Là où se pose ton regard intérieur …

par Lilaluz

par Lilaluz

A ceux qui débutent leur chemin d’évolution, à tous ceux qui rejoignent les sites d’éveil et voient la diversité des approches, les informations et les conseils contradictoires où se mélange rituels anciens traditionnels et attitudes éthérées abstraites : comment s’y retrouver et donner du sens à cette masse d’informations intuitives et en apparence irrationnelle ?

La réponse se trouve en soi-même, dans le regard et la valeur que l’on attribue à notre énergie personnelle ainsi qu’au niveau de connaissance de soi que l’on a atteint. Notre regard intérieur, quel que soit le lieu de notre corps où il s’ouvre, est le projecteur de notre énergie, et cette projection organise les circonstances de notre vie. Les obstacles, les manques, les excès, les conflits sont tous les moyens que la vie utilise pour que nous réorganisions notre énergie et fassions le tri des croyances et des énergies que notre organisme contient dans ses méandres physiologiques autant que psychologiques afin d’éclaircie, de purifier et atteindre un ajustement entre l’Intime et l’Extériorisé.

Nos ancêtres, grâce à leurs coutumes désuètes, savaient utiliser l’énergie des saisons et la lumière des astres pour se détacher, se laver intérieurement de leurs erreurs, de leurs manquements parce qu’ils utilisaient une vision symbolique et intuitive de la vie, une connexion où les « Mystères » n’avaient pas tous besoin de naître d’une cause visible et accessible par les sens physiques. De nombreux rituels étaient pratiqués d’une manière banale par tous pour laver les âmes et les lieux sans qu’une preuve visible ne soit immédiatement nécessairement démontrée ; ces rituels aujourd’hui semblent irrationnels et superstitieux pour la raison simple que notre regard intérieur, notre attention est portée sur la logique, la science par la preuve, la mise en valeur des faits concrets.

Toute notre organisation sociétale, administrative, médicale, scientifique, et notre philosophie du monde et mêmes des relations entre les humains prend racine sur une interprétation technique des mécanismes du Vivant, sur la quantité et la composition chimique des choses et des êtres. Notre regard est aspiré et enthousiasmé par la « micro-vision » née avec la création du microscope au 18 ème siècle. Depuis lors, l’Humain ne regarde pas les étoiles pour rêver d’Espace et d’aller au-delà du temps, il dissèque, analyse, comptabilise, greffe, change les gènes, crée des clones, découvre les particules dans leur intimité, crée la fusion nucléaire et fait des « mistoufles » au plus profond de la structure de la matière,, parce que les choses devenues plus petites que lui, semblent être en son pouvoir. La matière n’est plus perçue pour ses paysages époustouflants et majestueux, la richesse des territoires ou ce qu’il est possible de produire, mais pour les richesses de sous-sol, les quantités de gènes ou d’acides-aminés ; notre regard intérieur transforme la relation naturelle et harmonieuse que nous avons au Vivant. Les autres espèces –dans cette recherche d’atomisation des choses- ne valent pas le respect que nous leur donnions tant qu’elles nous nourrissaient comme des Divinités.

Aujourd’hui nos icônes sont de silicone, dérivé chimique de pétrole, parce que notre regard est hypnotisé par toutes les choses microscopiques existant au cœur de la matière. Mais toutes ces choses fantastiques ne peuvent contenir notre énergie et devenir notre unique horizon pour le futur. Il est temps de reprendre le contrôle de notre regard  curieux et rechercher comment mieux comprendre l’énergie. D’où vient-elle et quelle méthode pouvons-nous créer afin de l’exploiter au mieux de nos compétences ?  La diversité des sources d’énergie démontre que nous sommes capables de sentir et capter un large spectre de fréquences et de les attribuer à divers usages. Nous réveillons en nous l’appel du Soleil grâce à l’usage des panneaux solaires et avec Lui, une ancienne conscience refait surface, la vision Atlantéenne et Universaliste du Vivant. Or, le regard mystique nous enseigne un principe qui est vrai : les choses extérieures sont souvent une projection de ce qui préexiste en nous-mêmes.  Ainsi, puisqu’ il existe des sources diverses de fréquences, c’est que nous-mêmes sommes habités par des fréquences diverses, que nous sommes également sujet à émettre selon différentes sources, différents regards. Nous ouvrirons donc -tôt ou tard- les portes intérieures qui mènent à d’autres mondes et à des retrouvailles avec les parts enfouies de notre Etre d’énergie.

Là où se pose notre regard intérieur, notre perception interprète le monde et lui donne un sens au plus juste de ce qui est perçu dans l’instant. Notre corps est un filtre, notre psychisme est un autre filtre, le lieu et la culture dans lesquels nous évoluons en sont  également,  alors nous ne pouvons voir et interpréter les choses de manière semblable les uns des autres en même temps, d’ailleurs c’est ce qui donne la sensation d’être en décalage de conscience avec certains peuples. Les vérités sont pourtant toujours les mêmes, mais leur compréhension et leur transmission ne peut pas avoir lieu en dehors d’une vision commune, d’une communion d’esprit. Là où se pose notre regard intérieur, s’étire notre conscience et l’énergie est guidée à se projeter  pour créer les situations en résonance avec notre état d’esprit, notre pureté, notre idéal, ou bien nos désirs et nos pulsions : ce que nous transportons dans notre intime, définit de bien des manières notre relation au monde et à la vie qui nous habite. Lila

Source: http://www.lilaluz.net/

Print Friendly, PDF & Email
Catégories : OUTILS EVOLUTIFS

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.

Scroll Up