Merci de votre soutien !

contribuer2
FrenchEnglishSpanishPortugueseItalianGermanThai

par Philippe François

Les sons, les ultrasons, ou acouphènes que l’on entend, qui sont audibles dans les oreilles augmentent…
Ils se sont déjà modifiés et se modifieront de plus en plus…
Ils traduisent l’élévation Vibratoire et une reconnexion à notre composante originelle, notre corps éthérique se régénère avec la fusion des éthers…
Ce sont les Sons ou les chants de l’âme, les Sons de l’Esprit, les Sons du Ciel et les Sons de la Terre… Les chants du ciel sont multiples à l’approche du système Némésis qui émet un Son, le son du Phénix…
Les Sons sont des bandes de fréquences, elles peuvent se mélanger avec les sons extérieurs ordinaires et créer des dissonances.

Certains sont liés à la conscience unifiée et ces fréquences peuvent envahir la conscience, d’où la recherche du Silence.

Les sons entendus dans les oreilles peuvent pulser, ils sont aussi des perceptions de la conscience…
Ils vont devenir de plus en plus aigus et de plus en plus stridents…
ce sont des gammes d’ultrasons…

Cliquer une publicité, c'est faire un don à la PG !

Dans les mondes de l’Unité, le corps de lumière n’a pas d’oreilles, ni de cerveau… les sons ne sont donc pas entendus par un organe appelé oreille, mais s’impriment directement dans la structure même du Corps de Lumière…

En ces temps, il y a augmentation des Sons, car le son s’extériorise..
il fait partie de notre champ vibratoire…
Il est plus intime, avec une fréquence de plus en plus présente à notre attention et à notre Conscience.

l’ADN, comme notre temple physique, émet des sons… pour l’ADN, c’est la musique des particules…

Bien au-delà des sons dans les oreilles, c’est un éveil aux Sons de l’Unité, au Chœur des Anges, puisque notre cœur, notre corps, notre conscience, notre âme, notre esprit, notre Êtreté vivent ces Sons.

Ils peuvent être vécus par intermittence ou en permanence…

La Terre émet une fréquence qui augmente, et celle-ci peut être perçue par des vibrations, par des sons, par des pulsations… ça entre par les oreilles, le corps, les pieds…

Le supramental ou la lumière Adamantine émettent un Son…

Les modifications importantes, des enveloppes qui protègent la vie carbonée (magnétosphère, héliosphère, ionosphère) entraînent l’arrivée de nouveaux sons liés à l’ouverture interdimensionnelle.

La pénétration d’un certain nombre de particules nouvelles, au-delà des particules Adamantines au niveau de l’ionosphère, entraînent des perturbations dites électriques, audibles… qui vont engendrer des mécanismes particuliers… quand on sait qu’une note peut briser un verre…

Ainsi, la Terre va vivre certaines pressions vibratoires soniques qui vont mettre à mal certaines infrastructures qui n’ont plus cours… certains boums cosmiques…

Au sein des espaces de la Création existent de multiples sons, que l’on retrouve ici-bas, avec le violon et la Harpe…

La harpe céleste et le violon céleste sont les notes des fondements de la Création et les notes du déploiement de la Création au sein des multivers et des Dimensions.

Les sons participent à des phases d’alignement, ils changent également les harmoniques de la conscience par modulations.

Ils repoussent même les pensées à la périphérie, faisant alors vivre des états de conscience sans pensée… ce sont des degrés de Silence intérieur…

Les pensées alors ne peuvent plus naître, et donc cela participe et permet la déconstruction du mental et la révélation du Silence du Cœur… un basculement… car une fois le mental déconstruit, nous sortons de la scène de théâtre.

De même, l’organisation d’une forme dépend du Son, comme la modification du gabarit des corps subtils, les changements vers d’autres formes de vie…

Le son peut être une guidance, un signal, une sorte de choix du Cœur puisque chaque être émet un son unique… le son peut donc orienter vers ce qui, pour nous, est important, essentiel, à conserver ou à libérer…

Dans le processus de fusion des éthers, les sons du ciel et de la terre se superposent. De cette superposition découlent à la fois la Béatitude et la disparition de tout éphémère.

Comme la disparition du sentiment même d’être une personne dans une vie insérée, on est alors ailleurs ou partout en même temps, c’est un retour à la multidimensionnalité.

Le cerveau n’aura jamais accès à la multidimensionnalité. Ce qui a accès à la multidimensionnalité, c’est la Conscience débarrassée de ce cerveau… puisque tout passe par la conscience, même le regard aimant n’est plus relié au cerveau, mais à la conscience Amour, à l’œil de la conscience…

Source : https://philippefrancois.com/

 14,802 

Print Friendly, PDF & Email