SURVEILLEZ la RÉSONANCE DE SCHUMANN en LIVE !

par Régis Raphaël Violette

Avant toute création, il y a que la lumière, paix, silence et amour, rien ne peut altérer cette présence éternelle. Cette nuit encore, ma guidance intérieure, ma présence me fait voir qu’il y a que la lumière et que le reste est illusion. L’illusion est le verbe, qui détermine le commencement des temps, de l’espace et dimensions, que l’on pourrait désigner par le rêve éphémère. En fait, nous ne sommes jamais nés, comme nous ne sommes jamais morts. Le verbe s’est fait conscience, âme, corps et esprit. On apprend par le rêve éphémère. Maya le voile de l’illusion ne lâche pas facilement la présence pour la simple raison, lorsqu’il y a identification, cela prend forme, prend vie. On se trouve être victime de notre propre film intérieur et extérieur, on s’en fait la réalité, dans laquelle on se retrouve piégé. En restant dans le rêve éphémère, on est dans le livre d’histoire, en tant que présence se retrouvant dans la forme humaine ou autres, on est confronté à nos propres illusions.

Qu’est-ce l’illusion ? Une projection, une manifestation, un reflet de ce que l’on croit être ou pas dans le rêve éphémère. On aime, déteste et on vit par choix. Nous ne nous rendons pas compte que nous créons notre propre enfermement. Il suffit de vivre une expérience hors du commun, pour ensuite croire que ce qui nous arrive est extraordinaire, une révélation. Comme je le dis, il est si facile de se faire prendre au jeu du verbe, du rêve éphémère. Vivre l’expérience humaine, en tant que présence, est à la fois quelque chose de formidable tout en étant quelque chose de très éprouvant, tout est si fragile. Pouvons-nous parvenir à atteindre cette paix, ce silence et cet amour libre de toute projection, de manifestation, de tout reflet ? Non, pas tant que nous restons identifiés au personnage, au verbe, au rêve éphémère, il ne peut y avoir de paix durable, de silence et d’amour véritable, car tout est basé sur l’apprentissage et l’expérience. Tant que nous recevons la lumière appropriée pour ainsi se libérer des voiles, des croyances, des concepts et autres liens d’enfermements, nous continuons à être dans le rêve. Lorsque je dis que le verbe est le rêve éphémère, il est le commencement du temps, de l’espace et des dimensions, pour ainsi se projeter, se manifester, être dans le paraître. Le verbe se conjugue à l’infini dans cet ici et maintenant. Rien n’est réel, nous sommes confrontés à nos propres démons, à nos propres pensées, croyances, concepts, religions, archétypes et autres conditionnements, projections.

Depuis la nuit des temps, il est dit que la fin des temps va venir, l’apocalypse, l’achèvement, la libération de toute illusion. Libre à celles et ceux qui croient qu’ils pourront continuer sur d’autres plans de conscience, continuant ainsi l’apprentissage, d’être secourus par les extras terrestres ou par d’autres formes de vie intelligente. Cela reste le verbe, le rêve éphémère et qu’elle qu’en soit son origine stellaire, dimensions ou autres. Que signifie la fin des temps, la fin du verbe, du rêve éphémère, Maya, l’illusion. Sortir du verbe, du rêve éphémère, du paraître pour vivre le parfait amour, la paix et le silence. La lumière, qui n’est plus la conscience, mais la présence qui précède le verbe, le rêve éphémère. Tout ce que l’on croit être vérité, réel, n’est que mensonge, illusion, nous ne sommes jamais nés, comme nous ne sommes jamais morts, puisque nous sommes la lumière, cette présence qui est avant toute chose. Qu’importe ce que nous vivons en tant que personnage, tout n’a qu’un but, celui de continuer le rêve éphémère, à chacun de nous de réaliser que nous ne sommes rien de ce rêve éphémère. Nous sommes la lumière, la paix, le silence et l’amour dénudé de tout. C’est ainsi que nous vivons la fin des temps. C’est déjà réalisé pour ceux qui le vivent déjà, il n’y a que la lumière. Quoi qu’il en soit, cela a été annoncé et cela s’en vient à grands pas pour ceux qui sont restés piégés dans le rêve éphémère. Rien ne sera épargné par cette lumière, présence éternelle qui consume tout par cet amour, cette paix et silence. qui met fin au livre d’histoire.

Présence auteur
Régis Raphaël Violette

Source: https://justeetre.blogspot.com/

Print Friendly, PDF & Email

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.