Retrouvons le cœur d’un enfant, afin d’être de toute éternité, ce que nous sommes l’essence même de l’amour

Comment retrouver le cœur d’un enfant ? Que constatons-nous quand nous regardons agir un jeune enfant ? Premièrement, il est dans son instant présent, il ne se préoccupe pas de ce qui s’est passé hier où ce que passera demain. Connaît-il vraiment ce qu’est l’amour ? En fait il ne connaît pas l’amour conditionné par les êtres humains, l’enfant connaît le vrai sens de l’amour, il en ressent l’énergie, il en est l’essence, il dégage cet amour incommensurable, un amour qui ne juge point, ni ne condamne, ni ne critique quoi que ce soit. En fait il est tout simplement à vivre cette relation d’unité avec ce qui compose sa propre réalité. Par contre l’enfant sent et ressent quand d’autres énergies rentrent dans son univers. Par exemple, l’enfant peut ressentir l’angoisse, les peurs de sa maman, de son papa. En fait l’enfant est très réceptif à son environnement et selon ce qui s’en dégage, il ne comprend pas, il se sent agressé par toutes les autres émanations qui ne découlent pas de l’amour. Pour attirer l’attention, l’enfant développe des aptitudes pour ainsi recevoir l’amour de ses parents ou de son entourage, déjà en grandissant il perd son innocence pour être conditionné à vivre dans l’illusion de dualité et de séparation.

Un enfant de bas âge a-t-il des croyances au suit des concepts, une religion quelconque ou autre conditionnements. À vrai dire l’enfant n’a aucune croyance, ni aucun concept ou autres, il ne fait que s’adapter à son nouvel environnement qui est loin d’être celle de son origine. Nous avons tous été des enfants, mais la vie dans ce monde, a fait en sorte de nous conditionner à être autre chose que le véritable amour qui est inné pour les enfants, se rappelant son origine, pas de manière consciente ou inconsciente mais qui est au-delà de la conscience, de cette matrice quantique, de cet enfermement, de l’éphémère. Voilà pourquoi quand nous regardons de jeune enfant de bas âge, que nous sommes éblouis par tant d’innocence et de pureté.

Il est primordial que nous retrouvions ce cœur d’enfant, libre de croyance, libre de tout conditionnement, libre de tout concept, archétype ou autres, juste vivre l’instant présent à dégager cet amour incommensurable, à être dans la joie, à partager en toute humilité ce qui fait de nous des êtres éternels, qui ont la chance de naître dans une forme quelconque pour ainsi vivre cette relation d’unité et cela dans un parfait amour. Que constatons-nous ? Un monde où les enfants sont conditionnés à vivre dans les croyances, dans les conditionnements, dans les lois, dans les histoires, dans les mémoires, venant des religions, des livres anciens et autres, rien à voir avec le cœur d’un enfant. Tout pour vivre dans l’illusion de dualité et de séparation. En fait dans ce monde, on fait tout pour couper l’enfant de son origine, de cette présence éternelle et amour, pour tout simplement le conditionner à être lui-même une illusion, prônant que des banalités, qui condamne l’ensemble dans cet enfermement oubliant sa véritable nature divine, l’amour qui n’a rien à voir avec les concepts de ce monde, univers et de tous ces concepts, qui ne fait que nourrir l’illusion de dualité et de séparation. Le cœur de l’enfant c’est la connexion directe avec la présence éternelle, celle qui unifie tout en un du dernier jusqu’au premier. Quelle que soit la vie, quelle qu’en soit la forme, tout est semblable à l’enfant de bas âge, l’amour dans sa plus belle expression, dénudé de tout enfermement, d’éphémère, de tout concept, archétype et autres.

Ne pas chercher la cause de votre mal-être, de votre souffrance, de ce grand vide qui n’a rien pour le combler dans cet enfermement. Quels que soient les maux ou autres, tout vient de cet enfermement, de toutes ces croyances, de tous ces concepts, religions et autres conditionnements. N’avez-vous pas encore saisi que ce monde, cet univers, cette matrice quantique vous détournez de votre cœur d’enfant pour tout simplement vous conditionnez à être des êtres sans lumière, sans vie, à nourrir l’illusion de dualité et de séparation. On vous a coupé les ailes de votre liberté faisant de vous des esclaves de cet enfermement. Le plus drôle c’est que vous êtes plusieurs à ne pas le voir et à continuer à l’alimenter.

C’est en retrouvant le cœur d’enfant que nous réalisons ce que ce monde, cet univers, cette matrice quantique a fait comme conséquence, vivre dans un enfermement qui n’a que la durée comme lui apporte. On réalise que tout a été conditionné pour alimenter cet enfermement, cet éphémère, oubliant ainsi la plus grande force d’unification qui n’a aucun égal, qui n’est pas assujettie à qui ou à quoi que ce soit, au-delà de tout enfermement, là où tout prend sa source afin d’expérimenter ce qu’il y a de plus divin, l’amour dénudé de tout concept. Réalise,  toi mon ami, mon frère, ma soeur, cet autre moi qui vient de la même source d’amour et de lumière, ne t’en prends pas à ce monde, à cette matrice quantique, à cet enfermement, ils sont tous des enfants ayant juste oublié leur origine commune, en cette même présence éternelle. Ce qu’ils ont besoin c’est que chacun retrouve ce cœur d’enfant afin d’être à nouveau unifié et en se libérant de tout enfermement, de cette illusion de dualité et de séparation. En tant que manifestation de la même présence éternelle, notre devoir n’est pas de continuer à alimenter l’illusion mais bien d’être ce cœur d’enfant qui aime tout sans condition, sans attente, car au fond de notre cœur, on sait que tout est un, unifié du dernier jusqu’au premier.

On vous promet mer et monde, un nouveau monde, ce que l’on ne vous dit pas c’est cette humble vérité, avant même votre venue dans cette matrice quantique, dans ce temps, espace et dimensions, que tout est accompli, la connaissance est déjà en nos cœurs unifiés, en tout notre être et cela au-delà de la conscience. Ne cherchons pas ce que nous sommes déjà, l’essence éternelle de l’amour et c’est en retrouvant notre cœur d’enfant que nous renaissons à notre véritable nature afin d’aimer tout d’un même amour, tout en nous rappelant que tout ce qui est dans l’enfermement, sont aussi des enfants qui sans le vouloir se sont retrouvé dans cette matrice quantique, dans l’éphémère, illusion de dualité et de séparation. On sait que tout ça est faux, que pur mensonge, et que la seule vérité est cet amour qui est exempt de tout enfermement, de tout concept, croyance, religion ou autres conditionnements basés sur l’illusion. J’utilise les mêmes mots en les répétant afin que cela prenne vie, s’enracine en votre mental jusqu’à votre cœur pour enfin vous dévoiler la lumière qui traverse toute illusion, qui unifie tout en un, retrouvant la totalité de votre cœur enfant libre de tout concept. Il suffit juste d’être dans son cœur d’enfant pour être connecté à tout ce qui est, du dernier jusqu’au premier pour ainsi partager le même amour libre de tout enfermement, cette joie incommensurable d’être l’essence éternelle de la lumière de l’amour.

Print Friendly, PDF & Email
Catégories : OUTILS EVOLUTIFS

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.