Merci de votre soutien !

contribuer2
FrenchEnglishSpanishPortugueseItalianGerman

par Dominique Fihey

Oui, cessez vos créations mentales entourant cet épisode de fin de vie, expérience enrichissante, mais parfois incomprise. L’enfermement de votre petit mental prisonnier de la pensée générale ayant toujours créé autour de cet événement les plus sombres images d’angoisses, de peurs et différents délires imaginaires.

Dans vos écrits, vos peintures, vos différentes créations artistiques, vos divers récits, tout ce qui se rapporte à ce que vous appelez mort est teinté de souffrances, de représentations morbides, d’ombres inquiétantes, d’enfers infernaux ou de cieux sirupeux. Toute cette imagerie étant loin d’une réalité se manifestant au moment où vous quittez votre enveloppe physique.

Sachez que toute cette terrible et fausse image de la mort aura été maintenue dans vos esprits bien soumis aux différents pouvoirs de votre monde, qu’ils soient politiques, mais surtout religieux, afin de vous faire croire qu’en passant par eux, vous auriez accès à la libération et à l’accueil en son sein d’un Dieu miséricordieux ne recevant en son royaume que ceux ayant accepté son endoctrinement, ses directives.

Pourtant, surtout depuis quelques années en arrière de votre temps terrestre, se déclinent, se diffusent des témoignages vécus par énormément de vos Frères et Sœurs ayant connu ces expériences dites de mort imminente « NDE ou EMI » apportant en général un souffle incroyable de vie, de liberté, de soulagement, de rencontres extraordinaires avec les parents ou amis les ayant précédés, de guides lumineux les accueillant pour leur expliquer par la suite que leur temps n’étant pas encore venu de les rejoindre, ils doivent redescendre dans la matière et témoigner de leur expérience.

Le retour sur Terre, dans l’enveloppes physique, semble très lourd, difficile, comme lorsque l’on se retrouve dans l’enfermement et l’opacité. Une nostalgie de cet état de plénitude ressenti envahie parfois l’esprit des personnes aperçu, même brièvement, l’autre rive du monde céleste.

Cette expérience de NDE apporte aux personnes qui l’ont vécu, un changement très important dans leur façon de vivre, de penser, ainsi qu’un rayonnement de leur personnalité, une sérénité qu’il tente de communiquer et surtout, le plus important, la disparition de toutes peurs concernant leur fin de vie, même une joie en prévision de cette libération.

Pourquoi nous vous demandons de nommer cette fin d’histoire  « Libération » ? Parce qu’il s’agit bien de cela. Une libération de vos lourdeurs, de l’emprisonnement d’une densité plus ou moins prégnante, mais présente, nécessaire à votre maintien dans cet espace de temps et d’expériences, ayant pour seul but de vous éveiller à la véritable réalité de votre être profond, à la bonne compréhension de votre état d’êtres Divins.

L’incarnation décidée dans ce monde de dualité doit vous faire saisir en conscience la réalité, les oppositions de deux forces que vous-même avez créé et manifesté depuis votre descente dans la matière. Il s’agit de l’ombre et de la Lumière tentant l’une et l’autre de vous attirer dans ce qu’elles représentent en vous entraînant par le ralliement à leur cause à une suite d’enchaînements de créations positives et libératrices ou vers leurs opposées dans une suite de difficultés de créations lourdes et mortifères.

Vous expérimentiez ainsi tous les chemins de la vie, toutes ses contradictions, pour finalement choisir en conscience le sentier central de l’Amour, celui-ci vous faisant retrouver la puissance de votre réalité Divine, votre appartenance au Grand Tout, révélation vous permettant de retourner dans le sein du créateur enrichi de ces expériences, ayant compris et actionné cette grande force créatrice qui seule vous libérera de ce qui est appelé « roue des incarnations ».

Le livre tibétain : « Bardo Thödol » décrit les différentes étapes de l’état de conscience que vous retrouvez dès que la corde d’argent reliant votre âme à votre corps physique est rompue. Il décrit également les différentes perceptions que vous pouvez ressentir suivant l’état d’esprit qui vous habitait avant que ce que vous appelez mort se manifeste.

Après sa grande illumination, Boudha enseigne comment atteindre la libération de la souffrance apportant la Paix intérieure dont le but est de se manifester ou d’agir sur la Paix extérieure. L’état de votre conscience agit donc sur le monde qui vous entoure. Apprenez à vous détacher des désirs humains, des attaches, des regrets, des souffrances liées au mental.

C’est pourquoi aussitôt la séparation avec le corps, l’âme, après avoir été accueillie par des proches déjà dans la Lumière, se retrouve dans un espace correspondant aux créations de son mental. Si celui-ci n’était préoccupé que par divers attachements, par la puissance de son ego toujours imprégné de son importance illusoire et principalement par son manque d’Amour et de compassion, il lui sera difficile de quitter ce qu’il continuera à créer dans l’illusion de ses pensées lui laissant manifester ce qu’il considère comme sa réalité, comme les divers fantasmes dont elle n’a pas su se purifier, également accumuler des richesses factices ou continuer à se laisser entourer par de nombreux fantômes adorateurs s’il a vécu un vedettariat pendant sa dernière incarnation.

Pour se libérer de ces illusions, l’âme doit pleinement accepter son départ, faire appel à la Grande Lumière. Il faut parfois une période plus ou moins longue pour que certaines d’entre elles, qui ne s’étaient jamais préoccupées de la vie spirituelle, acceptent leur départ, réalisent leur nouvel état et se libèrent totalement de l’emprise de leurs regrets associés à leur dernière vie sur le plan terrestre.

Ce que vous appelez Karma n’est qu’une illusion créée par la matrice encore présente et maîtresse de votre plan afin que piégés par de faux guides, vous soyez incités à retourner sur la planète Terre pour vous purifier et expier vos erreurs. Sachez que personne ne peut juger vos actes si ce n’est vous-même. La source Créatrice n’est qu’Amour. L’Amour ne juge pas, elle vous laisse expérimenter la vie et vos choix individuels et collectifs.

Cette matrice a besoin pour continuer son emprise de vous maintenir sur ce monde encore dans la dualité. Dans les plans subtils où vous retrouvez après votre départ de la Terre, elle cherche à vous y faire redescendre. Vos souffrances, vos erreurs, nourrissent son énergie, vous maintiennent prisonnier de cette roue d’incarnations renouvelées. Sachez que l’éveil actuel de la conscience humaine et l’apport intensif des énergies célestes vont libérer l’humanité de cet emprisonnement et purifier définitivement votre plan de cette emprise maléfique.

Votre vie physique a pour seul but de vous faire vivre en conscience votre état d’Être Divin. Les guides de Lumière choisissant de s’incarner sur votre monde sont venus vous enseigner les lois de l’Amour. Cette vie ne devrait être que créations positives, harmonie, fraternité et surtout conscience de votre appartenance à ce Grand Tout dont vous faites partie intégrante.

Vivez donc ce qui se présente à vous dans cette connaissance de la réalité de votre être et pensez que toutes vos expériences ont pour but de vous relier à la plus haute réalité de votre être supérieur.

Les illusions, par la grande purification qui s’annonce, vont quitter votre plan et permettre aux âmes éveillées de rejoindre définitivement la grande farandole des mondes alignés sur les hautes fréquences Divines.

L’isolement de la Terre se termine. Tout ce qui se manifeste sur votre monde actuellement est là pour vous éveiller. Le choix vous appartient de vivre ou non ce que les âmes libérées vous inspirent, chaque moment de votre vie physique, afin que vous compreniez enfin la réalité de votre conscience supérieure. Celle-ci vous élève au-delà de vos enfermements, vous rend créateurs conscients guidés par la grande force de l’Amour, clé de la libération et de votre ouverture sur l’immense fraternité des mondes alignés sur les hautes fréquences.

Paix et Amour en vous. Notre Lumière vous accompagne.

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

 30,834 

Print Friendly, PDF & Email