Merci de votre soutien !

contribuer2
FrenchEnglishSpanishPortugueseItalianGerman

par Ozalee

Un souffle. Une caresse. Un retour au présent. Une douceur parmi les scénarios les plus intrépides. Un murmure parmi le vacarme de nos peurs mensongères.

Qu’est-ce qui nous retient au fond des eaux ? Qu’est-ce qui nous définit ? Qu’est-ce qui nous retient ? Oh toi qui vas à la dérive, toi qui suis un chemin sans loi, toi qui dis savoir, mais qui cherches le sens dans des racines bafouées. N’y a-t-il pas une voie qui t’est plus personnelle, une voie qui ne te maintient pas dans l’ignorance, mais t’offre le savoir de l’oubli?

Cette capacité à marcher en ayant foi que le sol ne va pas se dérober. S’incarner si intensément, qu’on ne craint plus nos imperfections. Aucun parasite ne se trouve sur ta route si tu sais entendre au-delà du visible.

Il y a un quelque chose de sacré dans cette lune qui nous appelle dans l’immensité des poissons. Il y a quelque chose de féérique dans ce roi – ce soleil – qui trône au sein d’un palais fantastique. De quoi est fait ton quotidien mon ami? Est-ce qu’il est fait de rire et de récoltes franches? Est-ce que tu as vraiment osé te définir, et osé faire disparaître tes anciennes traces, celles qui t’ont menée jusqu’ici, mais qui ne pourront t’amener plus loin.

Que cherches-tu quand la nuit se fait noire? Sais-tu seulement te déposer et te relaxer, ou vises-tu un résultat, une fin, qui aurait pour vocation de te rassurer, te donner meilleure contenance ou toute autre illusion que ton esprit te susurre. Élève-toi au-dessus de tes peurs et montre ton visage plein de pudeur. Ne crains pas ton ignorance, mais ne reste pas figé dans tes croyances.

Le temps se fait instable. La route sera louable. Pour celui qui ose se dévouer à sa propre cause en vue d’amener le nouveau au sein des siens. Que ces derniers soient à des kilomètres, qu’ils possèdent un visage ou ne sont qu’énergies lointaines. Prenons connaissance de l’ouvrage qui est à l’œuvre, ne nous laissons pas aveugler ni par la peur ni par les réalités. Décidons d’améliorer ce qui peut l’être et de laisser mourir ce qui ne peut plus vivre en nous et autour de nous.

Le temps de la récolte va sonner. Qu’as-tu envie de garder de toi?

Le temps des vidanges a sonné. Que dois-tu abandonner de ton ancien toi?

Traverse le voile des illusions et laisse resplendir la candeur de ton amour

Traverse le voile des mensonges, et laisse ta splendeur parcourir le monde

Il n’y a rien de plus beau que ta musique jouée par un troubadour.

Rien de plus beau que ce moment présent où nous sommes tous dans une phase féconde.

Que décideras-tu de créer au printemps? À quoi donneras-tu naissance?

Tout se joue à ce moment précis, quand la terre nous offre ses fruits et laisse mourir ce qui n’a plus lieu d’être.

Et toi, sauras-tu faire la même chose?

 

 8,664 

Print Friendly, PDF & Email

Avatar photo

Ozalee

Je reçois vos partages avec joie ! Visitez mon site web: Voyage au coeur des Astreset ma page Facebook ici Pour me contacter ou lire mes chroniques, cliquez ici !