communautaire également.

 

Pour cela, nous continuerons à vous conseiller, nous continuerons à donner des cours, nous continuerons à donner des exercices, mais nous ne sommes, finalement, que pour très peu dans ce mouvement qui est engagé maintenant, profondément dans l’espace terrestre, cet espace de ce vaisseau Terre.

 

Votre transformation se doit tout d’abord d’être physique avant d’être spirituelle. De ce fait, beaucoup sont passés par la maladie, par des petites ou de grandes maladies.

Chacune de ces maladies, pour beaucoup d’entre vous, a permis la transformation, l’installation d’une nouvelle énergie à l’intérieur de vous. Cette énergie n’est pas encore entièrement équilibrée. En fait vous êtes entre deux plans, entre deux dimensions encore. Ne pensez pas que, lorsque j’évoque la dimension suivante, elle soit énormément différente de celle que vous êtes, de celle où vous êtes aujourd’hui. Vous savez, quand je dis : de celle que vous êtes, il n’y a pas d’erreur non plus, car vous êtes, en vous-même, un être dimensionnel, un être qui génère sa propre dimension.

 

Chers amis, car nous nous connaissons pour la plupart, chers amis, cette transformation du corps va continuer. Il est nécessaire que vous soyez en capacité de recevoir, par le chakra coronal situé au-dessus de votre tête, il est nécessaire que vous puissiez recevoir des énergies plus profondes, plus transcendantes, plus précises que vos mots mêmes.

Votre instinct de liberté, de vérité, de vie, de paix, est la source même du nouveau message divin. Alors, dans la manifestation de ce monde qui est le vôtre, vous allez voir des gens qui vont chercher à se libérer, des gens qui vont cesser de croire dans la vérité que peut représenter la séparation, mais qui placeront leurs énergies dans la vérité que peut être l’union, nationale, internationale, planétaire.

 

Ce sont ces aspects-là qui maintenant, dans les mois qui viennent, vont entrer en jeu pour continuer la transformation, car, après la transformation du corps, il y a la transformation de l’esprit, de la manière de voir ce monde, de le réfléchir dirait certain – bien que la réflexion soit souvent mal dirigée, alors que voir en Esprit, c’est être conscient de l’unité du saint Esprit justement que vous êtes, conscient de l’unité complète de ce qui vous compose.

Je vais bien sûr élaborer mon discours pour que vous compreniez mieux.

 

Dans la transformation physique que vous êtes en train de vivre, vous allez être de plus en plus sensibles aux aspects planétaires, vous allez être de plus en plus sensibles à des évènements qui se déroulent à l’autre bout de la planète.

Une tempête, un ouragan, un tremblement de terre, un soulèvement populaire, tout cela va vous revenir comme des vagues sur vous, sur votre corps, car c’est votre corps, cette unité. C’est quelque chose dont vous n’avez pas encore l’habitude pour la plupart d’entre vous. Déjà en difficulté par le fait de recevoir ce qui arrive à votre famille, à vos amis et à votre environnement, vous allez vous trouver parfois, donc, dans une certaine difficulté à comprendre les énergies ou les émotions qui vous touchent, car elles ne parviendront pas du monde que vous manifestez, mais du monde manifesté par la planète tout entière. Dès lors vous êtes, et allez devenir, encore, et encore, de plus en plus sensibles aux évènements internationaux. Alors, pas ceux que l’on vous montre, mais aussi ceux que l’on ne vous montre pas, car on ne vous montre que ce qui sépare, on ne vous montre pas ce qui unit, la plupart du temps.

 

Cette transformation de la vision intérieure est si profonde, qu’elle va nécessiter pour chacun d’entre vous de travailler aussi son corps émotionnel.

Ainsi, quand vous ressentirez une vague d’énergie, une vague de colère, une vague d’angoisse, ou même une vague de joie parfois, ne personnifiez pas cela à vous, ou à l’autre qui est en face de vous ou à côté de vous. Soyez conscients que ce que vous ressentez est une vague d’énergie qui traverse la planète entière. Il est inutile de mettre cela dans votre individu, et de considérer que ce que vous ressentez est de la faute ou grâce à l’autre, car il n’y a pas d’autre, il n’y a que vous, une Unité.

 

C’est difficile pour les humains dans cette conscience actuelle de concevoir cette notion d’unité, que nous sommes Un que nous avons déjà prononcé. C’est difficile de croire et de comprendre qu’un mouvement collectif est en route, immuable.

Imaginez : vous êtes une goutte d’eau dans la mer. Même s’il y a une vague qui va dans un sens, c’est l’ensemble du mouvement de la mer qui finira par l’emporter. Vous pouvez lancer un caillou dans l’eau, il fera des ronds, mais il ne viendra pas briser les vagues générales, le mouvement général de la mer, car ce mouvement, issu du vent divin, mènera toujours à sa destination chaque goutte d’eau.

Votre destination c’est la paix, l’ouverture d’esprit, la conscience, l’envie d’un monde différent, en termes de relations humaines et interhumaines, et extra-terrestres même, bien sûr.

 

Il y a longtemps, nous avons prédit l’arrivée de grandes cités sur votre monde. Ces grandes cités appartiennent à votre intraterre et extraterre, c’est-à-dire à d’autres terres. Ces grandes cités vous rejoignent dès à présent en énergie d’abord, de manière conceptuelle à l’intérieur de vous, aussi.

Cette nouvelle terre, cette nouvelle conscience, vient vous toucher. Alors aujourd’hui, ce que j’essaie de vous annoncer, c’est que vous serez donc, sans que cela passe par l’intellect, bouleversés par l’impression de ne plus rien comprendre, de ne pas être au bon endroit, de ne pas être dans la compréhension de l’autre, de ne pas comprendre pourquoi vous êtes dirigés comme ceci, comme cela, qu’est-ce qu’il se passe ? Vraiment, vous risquez — pas tous — de vous sentir perdus, car plus rien ne semble être une accroche viable et stable. C’est assez typique du chaos que génère Shiva(*). C’est assez typique du chaos que génère l’arrivée d’un nouveau paradigme, autrement dit, d’un nouvel ensemble de règles, de valeurs et de concepts.

 

Il ne s’agit pas de construire ces concepts, mais de vous adapter à cette nouvelle énergie, de vous adapter à cette envie du peuple d’être unis, réunis, de ne plus avoir faim, de ne plus avoir soif, de ne plus se laisser contrôler, diriger, manipuler surtout. Ce mouvement, je le répète, est planétaire, gigantesque, immuable.

C’est un mouvement qui est — je ne sais comment vous l’expliquer — de l’ordre de l’alchimie. La transformation s’opère en pleine pureté en chacun d’entre vous, à votre rythme.

La maladie aura changé un peu le corps, l’état d’esprit est en train de changer. Il reste cet état spirituel qu’il est nécessaire de renouveler, cet état d’humilité par rapport à la nature et à votre nature véritable, à votre nature divine, créer la nature coopérante, unifiée et tranquille.

 

Je suis venu aussi aider ceux qui, justement, sont le plus en écart avec ce monde, ceux qui sont en révolte, en révolution presque, contre tous ces changements, ou qui ne savent pas dans quel sens cela va.

Je vais vous donner quelques conseils physiques, physiologiques. N’appliquez ce que je vais vous dire, que si vous vous sentez vraiment en grand écart avec ce monde.

 

À l’intérieur de vous, les champs d’énergies qui sont diffusés sont aussi des champs électriques à l’intérieur de votre corps. Ces champs électriques peuvent être perturbés, provoquant tout un tas de symptômes plus ou moins inflammatoires. Alors ici, je vais vous conseiller l’apport de deux, de ceux que vous appelez deux oligo-éléments. Le cuivre et l’or, en tant qu’oligo-éléments, vont vous aider à harmoniser vos champs d’énergies.

Le cuivre et l’or vont vous aider — en tant qu’oligo-éléments j’insiste, oligo-éléments — à sensibiliser votre corps à l’énergie spirituelle et pas à l’énergie mentale ou émotionnelle.

Beaucoup d’entre vous n’arrivent pas à s’adapter, par manque de ces éléments dans votre corps. Je vous conseille donc une supplémentation en oligo-éléments or et cuivre. Ceux qui pensent au remède avec l’argent ne se trompent pas non plus, cela va améliorer votre condition de santé, mais c’est avant tout l’or et le cuivre ici qui sont nécessaires.

 

L’or et le cuivre ont des fonctions à l’intérieur de votre corps, de votre énergie, qui sont des fonctions de connexion au divin. L’or a toujours été utilisé pour cela en grande quantité. En vérité, il faut en avoir une petite quantité à l’intérieur de soi, très très petite, mais certains utilisent de grosses quantités extérieures, car cela permet effectivement de renforcer une énergie.

Je me souviens de l’époque où j’ai — voyez, avec la civilisation que vous appelez Incas, Toltèque, Olmèque… plein de ces civilisations — utilisé de l’or sous forme de casque, pour capter les énergies différentes. Alors je ne vais pas vous demander de fabriquer un casque en or puisque, je le répète, il suffit qu’en termes d’oligo-éléments, à l’intérieur de vous, l’or soit présent en quantité suffisante.

 

Cette couleur or est la couleur du Divin, c’est la couleur de la liaison, c’est ce qui vous lie. Les champs d’énergie entre vous sont de cette couleur-là aussi. Il existe comme un fil, tellement ténu que vous ne le verriez pas, qui relie chaque être humain sur cette Terre. Eh bien, c’est une corde d’or, un fil d’or très, très, très, très, très, très, très, très fin. Je devrais dire une liaison énergétique or.

En augmentant votre taux d’or dans le corps — encore une fois de manière légère, je ne vous demande pas de manger de l’or, mais le supplémenter en oligo-élément or — vous allez pouvoir vous connecter plus facilement à l’autre, aux autres et au Ciel aussi.

Alors, je vous le propose dans cette époque, dans ce moment, pour une petite cure de quelques semaines ou de quelques mois, en plus, pour améliorer votre condition physique et surtout votre condition spirituelle, car elle aussi va être mise à mal.

 

Cette condition spirituelle va vous amener à créer une nouvelle religion, une religion dont le dieu est Amour.

Il n’y a pas de nom à donner à cette religion, juste la compréhension que si vous devez choisir entre le matériel et le spirituel, eh bien, parfois, si vous le voulez bien, il faudra choisir le spirituel :

choisir l’entraide,

choisir la compassion,

choisir le don de soi aussi, quand vous le pourrez,

se souvenir que la vie qui vous traverse est un don de votre Conscience supérieure, et elle est un grand cadeau,

se souvenir que vous êtes venus volontairement, même si vous trouvez cela pénible, est un grand cadeau,

se souvenir qu’incorporer un corps physique dans un monde duel, dans ce moment-là, est aussi un grand cadeau,

car cela vous offre une possibilité d’extension de la conscience énorme, énorme.

 

Dans les conditions actuelles, tout est fait pour que votre âme s’étende. Elle ne s’étend pas dans le discours ou la compréhension, elle s’étend parfois dans le silence, dans le fait de se poser, dans le fait de se rappeler qui vous êtes.

Vous êtes des âmes divines, des êtres liés à d’autres êtres dans d’autres temps, dans d’autres espaces. Vous êtes venus vous incarner pour apprendre l’amour, l’harmonie et la paix.

Pour ce faire, vous avez décidé de vous incarner dans un monde où cela était difficile. Vous avez fait ce choix, car, traversant cette difficulté d’amour, vous renforcez votre corps, vous renforcez vos corps et votre énergie, permettant à toute une dimension et tout un aspect de conscience de s’élever en même temps. La goutte d’eau, la mer — pour reprendre cette analogie — tout est en train de s’élever en termes de dimension et en termes d’harmonie.

 

J’insiste sur ce terme d’harmonie, car ce qui manque à votre monde, aujourd’hui, est clairement l’harmonie. Pas l’harmonisation, pas le fait que tout le monde soit pareil, vive pareil, ce n’est pas cela que nous proposons.

Ce que nous proposons, c’est le fait d’être capable, à nouveau, de vivre dans la communauté, non de manière individuelle, mais pensant au collectif avant tout et souvent.

Cela sera possible dans un monde où la concurrence ne servira plus, sera inutile.

Cela sera possible dans un monde où l’argent aura toujours valeur, mais pas autant, elle ne sera pas décisive. Cet aspect ne sera pas décisif ni même nécessaire, vous le verrez dans quelques années, pas maintenant.

Retrouvez-vous. Retrouvez-vous entre vous.

 

Je vous donne des indices, je prépare vos corps, mais je ne peux pas exprimer complètement tout ce qui va vous arriver, car cela dépend de la ligne temporelle sur laquelle vous allez, et certains d’entre vous mettront un peu plus de temps avant de rejoindre cette unité.

 

Je peux vous donner un état de la planète aujourd’hui. Aujourd’hui, à ce jour, au moment où je vous parle, à peu près 30 % des âmes incarnées de la planète sont prêtes au changement de paradigme, prêtes au changement de monde, prêtes à accepter quelque chose qui les dépasse un peu, quelque chose qui les transcende.

Et la plus grande résistance vient de seulement 10 % des êtres de cette planète, 10 % d’êtres qui s’accrochent à l’ancien monde, qui s’accrochent à l’ancien paradigme, qui s’accrochent à l’argent, au pouvoir. Souvent, je dois l’avouer, avec en plus des comportements déviants, des envies de faire souffrir, mais ces 10 % ne l’emporteront pas.

Alors il reste 60 % d’indécis sur cette planète, de gens qui se demandent : « qu’est-ce que je pourrai devenir si demain ceci, si demain cela ? Qu’est-ce que je deviendrai ? » Pourquoi vous posez la question dans le futur, plutôt que vous la poser maintenant ? Qu’est-ce que je deviens maintenant et qui je suis maintenant ? est la bonne question. Qu’est-ce que je peux faire maintenant ? pour aider, pour œuvrer, pour mon prochain, maintenant, pas quand ce sera difficile ou moins simple, mais maintenant. Oui, car le temps est venu.

 

Cette année où vous êtes, ce 2022 est une année où il est temps d’introduire des changements, les nouvelles valeurs, de nouveaux concepts, en résistance avec ce qui, dans l’apparence, semble vous diriger parfois, bien sûr.

Je n’ai pas dit, je ne vous invite pas à cela non plus, agir de manière illégale est inutile. Il s’agit ici d’agir de manière vraie surtout, c’est-à-dire d’être vrais vous-même, de ne pas vous cacher, de ne pas vous masquer derrière des apparences, de cesser de jouer les jeux obligatoires de ce qui serait quoi : une entreprise, un état, la bienséance ? Est-ce que pour autant, cela doit vous faire oublier votre humanité ?

Quand vous aidez votre prochain, quand vous l’aimez, c’est vous que vous aidez, c’est vous que vous aimez.

 

Alors parmi vous il y a beaucoup de gens qui nous disent : « comment je peux amplifier l’amour en moi ? » L’amour en vous, l’amour de vous, l’amour de l’autre, c’est le même sujet, et chacun trouvera un moyen d’amplifier l’amour en lui, en amplifiant l’amour de l’autre, l’amour de soi, aussi. Aidez chaque jour.

Chaque jour, trouvez le moyen d’aider quelqu’un, par un sourire, par un mot gentil, par une attitude collaborative, par un bon conseil, par l’échange d’une information positive, pas une information qui cherche un ennemi à droite ou à gauche, pas une information qui cherche un gentil et un méchant, mais ici, quelque chose qui mette dans la joie majoritairement. Voilà quelle est l’œuvre d’amour ! Voilà ce qui peut amplifier votre amour.

Vous pouvez servir, quand vous servez l’amour, quand vous servez la communauté, pas en vous disant je suis pour ceci ou contre cela. Là, ce sont des attitudes pratiques, qui servent évidemment à s’inclure dans ce monde, mais ce n’est pas ce genre d’attitude qui provoque de réels changements.

 

Si vous observez les gens qui ont vraiment et profondément changé votre monde, vous verrez des gens qui étaient profondément et sincèrement dans l’idée d’œuvrer pour la communauté, pas pour eux, pas pour leurs familles, mais pour la communauté, des êtres qui ont fait vœu et serment de servir la communauté.

 

Chères âmes, je pense qu’il est temps de vous laisser dans les mains de la Mère Divine. C’est Marie qui maintenant va vous parler.

 

Alors je bénis votre écoute. J’insiste à dire, pour ceux qui sont les plus « déconnectés d’entre vous », alimentez-vous en oligo-éléments cuivre et or. Vous verrez, cela ira rapidement.

Je vous laisse mes amis.

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  ce site  https://sylvaindidelot.com
  • que vous mentionniez le nom de Sylvain Didelot

 2,567 

Print Friendly, PDF & Email

Sylvain Didelot

Mon site web: sylvaindidelot.com et ma page FB - N'hésitez pas à communiquer avec moi ou à lire mes chroniques en CLIQUANT ICI !