Par Steve Beckow

Michael décrit le cycle des conflits au niveau social et nous demande de faire briller notre lumière dans les coins les plus sombres, affirmant que tout ce qui est discordant doit être mis à jour.

“Archange Michael : BEAUCOUP DE TRAVAILLEURS DE LA LUMIÈRE SONT ÉPUISÉS” transmis par Linda Dillon.

On comprend parfaitement que cet épuisement mental et émotionnel et spirituel en accable plus d’un, mais ce n’est pas le moment de baisser les bras. Ce n’est pas non plus le moment de s’engager dans la bataille ! Mais ce n’est certainement pas un temps de retraite, car ce que font les porteurs d’amour/travailleurs de lumière est essentiellement de tenir la ligne, de faire briller la lumière, de rayonner la lumière dans certaines des situations les plus sombres de ce collectif appelé l’humanité.

Et je les appelle “humanité” plutôt que “Gaïens” parce que, dans ce mélange, il y en a beaucoup qui ne se considèrent pas comme des Gaïens, qui ne considèrent pas leur planète d’origine – ce lieu de beauté, de puissance, de tranquillité et de paix – comme leur maison. À bien des égards, ils la considèrent comme une chambre d’hôtel, et ils partiront simplement après avoir décimé et détruit ce qui est beau, précieux et sacré.

La raison pour laquelle je parle de cela est que beaucoup d’entre vous – et vous, bien-aimés, y compris – regardent la situation et disent : “Comment cela peut-il être pire ?”… C’est parce que vous, et beaucoup, venez d’un lieu d’amour et de pureté d’intention.

Mais vous savez aussi que tout ce qui doit être éliminé, tout ce qui doit être abandonné, tout ce qui doit être guéri dans ce cloaque que nous appelons “chaos” doit remonter à la surface.

Sinon – et cela s’est produit à de très nombreuses reprises dans l’histoire de l’humanité – ce qui se passe, c’est qu’il y a une croyance, une guérison, un accommodement, un remède, et alors le collectif humain a tendance à penser : “D’accord, maintenant c’est nettoyé. Maintenant, c’est guéri. Maintenant, c’est fini.” Mais le cœur – les problèmes fondamentaux [c’est-à-dire les vasanas] – de la collectivité, et bien sûr des individus, n’a pas été abordé, et par conséquent il s’installe et s’envenime.

Dans le cycle social comme dans le cycle individuel, la réconciliation a lieu mais rien n’a changé. Le cycle se poursuit.

Dans cette partie du développement infini et éternel du Plan de notre Mère, tout cela doit être mis à jour afin que cet envenimement subtil et réel, jusqu’à ce qu’il déborde à nouveau, ne puisse pas se produire. C’est simplement, à votre époque et à l’époque de la Mère, le moment où cela doit être guéri. Il continue donc à remonter à la surface.

English version : https://goldenageofgaia.com/
Traduit et partagé par la Presse Galactique

Print Friendly, PDF & Email

la-PG

La PG quotidiene est sur Telegram, VK & Facebook