Merci de votre soutien !

contribuer2
FrenchEnglishSpanishPortugueseItalianGermanThai

par Régis Raphaël Violette

Peut-on dire qu’il y a un miracle quand on réalise que tout est un rêve ?

Mais qu’en est-il de la pensée, de la croyance et de l’affirmation qu’il existe un processus miraculeux par lequel on est arraché par la Grâce aux griffes de la personnalité, étant ainsi replongé dans la perspective de ce qui n’est que l’expérience de la Source ?

En fait, il faut plus de réflexion pour dire qu’il est miraculeux d’être arraché des griffes de la personnalité par la Grâce, tout comme on pourrait dire que la Grâce a laissé la personnalité Être, dans le cadre de l’expérience de la Source.

Cliquer une publicité, c'est faire un don à la PG !

Pourquoi serait-il plus miraculeux d’être tiré des griffes de la personnalité que d’être dans la personnalité, pensant, croyant et prétendant que la Grâce est l’investigateur.

En fait, il n’y a pas de miracle, que ce soit à travers les griffes de la personnalité ou en étant arraché de celle-ci, tout en étant replongé dans ce qui n’est qu’expérience et perspective de la Source. Car celui ou celle qui s’est libéré des griffes de la personnalité, n’accorde pas plus d’importance à ce qui est vécu par la personnalité et à ce qui n’est plus vécu par la personnalité. Voit-il en cela l’acte de la Grâce ou de la Source ?

On pourrait dire que l’on est libéré ou non des griffes de la personnalité. Que l’on soit libéré ou non, cela n’a aucune importance, puisque tout ce qui sert de perspective et d’expérience forme un tout, être dans la personnalité ou non a sa raison d’être, on ne peut dissocier les deux, puisqu’ils font partie de la même perspective, expérience et que la seule chose qui importe est la Source. La source de tout ce qui est perspective et expérience, qui n’a pas besoin d’être pour être cette Grâce, cette intelligence absolue agissant sur tous les tableaux, quelle que soit la réalité, dimension ou autre. Tout est lumière, c’est une question de perspective, car tout est expérience par la Source, agissant avec Grâce, amour absolu, sans commencement, sans fin.

Car celui qui continue à penser, à croire et à prétendre, n’a pas l’œil aiguisé et avisé de la Source. On peut prétendre être hors des griffes de la personnalité, mais est-ce vraiment le cas ? En fait, on ne peut pas entrer et sortir de ce qui n’est que la perspective et l’expérience de la Source, pour la simple raison que tout est illusoire, qu’on est la Source libre de perspective et d’expérience. Notre véritable nature divine, ne fait aucune différence puisque tout est consumé, peu importe la perspective et l’expérience, par les griffes de la personnalité ou autre.

Par Régis Raphaël Violette

Source : https://justeetre.blogspot.com/

 12,095 

Print Friendly, PDF & Email