Merci de votre soutien !

contribuer2
FrenchEnglishSpanishPortugueseItalianGermanThai

par Patricia RUIZ-GARCIA

Prendre de la hauteur, changer de point de vue, relativiser, et surtout, rester fidèle à sa vraie nature.

Plus que jamais, ces temps nous demandent d’être dans notre vigilance intérieure. Ajuster notre regard à ce qui est. En dedans, en dehors. S’accueillir avec bienveillance, accueillir les cadeaux de la vie, ces petits ou grands évènements qui font grandir.

Pour s’ajuster à sa vraie nature, plusieurs voies sont possibles.  J’en ai choisi une que je partage avec vous.

Dans toutes les librairies, il y a des livres de développement personnel et d’ouverture de conscience qui donnent des outils pour apprendre à se connaître et mieux gérer ses émotions.

Un premier courant nous rappelle à la loi d’attraction et à la pensée positive quoi qu’il arrive. Il y a une seconde approche qui nous dit tout le contraire – ne pas rejeter nos émotions, mais au contraire les accueillir et les transmuter.

Dans le concret, comment faire ? Quelle est la meilleure approche ?

Avec l’expérience et l’arrivée des lettres hébraïques dans ma vie, cela m’a paru plus clair.

Ces deux lois d’évolution ne s’opposent pas, bien au contraire, elles se complètent à différentes étapes de notre vie et suivant les personnes.

Dans la loi d’attraction, il s’agit de prendre conscience que lorsque nous émanons des émotions négatives, elles sont comme un point d’appel aux autres émotions de même vibration. Tout un chacun a pu constater à un moment dans sa vie que l’on attire des personnes qui nous ressemblent, qui vivent les mêmes situations. Tourner son attention vers des émotions positives permet d’élever notre taux vibratoire et améliorer la qualité des évènements qui nous arrivent.

Cette approche fonctionne. Mais n’évite pas les schémas répétitifs.

Et c’est là que le deuxième concept devient intéressant. Si l’on veut éviter les bis répéta, on ne peut pas faire l’impasse de plonger en profondeur dans l’émotion pour aller en voir sa racine, la mettre en lumière et la transformer. Les lettres hébraïques sont alors des outils lumineux qui vont nous aider à une meilleure compréhension des aspects cachés de notre psyché.

Lors d’un stage  en Dordogne, la physique quantique m’a apporté une réponse complémentaire : « L’observateur influence l’objet observé par son observation ».

Chemin faisant, j’ai expérimenté. Et la vie, cette coquine, m’a apporté tout un lot d’expériences les plus invraisemblables, pour m’inciter à défricher toujours un peu plus ce jardin intérieur.

À chaque fois la même question : Changer ma façon de penser ou aller voir la blessure ?

La réponse est arrivée avec la lettre MEM, 13ᵉ lettre de l’alphabet hébraïque, la lettre de la transformation. Cette lettre est un peu l’équivalent du symbole du Tao, le yin et le yang, avec les eaux d’en haut et les eaux d’en bas, le Mi la lumière et le Ma le côté caché (le visible et l’invisible en nous). Elle symbolise l’élément EAU. Si je la prends au premier degré, laisser couler cette eau, laisser l’émotion filer en surface, dans la partie extérieure de mon être, la surface apparente de l’iceberg, celle qui correspond à mon être conscient. Je vais nettoyer la surface de ces énergies lourdes et choisir de rayonner du positif qui attirera du positif. La loi d’attraction va agir de l’extérieur vers l’intérieur, au niveau de mon Moi Existentiel. Progressivement, au fil d’un travail avec la sophrologie ou d’autres techniques suivant nos sensibilités, cette vibration positive va s’infiltrer sur l’échelle du conscient pour aller se connecter à la partie inconsciente.

Si nous voulons aller plus loin dans l’alchimie de la transformation, MEM va aussi nous y aider avec sa connexion à nos eaux profondes, les eaux originelles. Descendre dans nos « abysses » avec son aide est un travail difficile, qui demande de la persévérance, car on ne pourra pas éviter les énergies basses. Par contre, le processus de transformation se réalise alors en profondeur, à partir de l’Être Essentiel, et permet de monter le niveau vibratoire de son centre et le rayonner vers l’extérieur. Ainsi, changer radicalement l’énergie de ses rayons d’attraction. Alors le changement est durable, un véritable éveil de conscience, UN RÉVEIL.

Et comment sait-on que l’on a réussi ? Lorsqu’un schéma répétitif se représente et que l’on n’est plus en réaction émotionnelle.

Les deux approches sont complémentaires et sont mises en œuvre à des étapes différentes de notre vie suivant les évènements et les personnes.

La question fondamentale à se poser est : QU’EST-CE QUE JE VEUX POUR MOI ?

J’aurai l’occasion de développer ce sujet, en toute simplicité, lors d’une conférence à Lyon mi-novembre à l’Espace Réussite Plus 15 rue Sala Lyon 2ᵉ (Place Bellecour)

En attendant, rappelez-vous, vous êtes L’ARTISTE DE VOTRE VIE !

De cœur à cœur

Patricia

Source : https://www.linstantduphenix.fr/

 16,061 

Print Friendly, PDF & Email