Merci de votre soutien !

contribuer2
FrenchEnglishSpanishPortugueseItalianGermanThai

par Mwendwa Mbaabu

Essayer de manifester des « choses » est une étape sur l’échelle, mais pas l’étape finale. L’étape finale est l’éveil. Il est passionnant d’apprendre que l’on crée sa réalité. Beaucoup se laissent piéger en voulant accumuler de plus en plus de choses matérielles, ce qui les maintient encore plus prisonniers de l’illusion de l’ego. Comprendre que nous créons notre réalité n’est pas le but final. La loi de l’attraction et toutes les lois ne sont pas la réalité ultime. Elles ne sont nécessaires que tant que le karma existe, tant que la séparation existe. Elles ne sont utiles sur terre que pour nous aider à nous éveiller.

L’étape ou le but final est l’amour, l’unité, l’éveil. Une fois que l’on reconnaît son unité avec Dieu, le besoin d’avoir des envies et de désirer des choses cesse naturellement. Et pourtant, tout ce dont vous avez besoin vient à vous, mais n’est plus votre centre d’intérêt, car vous avez trouvé le véritable trésor. Vous avez trouvé votre véritable moi. C’est ce que Jésus a constamment enseigné dans son évangile du royaume. C’est ce que tous les vrais maîtres spirituels ont enseigné.

L’éveil est la raison de notre présence ici
Les grands maîtres spirituels ne se sont jamais souciés de dire aux gens comment manifester les choses matérielles parce qu’ils avaient compris cette vérité fondamentale que tout est UN et que ce monde est illusoire. Et que la chose la plus importante dans la vie est de s’éveiller à notre nature divine. Tout le reste n’est qu’un spectacle secondaire pour nous maintenir prisonniers de la poursuite des choses, dans la croyance que plus on accumule, plus la vie s’améliore. C’est une illusion. Rien d’extérieur ne peut satisfaire l’âme. Ce type de message n’est cependant pas populaire auprès de nombreux chercheurs spirituels, car ils ne sont pas vraiment intéressés par l’éveil. La plupart préfèrent qu’on leur dise comment ils peuvent manifester des millions et récupérer leur petit ami.

Adyashanti, le maître spirituel, a dit que « la spiritualité du nouvel âge vous enseigne à créer ou à manifester un meilleur vous, mais ne vous enseigne pas à vous transcender ». C’est vrai. Le but ultime de la vie est de transcender ce que nous pensons être, pas de s’y accrocher. C’est cela l’éveil. Le but de l’éveil est de se réveiller de ce rêve et non de s’y accrocher davantage.

Ne vous méprenez pas. Il n’y a absolument rien de mal à être riche ou à récupérer son ex-petit ami. Mais aucune de ces choses n’est le but de la vie et ne procurera jamais un épanouissement durable. Seule la réalisation de la vérité de qui vous êtes le fera. S’accrocher aux choses matérielles est toujours un obstacle sur le chemin spirituel.

Pourtant, le paradoxe est que si vous cherchez d’abord à connaître la vérité de qui vous êtes, tout le reste s’ajoutera naturellement à vous sans même essayer de les « manifester ». C’est la voie de la non-résistance et du détachement. Lorsque vous cessez de chercher les choses, vous les obtenez et vous cessez également de vous en préoccuper. Jésus l’a parfaitement exprimé : « Cherchez d’abord le royaume de Dieu et sa justice, et toutes ces choses vous seront données par surcroît ». Celui qui a des oreilles pour entendre comprendra.

Le chemin de la libération
Une fois que le véritable soi est connu, les choses matérielles ne deviennent qu’une chose de plus que nous pouvons utiliser au service de la vérité, et non pour nous noyer encore plus profondément dans l’identification à l’ego. En les voyant correctement, nous en sommes détachés, quelle que soit la quantité que nous possédons. Cela signifie : que nous les possédions ou non, nous restons complets et en sécurité dans la conscience de qui nous sommes. Nous ne tirons pas notre identité d’eux.

Si l’on comprend cette vérité, on comprend pourquoi Jésus, le Bouddha et d’autres vrais maîtres ne se sont pas engagés à enseigner comment obtenir des choses, mais ont plutôt attiré l’attention sur la souffrance que cause cette soif de matérialisme. La véritable libération consiste à transcender ce monde et non à s’y attacher davantage. Tout véritable maître spirituel indiquera que la vérité intérieure est le seul chemin vers la véritable libération.

« Si quelqu’un veut venir après moi (son moi supérieur / sa vraie nature), qu’il renonce à lui-même (son moi inférieur / son identification à l’ego), qu’il prenne sa croix chaque jour et qu’il me suive (sa nature de Christ) ». – Jésus

PS : J’ai remarqué avec joie que Rhonda Byrne de « the secret » est aussi naturellement passée au « greatest secret » quelques années après son succès avec « the secret » lorsqu’elle a réalisé par elle-même que le simple fait de manifester des choses extérieures ne résoudrait pas son profond mécontentement. Son propre parcours est un symbole de ce qui finit par arriver à tout le monde. Le grand secret n’est pas que vous créez votre réalité, c’est le fonctionnement normal de la loi universelle. Tout le monde se manifeste en permanence. Le grand secret, qui n’est même pas un secret, c’est que vous êtes un avec Dieu et que vous êtes Dieu. Ce monde et tout ce que vous pouvez y manifester est une illusion qui finira par disparaître.

English version : https://mwendwambaabu.com/

Traduit et partagé par la Presse Galactique

 10,017 

Print Friendly, PDF & Email