Message d’El Morya reçu par Agnès Bos-Masseron

Belle est la question et nous sommes heureux d’exprimer de nouveau cette réponse que tu connais déjà mais qui invite pour être intégrée à être répétée.

Le mode d’emploi est la plénitude. La plénitude amène à la pleine présence au souffle. La pleine présence au souffle amène à être établi dans maintenant, ayant déposé l’avant et l’après maintenant.

Maintenant je suis en relation avec tous les aspects de moi. Maintenant je suis la plénitude qui est la source de toutes les expressions de tous ces aspects. Et l’intensité de plénitude permet que tout puisse être perçu. Pour que cette perception et cette clarté croissent, intensifie la plénitude. Intensifie la présence au souffle. Intensifie la présence au corps. Sois là maintenant, établie dans cet inévitable de bonheur et de grâce qui est le sous-produit naturel d’être plénitude.

Tout se révèle. Et ce mécanisme d’intuition et de cognition qui permet que tout soit perçu, aimé et embrassé, devient le mode naturel de fonctionnement.

Accroître l’assise dans la plénitude. Accroître la présence au souffle peut être un processus qui croît dans le temps. Comme lorsque tu marches et montes les marches d’un escalier, apprécie chaque marche. Apprécie chaque petit signe de progrès. Apprécie le cheminement. Ainsi tu grandis en plénitude. Fais du chemin un outil pour sa finalité.

 

Auteur : Agnès Bos-Masseron

Vous pouvez reproduire et diffuser ces messages à condition qu’ils soient dans leur version intégrale sans modification, y compris le nom de l’auteur, du site anandamath.org et ce dernier paragraphe (pas de vidéo au son enregistré par un robot).

Print Friendly, PDF & Email

la-PG

La PG quotidiene est sur Telegram, VK & Facebook