INSCRIVEZ-VOUS AVANT LE 18 NOVEMBRE ET RECEVEZ UNE REMISE DE 10 €

YouTube video

par Ozalee

Il n’y a qu’une seule porte. Une seule direction. Ce qui avait besoin d’être dépouillé l’a été afin que tu sois libre. D’anciennes croyances, conventions, actions. Une brèche s’est créée dans ta psyché et tu as vu ta propre lumière. Tu as perçu tes propres besoins ne te mettant pas toujours en joie, mais cela a affermi ton chemin.

Il y a comme un goût de bilan avec cette pleine lune en osmose au solstice. Un bilan qui ne fait que mettre en exergue ce qui a besoin d’être vu. As-tu encore de la rancœur? Envers des relations, des actes que tu juges manqués ? Nous t’invitons à t’en délivrer dès maintenant. Tout le monde est le judas d’un autre tôt ou tard. Mais judas n’a pas trahi. Il a joué son rôle de révélateur. Comme quelqu’un a du jouer le sien envers toi, et comme tu as du jouer le tien envers un autre. Il n’est plus le temps de combattre les uns contre les autres, mais bel et bien de s’allier dans cette fameuse direction: vivre.

Pour cela, de nouvelles structures ont besoin d’être mises en place dans ta vie, et dans le monde. L’unique voie à suivre, reste celle qui répond à tes besoins qui seront différents de ceux du voisin. Mais tu ne peux pas faire autrement n’est-ce pas? Tu vois bien que tu ne peux plus faire semblant. Tu vois bien que ta posture intérieure s’est modifiée, et que même si les actes ne sont pas encore posés, l’important reste que tu es différent. Tu comprends mieux l’implication de ce que tu continues à faire, tu en perçois mieux le sens. Parce-que ce dernier n’est pas qu’un idéal, ses racines proviennent de ton ventre, de ton essentiel, de ce qui te donne la vie.

C’est un peu tout l’apprentissage de cette pleine lune. Intégrer que la vie a le sens qu’on lui donne. Mettre en place des habitudes – une discipline – qui va être porteuse de transformations, mais aussi de stabilité. Se responsabiliser face à ses propres besoins en faisant preuve d’imagination mais aussi d’audace. Ne plus avoir peur de ce qu’on est capable de faire et au contraire se permettre d’avancer en fonction de l’instant. Il est tout aussi question de planification – avec un besoin d’une nouvelle structure, ne plus faire “comme avant” – mais aussi suffisamment d’espace pour se permettre “d’être en retard” (une vue de l’esprit) ou de “faire quelque chose” qui n’était pas prévu d’avance.

Au final, les énergies poussent chacun à se prendre en main, mais aussi à faire confiance que les choses vont se placer au fur et à mesure de chacune de nos actions. Un temps pour revenir à soi et se considérer comme le centre de notre vie. Un temps où l’ancrage est prépondérant, où les besoins essentiels sont mis en avant, et où une conscience plus aiguë de l’énergie qu’on met dans chaque chose devient prégnante. Tout cela supporté par une envie croissante de grandir, de s’expanser, voir du pays, déménager peut-être même, apprendre de nouvelles choses…le tout sera toutefois de ne pas se perdre parmi toutes les nouvelles idées et surtout ne pas se raconter d’histoires: ce ne sera pas “mieux” quand vous aurez acquis de nouvelles connaissances ou vus plus de pays. Ce n’est pas ça qui va régler ce qui peut-être n’est pas encore réglé. Toutefois, comme pour tout dans la vie, cela va contribuer à vous découvrir vous, toujours un peu plus.

Il est temps de finaliser ce qui est essentiel. Le reste pourra attendre. Le repos est primordial pour jouir de cette énergie nouvelle qui doucement se délasse et s’étire.

 

Logo Ozalee

Auteur: Farah Sahbi – Ozalee

Print Friendly, PDF & Email

Ozalee

Ozalee

Je reçois vos partages avec joie ! Visitez mon site web: Voyage au coeur des Astreset ma page Facebook ici Pour me contacter ou lire mes chroniques, cliquez ici !