Merci de votre soutien !

contribuer2
Précédent
Suivant

par Lauren

Avec le tournant de l’année solaire, nous avons 4 coins cardinaux significatifs marquant l’avènement des saisons de l’année. Ces trimestres de l’année ont été célébrés à travers les âges, et marqués comme d’anciennes fêtes de la terre et des moissons qui nous lient les uns aux autres ainsi qu’à la Terre, dans une danse respectueuse et sacrée.

Le Solstice du 21 juin (ou du 20 juin, selon l’endroit où vous vivez) est l’un de ces quatre coins magiques de l’année. C’est l’un des jours les plus longs de l’hémisphère nord (et les plus courts dans le sud), c’est un jour de pouvoir et d’initiation. Les fruits sont sur la vigne ici dans le nord, les journées sont chaudes et nous célébrons le fruit de la générosité de la nature. Mémorisée au lever du soleil par la pierre de Stonehenge, la Saint-Jean a été célébrée au fil des siècles par l’allumage de feux de joie pour chasser le mal et accueillir la prospérité et la fertilité pour les mois d’été à venir.

C’est le moment où le soleil entre dans le Cancer, le deuxième signe cardinal de l’année astrologique, un moment où nous honorons nos racines, notre héritage, nos mères, nos maisons, la patrie, nos ancêtres et les racines mêmes de notre être. Régi par la Lune, le signe du Cancer est également associé à la mer, aux émotions, à l’empathie, à la sollicitude, à la sentimentalité, ainsi qu’à nos fondements émotionnels tels que la famille, la communauté et ce qui nous apporte un sentiment d’appartenance.

Dans l’agitation du monde extérieur, nous avons tendance à négliger l’importance de notre monde intérieur émotionnel, spirituel et psychologique. C’est aussi le lieu de notre imagination, de nos rêves, de nos rêveries et de nos idéaux. Nous les ignorons, sans nous rendre compte que notre santé physique et notre bien-être dépendent aussi de notre bien-être intérieur.

Comme une ancre dans la tempête, notre fondation émotionnelle nous attache à un lieu de sûreté et de sécurité qui, nous en sommes convaincus, ne sera pas ébranlé, quoi qu’il arrive, où que nous soyons. L’association du cancer est principalement liée au passé, à la famille, à notre héritage. Il s’agit également de se connecter à nos racines émotionnelles profondes, qu’il s’agisse de nos liens communs, de notre sentiment d’appartenance, de notre identité… Il s’agit aussi de nos méthodes d’adaptation, et d’où et vers qui nous nous tournons lorsque nous recherchons soutien et sécurité.

Nous pourrions donc nous arrêter et réfléchir un instant : Où vais-je quand j’ai besoin de soutien et de sécurité ? Sur qui et sur quoi puis-je compter pour être là ? Quels changements dois-je apporter pour promouvoir ou maintenir une plus grande sécurité dans ma vie et dans ma communauté ?

Le thème d’Ingress pour le moment où le Soleil entre en Cancer donne le ton pour le prochain trimestre de l’année, en mettant l’accent sur les choses qui nous soutiennent et nous font nous sentir en sécurité. Cela peut impliquer des choses comme le marché du logement, l’agriculture, la stabilité des communautés et les fondations de nos vies. Avec les carrés à la Lune et à Jupiter en Bélier ardent dans ce thème, la trajectoire actuelle semble insoutenable si les choses restent telles qu’elles sont actuellement, et qu’une sorte de changement est nécessaire afin de restaurer cette stabilité.

Le Bélier est un signe proactif d’initiative et d’action qui pousse les communautés et les individus à vouloir prendre des mesures qui aideront à rétablir l’ordre et à nous ramener à un état de plus grande stabilité. Une grande partie de cette situation est exacerbée par Vénus, Pallas et Uranus sur le Nœud Nord en Taureau, le signe de la sécurité financière, et également en carré à Saturne. C’est la déduction de la continuation de cette année de déstabilisation de l’économie mondiale par Uranus en Taureau. Tous ces carrés conflictuels impliquent le besoin d’une sorte de changement ou d’ajustement afin de nous remettre sur les rails.

Litha, le Solstice du Cancer, et le Midsummer ici dans le Nord, était honoré dans les temps anciens avec du feu, des tambours et des célébrations. Même au 18e siècle, des feux de joie étaient allumés au sommet des collines et dans les campagnes d’Angleterre. Ainsi, en cette période magique de l’année, nous pouvons également nous consacrer aux dieux du soleil, danser et rendre hommage au Seigneur de la lumière. Et le faire afin de recevoir les bons conseils et les conditions nécessaires pour la sécurité globale et la durabilité de nos communautés, foyers et familles.

**Astrologie par Lauren

English version : https://eraoflight.com/

Traduit et partagé par la Presse Galactique

 6,084 

Print Friendly, PDF & Email
Précédent
Suivant