Merci de votre soutien !

contribuer2
FrenchEnglishSpanishPortugueseItalianGerman

Chers amis,

Je vous salue chaleureusement. Je suis votre mère, la Terre, et je célèbre votre présence ici avec moi.

Je vous englobe tous. Ressentez ma présence comme une conscience qui imprègne tout ce qui vit sur Terre. Cette conscience est en vous et dans tout ce qui vous entoure : les minéraux, les plantes, les animaux. Je suis dans tout ce qui vit. Tout ce qui a pris une forme matérielle est accéléré et vivifié par la conscience de l’intérieur, et je vis dans cette conscience et la soutien.

Je suis cette présence constante, ancrée, qui sous-tend toutes choses et qui permet à la conscience de l’âme de chaque minéral, plante, animal et humain de se développer. Je suis la mère qui donne la vie à toutes les formes de conscience. En fin de compte, tout, chaque particule ou forme matérielle, est maintenue en vie par la conscience. Et dans mon essence, je suis aussi cette conscience. Ce qui peut être perçu est la matière, la forme matérielle, mais c’est la conscience qui sous-tend la matière qui est l’essence de toutes les formes.

À propos de cette conscience que je suis, je veux vous dire quelque chose de plus. Je suis une conscience féminine. Je suis fluide, je coule, et je ne connais pas de limites. Et comme je suis l’âme de toute vie sur Terre, il y a un courant d’unité qui traverse tout – et je le suis. À l’opposé de cette unité se trouve chaque âme individuelle unique. Et parce que tu es un individu unique, il y a une danse entre nous, comme entre tous les individus et le courant unique que Je suis. Mais cette danse ne fonctionne, n’est créative et productive, que si les âmes individuelles sont conscientes de leur lien avec moi. C’est comme avec un grand fleuve : vous ne pouvez vous détendre et vous couler avec lui que si vous savez que vous faites partie de ce fleuve, si vous pouvez sentir ce courant et lui faire confiance.

Mais la plupart des gens dans votre société sont en désaccord avec le courant de vie que je suis. Ils ne font pas confiance à ce courant : ils y résistent, tentent de s’en extraire, s’accrochent aux berges de la rivière, car ils ont l’impression que ce courant est turbulent et incontrôlable. Ce courant est, en fait, le flux de votre nature terrestre : vos sentiments, vos instincts, votre passion, et on n’a pas appris aux gens à faire confiance à leur nature. Les gens n’ont pas appris à faire confiance à leur nature. Ils se méfient beaucoup de leur nature terrestre, ainsi que du courant de vie de la Terre en général.

Le résultat de cette méfiance est que la couche fondamentale que je suis, et que je pourrais devenir pour l’humanité, n’est pas explorée, ou pas suffisamment. C’est comme si j’attendais d’entrer dans une danse avec vous, mais les humains, en général, se sont détournés de moi en essayant de créer leur vie indépendamment de moi. Ils veulent surtout être le maître de la vie en utilisant l’énergie mentale de leur tête au lieu d’avancer avec ce courant de vie qui est naturel, facile et fluide – si on ne lui résiste pas.

Mais parce que les gens ont collectivement, et à grande échelle, tourné le dos au courant vivant qui imprègne tout, les choses ne vont pas bien sur Terre. Un fossé s’est creusé entre l’homme et la nature, qui a entraîné la destruction de grandes parties de la nature dans les règnes végétal et animal. À cela s’ajoute la dévastation du monde intérieur des gens eux-mêmes : ils deviennent déprimés et déstabilisés s’ils ne peuvent plus trouver leur propre connexion avec la puissance de la Terre.

Alors pourquoi vous dis-je cela ? Parce que vous qui êtes ici, vous êtes conscients de l’importance de la relation avec la Terre, et vous comprenez aussi que j’ai une conscience, que je ne suis pas seulement de la matière morte. Ce n’est que lorsque les gens entrent en contact avec moi et que leur propre énergie commence à jaillir de l’intérieur – leur créativité, leur confiance en soi, leur abandon à la vie – que je peux alors remplir ma tâche. Ce n’est qu’alors que je peux vous nourrir et vous soutenir pour que la danse entre les humains et la Terre puisse enfin avoir lieu et prendre forme : une danse créative dont toute vie bénéficie, moi y compris.

Vous êtes essentiellement des canaux qui aident à façonner une nouvelle énergie, une nouvelle unité entre les humains et la Terre, une nouvelle conscience. Je veux que vous soyez conscients de vos propres qualités par rapport à ce processus. Mais parfois vous doutez beaucoup de vous-même, et cela bloque partiellement le canal, même si vous êtes en fait déjà assez avancé dans ce processus. Cependant, il ne vous est pas demandé d’être parfait. Il n’est pas nécessaire que tous vos problèmes soient résolus pour que vous puissiez entrer en contact avec moi et contribuer à l’image globale au niveau universel, et pas seulement au niveau individuel.

Je vous demande maintenant de vous connecter consciemment à mon cœur. Imagine que sous tes pieds tu as des racines qui pénètrent profondément dans mon noyau, dans mon cœur. Ressens comme je te soutiens et comme je t’encourage à t’abandonner à cette vie et à me faire confiance. La vie dans le monde humain, dans la société avec toutes ses règles et ses normes, et avec les nombreuses peurs qui ont été imprimées en vous en tant qu’enfant, cette vie sociétale a suscité la peur en vous et a fait un certain écart entre votre tête et la vie elle-même. Il est difficile pour vous de vous abandonner à votre cœur, à vos sentiments, à votre intuition. Mais c’est possible, et dès que tu te connectes consciemment à moi, je peux alors t’aider ; tu peux alors sentir comment mon énergie circule dans tes jambes depuis les racines sous tes pieds.

Imaginez que vous flottez sur le dos sur une grande et large rivière, que vous vous laissez dériver et que vous vous sentez calme. Vous êtes en sécurité, même si vous ne voyez pas où vous allez. Imaginez cela de manière très réelle. Vous êtes à la dérive sur ce grand fleuve, et vous regardez le ciel et vous sentez et entendez les sons de la nature autour de vous. Sentez comme je vous porte, et laissez simplement aller les pensées dans votre tête.

Descends dans ton abdomen. Dans tes tripes vit un sens instinctif de ce qui est vrai. C’est à partir de tes tripes que tu peux instantanément savoir ou ressentir quelque chose avant même d’y avoir réfléchi. C’est le niveau que vous recherchez et c’est ce qui vous rend libre : sentir sans penser. Connectez-vous en silence à cet endroit dans votre abdomen. Respirez dedans et sentez comment le canal que vous êtes s’ouvre.

Dans la pureté, l’immobilité et le silence, ressentez votre contribution sur Terre, ce que vous avez à donner à l’humanité et à la nature. Ressentez l’énergie de vos dons uniques et faites confiance à cette énergie, et faites confiance au sentiment qui l’accompagne. Vous êtes venus ici pour apporter un flux qui relie votre âme unique à celle de la Terre, à moi, et c’est dans ce point de connexion immobile que nos destins se rencontrent et que nous travaillons ensemble. Je recevrai ton âme et ton inspiration, et tu recevras à ton tour mon soutien, ma nourriture et mon enracinement dans la force et la sécurité. C’est ce que je veux être pour toi.

Merci beaucoup pour votre présence ici et maintenant.

Pamela Kribbe

Traduction par Maria Baes et Frank Tehan

English version : https://www.jeshua.net/

Traduit et partagé par la Presse Galactique

 5,328 

Print Friendly, PDF & Email