Les Anges transmis par Ann Albers

Mes chers amis, nous vous aimons beaucoup,

Aujourd’hui, nous souhaitons vous parler de l’appréciation de soi, car en appréciant ce qu’il y a de bon en vous, vous appréciez aussi la lumière de Dieu qui est en vous. En vous appréciant, même de la manière la plus infime, vous reconnaissez l’amour qui est à la source de la création. Si vous aimez Dieu, très chers, vous devez vous inclure dans l’équation, car vous êtes nés de cet amour, soutenus par cet amour et co-créateurs avec cet amour. Vous libérez l’amour divin dans le monde avec chaque bonne, gentille, aimante, reconnaissante, généreuse, ludique, humoristique, créative ou belle pensée, parole ou action.

Vous, très chers, êtes les artisans de la lumière. Chaque jour, vous ajoutez de la lumière au monde par le biais des plus petites émanations d’amour. Vous faites du bien et vous êtes bons, par des moyens petits et grands. Il est temps d’abandonner l’illusion de la fausse humilité, de cesser de vous concentrer sur vos soi-disant défauts et d’apprécier la façon dont vous permettez à la lumière divine de briller.

Lorsque vous vous réveillez le matin, reconnaissez-vous. “J’ai choisi de revenir sur terre pour un autre jour. Quelle âme courageuse je suis ! Lorsque vous regardez autour de vous, pouvez-vous apprécier les innombrables petites expressions d’amour que vous voyez tout autour de vous ? Peut-être y a-t-il sur votre bureau une pierre qui vous rappelle des vacances. Voilà, mes chers amis, une pierre de touche de l’amour. Pouvez-vous apprécier le fait que vous appréciez quelque chose d’aussi petit ?

Alors que vous ressentez les bienfaits de votre douche matinale, pouvez-vous reconnaître que vous aimez l’eau chaude et que vous appréciez son débit ? Vous envoyez une onde d’amour dans le monde, ne serait-ce qu’avec cette petite pensée. En inhalant la vapeur de votre café et en ressentant sa chaleur, pouvez-vous reconnaître que vous appréciez, et donc, bénissez les milliers d’âmes qui consacrent leur vie à vous offrir ce moment ? Vous vous sentez concerné. Vous ressentez une vibration d’amour. C’est important.

La reconnaissance de soi est loin d’être de l’arrogance. Vous ne vous mettez pas au-dessus des autres. Vous ne dites pas que vous êtes le seul sur terre à faire la meilleure tasse de café ! En reconnaissant votre propre lumière, votre bonté et vos dons, vous ne diminuez en rien les autres. En fait, plus vous remarquerez et reconnaîtrez tout l’amour qui émane de vous, plus il vous sera facile de voir les autres faire de même, car ce sur quoi vous vous concentrez, vous l’obtenez en plus grande quantité.

Aucun d’entre vous n’a dit avant cette vie : “Je viendrai souffrir pour prouver ma valeur. J’essaierai de compenser mes défauts. Je travaillerai dur pour convaincre les gens que je suis bon et aimable à l’intérieur.”

Vous n’avez jamais démérité aux yeux du Divin. Un parent aimant ne dirait jamais à son enfant en difficulté dans une école prestigieuse, mais difficile : “Quel gâchis tu fais ! Pourquoi ne fais-tu pas mieux ? Montre-moi que tu as gagné mon affection en étant parfait !” Un parent aimant reconnaîtrait l’enfant pour son choix et sa volonté d’apprendre, même dans une situation difficile. Un parent aimant reconnaîtrait les capacités de l’enfant, son ingéniosité et son aptitude à réussir. De même, votre créateur aimant vous envoie un flux constant de soutien et de reconnaissance.

Lorsque vous vous appréciez et vous reconnaissez, vous êtes en accord avec le point de vue du Divin sur vous. Lorsque vous vous critiquez, vous êtes en désaccord avec le Divin. Dieu dit : “Vous êtes parfaits alors même que vous vous développez davantage”. Si vous vous teniez devant Dieu (et vous le faites tous les jours), diriez-vous : “Je ne suis pas d’accord ! Je ne suis pas parfait ! J’en sais plus que toi, Dieu, sur moi, et il est clair que j’ai des défauts”. Âmes bien-aimées, Dieu a raison sur ce point ! Abandonnez-vous à l’amour. Reconnaissez votre propre lumière. Tendez la joue et détournez le regard de vos défauts dès que vous les remarquez et reconnaissez votre capacité à briller encore plus fort. Dans cette vibration d’amour, vous recevez des impulsions naturelles pour grandir au-delà de vos soi-disant défauts, aussi sûrement qu’une plante qui reçoit de la bonne terre et de l’eau va grandir.

Nous aimerions que vous preniez quelques minutes par jour (voire plus !) pour vous apprécier de toutes les manières possibles. Reconnaissez que vous vous êtes incarné sur cette terre pour participer à un changement massif et décisif dans le paradigme de la réalité humaine. Appréciez le fait de vous lever et d’aller travailler, de prendre un café avec des amis ou de passer du temps dans la paix silencieuse, car tout ce que vous appréciez contribue à la vibration de l’amour. Appréciez votre recherche d’un amour plus grand. Vous ne seriez pas en train de lire nos mots ici si ce n’était pas le cas. Appréciez la façon dont vous avez gentiment aidé un étranger, pris du temps pour un ami ou prié pour une situation mondiale. Mille fois par jour, si ce n’est plus, vous renforcez la vibration de l’amour sur la planète.

Très chers, la véritable appréciation de soi n’est jamais arrogante. Elle ne vous place pas au-dessus des autres. C’est simplement et magnifiquement une reconnaissance de l’étincelle divine qui est en vous. Toute parole, pensée ou action aimante provient de l’Amour unique. Lorsque vous vous appréciez, vous appréciez Dieu. Lorsque vous appréciez l’amour qui est en vous, vous appréciez l’amour qui est en tous. Lorsque vous vous concentrez sur l’amour, vous attirez plus d’amour. Lorsque vous vous concentrez sur votre bien, vous attirez d’autres personnes qui le feront aussi. Pouvez-vous imaginer ? Vous pouvez apprécier votre talent au point que d’autres l’apprécient aussi. Vous pouvez apprécier votre capacité à faire un travail si bien que vous attirez des clients qui aiment aussi votre travail. Vous pouvez apprécier votre cœur aimant au point d’attirer à vous, sans effort, un partenaire aimant qui fera la même chose que vous.

Vous ne pouvez pas vous contenter de penser à des choses positives. Vous devez vous asseoir et ressentir une véritable appréciation pour vous-même. Pour certains d’entre vous, cela viendra facilement. Pour d’autres, vous devrez prendre le temps d’essayer différentes pensées d’appréciation et de ressentir chacune d’entre elles jusqu’à ce que vous vous y retrouviez vraiment. Cela fait du bien, très chers. C’est une joie de s’aimer et de s’apprécier. C’est une sensation innocente et naturelle lorsque vous vous branchez vraiment sur cette vibration.

Vous pouvez être comme un enfant, très chers, et vous voir à travers les yeux de l’amour, de l’appréciation et de l’émerveillement. Ce faisant, vous émanerez de l’amour, vous attirerez l’amour et vous serez la lumière que vous êtes vraiment sur cette terre.

Que Dieu vous bénisse ! Nous vous aimons tellement.
— Les Anges

English version :  https://www.visionsofheaven.com/
Traduit et partagé par la Presse Galactique

Print Friendly, PDF & Email

la-PG

La PG quotidiene est sur Telegram, VK & Facebook