Merci de votre soutien !

contribuer2
FrenchEnglishSpanishPortugueseItalianGerman

par Leo Babauta

Lorsque nous sommes frappés par l’incertitude, que ce soit soudainement ou en grande quantité, cela peut nous déstabiliser. Nous pouvons être frustrés, dépassés, stressés, découragés.

C’est normal et il n’y a rien de mal à cela. Cependant, je crois que nous pouvons nous entraîner à rester plus équilibrés lorsque les choses deviennent chaotiques, à garder la tête froide et le calme, ce qui nous permet de devenir une oasis de santé mentale sur laquelle les autres peuvent compter.

Parlons de la façon de nous entraîner à rester plus équilibrés lorsque les choses deviennent chaotiques.

CE QUI NOUS DÉSTABILISE
Lorsque nous sommes déstabilisés, c’est comme si on tirait le tapis sous nos pieds – c’est déconcertant, désorientant, inconfortable. Nous n’aimons pas cette sensation.

L’incertitude est au cœur de cette situation. Nous ressentons de l’incertitude et un sentiment de désorientation inconfortable lorsque :

Quelqu’un nous critique
Quelqu’un agit d’une manière qui ne nous plaît pas
nous avons beaucoup à faire et nous ne sommes pas sûrs de pouvoir tout faire
Les choses ne se passent pas comme nous l’espérions
Nous ne réussissons pas à faire quelque chose
Nous avons du mal avec quelque chose
et ainsi de suite…
Fondamentalement, toutes les choses qui nous frustrent, nous accablent, nous stressent et nous découragent sont des choses qui provoquent l’incertitude et le sentiment de désorientation. Nous réagissons d’une manière qui nous est propre : peut-être réagit-on par la colère, peut-être commence-t-on à être dur avec soi-même, peut-être se ferme-t-on ou se cache-t-on.

Le résultat est que nous nous sentons désorientés, et nous pouvons être super stressés ou frustrés pendant une période chaotique de notre vie.

COMMENT RESTER ÉQUILIBRÉ
En une phrase : être avec tout ce que vous vivez, avec une attitude d’appréciation détendue.

Si vous êtes assis dehors par une belle journée, vous pouvez être avec cette expérience, vous détendre et l’apprécier pleinement.

Si vous êtes assis sous une pluie battante, vous pouvez aussi être avec cette expérience, avec une appréciation détendue.

Si, au cours de votre journée, vous êtes déstabilisé et vous vous sentez dépassé ou frustré, ce n’est pas un problème – soyez avec ce sentiment, comme vous le feriez avec n’importe quelle expérience. Vous pouvez apporter une appréciation détendue à l’orage de votre accablement ou de votre frustration.

Si quelqu’un vous critique ou agit d’une manière qui vous frustrerait normalement, pouvez-vous vivre cette expérience avec une appréciation détendue ?

Si vous êtes coincé dans les embouteillages, si vous devez lire des messages ou si vous êtes dans une longue réunion, pouvez-vous vivre cette expérience avec une appréciation détendue ?

Essayez maintenant. Soyez pleinement avec ce moment, avec une appréciation détendue. C’est toujours disponible pour vous – c’est l’émerveillement devant le miracle de ce moment. C’est une volonté d’être avec toute expérience, qu’elle soit agréable ou désagréable, confortable ou incertaine.

C’est trouver la curiosité et l’amour dans chaque moment, et trouver une véritable appréciation pour toute la vie.

COMMENT S’ENTRAÎNER
Cela ne viendra pas naturellement à la plupart d’entre nous. Nous pouvons donc nous entraîner.

Voici ce que je recommande :

Gardez cette pratique à l’esprit avec une sorte de mantra ou de rappel. J’aime l’écrire sur une note que je vois souvent, la placer sur l’écran de mon téléphone et faire apparaître quelques rappels.
Peu importe ce qui se passe, essayez de trouver un moment d’appréciation détendue et de vivre pleinement l’expérience.
Lorsque vous ressentez une émotion, soyez-en pleinement conscient, et voyez si vous pouvez apporter une appréciation détendue.
Lorsque vous êtes déstabilisé par cette pratique, soyez pleinement avec le résultat.
Faites un bilan de 2 minutes à la fin de chaque journée pour voir comment cela s’est passé. Cela approfondira votre apprentissage et vous aidera à vous rappeler de pratiquer le jour suivant.
Voilà pour l’entraînement. Qu’est-ce que ça serait pour vous d’être plus équilibré quand les choses deviennent incertaines, chaotiques, désordonnées ? D’être pleinement avec la vie et d’apprécier chaque moment pour ce qu’il apporte ?

**Par Leo Babauta

 4,695 

Print Friendly, PDF & Email