Merci de votre soutien !

contribuer2
FrenchEnglishSpanishPortugueseItalianGermanThai

Jeshua transmis par Pamela Kribbe

Chers amis, je suis Jeshua. Je vous salue tous depuis un océan de silence et d’amour. Cet océan invisible veille à ce que tout soit connecté à travers votre monde. Une tapisserie invisible, un réseau d’énergie, relie tout à tout, et soutient tout. La conscience que vous recherchez, et à laquelle vous appartenez, n’est pas liée par le temps et l’espace. Elle n’est pas non plus ailleurs, ni au-delà ni au-dessus de la Terre. Elle est beaucoup plus proche, mais en même temps, vous en êtes toujours séparés parce que vous êtes attirés par le monde des sens, le monde physique, les voix et les sons des gens et de la société qui vous entourent. Et ces voix que vous entendez ne viennent pas seulement de vos oreilles, elles viennent aussi de votre espace intérieur. Ces voix ont rempli cet espace, votre conscience, de contenu : des pensées et des croyances qui ne sont pas exemptes de peur.

Votre conscience est en grande partie remplie d’informations provenant de l’extérieur, et ces informations proviennent du passé et sont basées sur la peur. Il existe toutes sortes de peurs : l’anxiété liée à la survie, la peur de la douleur et de la violence, mais aussi la peur du rejet, de la séparation et de la solitude. Vous voyez donc comment, au milieu d’un océan de connexion et d’amour, vous êtes échoué sur une petite île de peur et piégé dans de vieilles croyances, tout en n’étant pas conscient de l’unité sous-jacente qui vous soutient. Prenez conscience que vous êtes une île ; prenez conscience de votre solitude. En chaque personne vit cette douleur de la solitude, d’être seul et perdu.

Appelons maintenant, très consciemment, cette solitude et ne la fuyons pas. Ne la bloquez pas, allez-y directement. Vous pourriez alors remarquer que devant votre œil intérieur apparaît quelque chose, ou quelqu’un, qui représente cette solitude en vous : la figure d’un humain ou d’un animal, ou une image de la nature. Regardez simplement ce qui reflète votre solitude, ce sentiment de ne pas être connecté à l’ensemble, ce sentiment de devoir tâtonner dans le brouillard. Laissez cette solitude prendre de l’ampleur, ainsi que la peur qui l’accompagne.

La peur la plus profonde de tout être humain est d’être finalement abandonné : la peur d’être ostracisé par le tout, rejeté par le père-mère de l’univers et rejeté sur soi-même. Cela vous donne l’impression de manquer d’oxygène, d’avoir le souffle coupé, spirituellement. Votre souffle de vie vous semble perdu si vous êtes séparé de cette connexion au tout.

Pourquoi vous demander de prendre conscience de cette solitude ? Parce que c’est quelque chose que vous devez faire ! Si vous restez inconscient de votre propre douleur la plus profonde, vous vous engourdissez intérieurement. Vous cherchez à l’extérieur de vous des moyens de rendre cette douleur supportable au lieu de chercher la véritable connexion, celle avec le cœur de l’univers ; celle dont vous faites partie, avec votre âme, avec vos âmes sœurs.

Au lieu de cette connexion intérieure, vous optez généralement pour des distractions superficielles et extérieures. Pour combler votre vide intérieur, vous recherchez le succès dans le domaine du travail, ou vous essayez de gagner le respect social, et ainsi vous vous trahissez. Et que vous le fassiez par le biais de relations, d’ambitions, de rêves ou de désirs, le vrai problème, le problème déchirant, reste toujours à l’arrière-plan : la perte de connexion avec l’essentiel, avec la Source.

Je vous demande maintenant de laisser tomber ce qui semble être des solutions, et d’aller plutôt au fond de votre propre solitude. Réalisez que lorsque vous entrez dans cette solitude avec votre pleine attention et conscience, vous n’êtes alors plus seul dans l’obscurité – la conscience apporte la lumière. Si vous êtes pleinement et sincèrement présent à votre propre solitude, vous prenez conscience de deux bras tendus qui attendent de vous recevoir. C’est la vie elle-même qui vous accueille et vous ramène à votre origine, à votre Source.

Soyez pleinement conscient, alors que vous faites ce pas, que vous n’êtes pas seulement en train de voir votre propre chagrin personnel, mais que vous vous trouvez également face au lot commun de l’humanité. Le manque de connexion, la séparation et la solitude sont les douleurs les plus profondes de tous les êtres humains. Vous pouvez lire cette douleur sur les visages et dans les yeux de ceux qui vous entourent, et vous n’avez même pas besoin de regarder très profondément pour la voir. Quelle que soit la façon dont les gens vivent leur vie, il y a toujours ce sentiment de perte en eux. C’est la tristesse d’un monde qui s’est éloigné de la chose la plus essentielle qui soit : le sentiment d’appartenance, d’être chez soi quelque part, d’être connecté de manière significative.

Vous qui entendez ceci êtes appelés à ramener cette connexion dans le monde, parmi les gens. Et vous le faites en regardant directement l’obscurité en vous et en la recevant avec un cœur ouvert. En faisant cela, vous devenez une passerelle pour les autres, un passage qui les aide à traverser leur solitude vers leur propre lumière. Imaginez maintenant que des ailes d’ange se sont enroulées autour de vos épaules. La connexion avec l’Unique, la chaleur de la vie et du Cosmos, est très proche ; elle n’a jamais été très éloignée.

Votre société, cependant, s’est éloignée de cette énergie originelle, s’est séparée de cette connexion par un mouvement vers l’opposé, et une grande quantité d’agrippement pour le pouvoir en a été le résultat. Le pouvoir mène toujours à la séparation, à des sentiments de supériorité où vous vous imaginez être dans une position plus élevée que les autres, et cela crée une séparation et un vide intérieur en vous. Si vous vous sentez au-dessus d’un autre, si vous avez du pouvoir sur un autre d’une manière ou d’une autre, vous brisez le lien avec l’autre. Vous êtes en conflit, en compétition, ce qui devient alors un effort pour dominer et pour éviter d’être dominé. Dans tous les cas, cela conduit à un vide qui finit par devenir intolérable.

Aussi, ceux qui ont le pouvoir essaient d’acquérir encore plus de pouvoir. Et vous pouvez faire cela pendant très longtemps, mais au final, personne ne peut vivre sans amour véritable et sans lien. Le monde est toujours sous l’emprise et la soif du pouvoir, ce qui provoque d’immenses souffrances, douleurs et chagrins. Malheureusement, le chemin du retour n’est pas facile à trouver. Après tout, lorsqu’une société a été sous l’emprise du pouvoir et de l’impuissance pendant très longtemps, la véritable compréhension de ce qu’est l’amour, de ce que signifie réellement la connexion, a pratiquement disparu : l’amour sans manipulation, la connexion sans dépendance ni conflit.

Ce dont ce monde, et chacun dans ce monde, a le plus besoin, c’est de l’énergie de l’amour pur. Mais cet amour est difficile à accepter pour vous, parce qu’au fil du temps, vous vous êtes égarés à cause de votre mode de pensée, de volonté et d’action, qui est parti dans la mauvaise direction. C’est pourquoi je vous demande d’avoir de la compassion pour vous-même et votre propre douleur, et de comprendre que ce n’est pas seulement votre douleur personnelle à laquelle vous avez affaire, mais aussi une douleur collective : la douleur de l’humanité. Si vous en prenez conscience, vous comprendrez mieux ce qui est en jeu : que ce que vous faites est important pour l’ensemble.

Osez-vous regarder votre obscurité intérieure avec la lumière de votre conscience ? Si vous le faites, vous brisez le schéma de la conscience collective. Vous retournez alors à ce qui était autrefois original et naturellement relié à l’ensemble et soutenu par celui-ci. En suivant votre propre voie, vous ne créez pas seulement votre propre chemin, vous créez une ouverture énergétique pour la conscience d’autres personnes et vous devenez un pionnier pour elles.

Prenez-vous au sérieux, vous êtes un porteur de lumière et de conscience. Sentez des bras angéliques autour de vous ; sentez l’énergie de la Source, de la Source. Si vous en êtes pleinement conscient, vous pouvez plus facilement comprendre le monde qui vous entoure et voir les choses en perspective. Vous voyez le monde qui vous entoure pour ce qu’il est, et en même temps, vous vivez à partir de votre âme et de votre cœur. Vous ne suivrez plus les énergies de pouvoir et de dépendance, et vous laisserez tomber la lutte avec le passé. Vous serez alors libre, et votre liberté sert l’humanité.

Merci beaucoup pour votre attention.

Jeshua

Pamela Kribbe
Traduction par Maria Baes et Frank Tehan

English version : https://www.jeshua.net/

Traduit et partagé par la Presse Galactique

 8,761 

Print Friendly, PDF & Email