Merci de votre soutien !

contribuer2
FrenchEnglishSpanishPortugueseItalianGermanThai

Transmis par Sylvain Didelot

Retranscrit par Marie-Claire

Chères âmes de Lumière, nous vous saluons. Nous saluons votre présence à nos côtés. Je dis nous, car ce soir, je représente un collectif d’Êtres de Lumière, que vous connaissez sous le nom de Fraternité Blanche.

Je suis, croyez-le ou non, celui que vous avez appelé Jésus. Mon nom d’âme, d’Esprit hors de la matière, est Sananda, et c’est en tant que tel que je me présente à vous aujourd’hui pour représenter, je le répète, ce groupe. Donc, plusieurs énergies vont traverser Sylvain, plusieurs énergies vont traverser ce message, non qu’il soit plus important que les autres, mais que nous avons vraiment envie et besoin de vous montrer que nous sommes là.

 

Nous sommes là dans ce moment de votre histoire. Nous sommes là dans ce temps de révélations, un temps qui a été prévu, prédit, annoncé, depuis si longtemps, un temps que vous espérez rapide et qui pourtant sera un temps lent, un temps successif, un temps qui utilisera toute la période nécessaire, pour arriver à une évolution consciente de chacun d’entre vous.

 

Alors, pourquoi prenons-nous notre temps ? Tout simplement parce que ce n’est pas nous qui agissons sur la Terre. C’est nous qui accompagnons la Terre. C’est nous qui accompagnons les esprits que vous êtes sur cette Terre. Nous ne faisons pas, nous accompagnons, et nous accompagnons à votre rythme, au rythme humain.

Alors, pourquoi lentement ? Je reprends cette question pour vous dire ceci : Si nous prenons notre temps, c’est que nous voulons éviter que des êtres de votre plan partent trop vite de l’autre côté, non que tout ne soit pas prévu, mais que certains désirent encore vivre cette transition suffisamment, pour entrer dans une Conscience supérieure. Autrement dit, si nous prenons notre temps, c’est pour éveiller un maximum de consciences sur votre planète, et nous prenons le temps que chaque conscience, qui en a émis le désir, s’éveille ou se réveille, se réveille à la conscience de l’Être divin que vous êtes, se réveille à la conscience de l’être – quel mot utiliser sans que vous ne le preniez mal – je voulais dire souverain et je vais quand même dire souverain, car vous êtes des êtres souverains.

 

Vous êtes dans votre royaume, pas dans le royaume de vos dirigeants, dans votre royaume. Le Royaume des Cieux, que j’ai souvent évoqué, c’est le royaume de l’Esprit, de la non-matière, de l’Invisible, de la Conscience, et ce royaume est déjà en vous. Pour le rejoindre, il faut acquérir l’Amour, c’est-à-dire acquérir le sens, l’envie d’avancer vers un état d’être intègre, entier, avec une réelle volonté d’avancer dans un peuple fraternel. C’est cela qui ouvre la porte.

 

Heureux, celui qui ne pense pas trop, ne réfléchit pas trop finalement, mais qui ressent en même temps qu’il réfléchit, qui est coordonné dans tous ses corps et dans tous ses espaces, car à celui-là, le Royaume des Cieux est ouvert.

Et quand j’ai dit, et je l’ai dit celle-là, « Heureux les simples d’esprit, car le Royaume des Cieux leur appartient »[1], le simple d’esprit n’est pas une personne qui est en manque d’intelligence, c’est une personne dont l’intelligence physique, émotionnelle, mentale et spirituelle, est coordonnée.

 

Aucun de vos corps n’est là pour être unique. Vous possédez tous plusieurs corps, plusieurs énergies : mentale, émotionnelle, spirituelle, physique. Toutes ces énergies ont besoin d’être alignées, et pour qu’elles soient alignées, il faut qu’elles soient en accord. Et pour qu’elles soient en accord, il faut qu’elles soient en paix, et pour qu’elles soient en paix, il ne faut pas qu’elles subissent de pouvoirs, on va dire, externes.

Le véritable pouvoir est un pouvoir interne, intérieur, une force à l’intérieur de vous qui sait ce qui est bon, qui sait ce qui est juste, qui sait ce que vous avez à faire ou à ne pas faire. C’est cette seule autorité que nous reconnaissons, donc, votre seule souveraineté…

Lire la suite…

 13,746 

Print Friendly, PDF & Email

Avatar photo

Sylvain Didelot

Mon site web: sylvaindidelot.com et ma page FB - N'hésitez pas à communiquer avec moi ou à lire mes chroniques en CLIQUANT ICI !