par Lulumineuse

Distinguer le niveau des pensées et plus particulièrement le niveau des préoccupations.

Quand vos préoccupations sont d’ordre matérielles, imaginez-vous ainsi : Vous êtes devant une feuille blanche et vous avez beau regarder cette feuille dans les moindres recoins, pendant des heures, elle restera éperdument blanche. Vous vouliez y voir une fleur jaune, mais hélas cette page est vide. Il manque cette fleur jaune et elle n’y est pas.

Voilà ce qu’induit un regard qui se pose uniquement sur le plan physique. Il aura beau contempler la feuille, il n’y verra que du blanc.

Maintenant, élevez cette préoccupation dans les plans supérieurs. Ces plans sont en Vous. La manne du plan subtil contient toutes les images de fleur jaune qu’il ne vous en faut pour votre feuille. Vous pouvez les contempler les unes après les autres, il y en a à l’infini. C’est maintenant à vous de faire votre choix pour maintenir en idée celle que vous voulez voir apparaître sur la feuille blanche.

C’est dans votre propre sanctuaire, sous le toit de l’univers que prennent vie les germes des fleurs de demain. Toujours en vous-m’aime.

Maintenez fermement cette idée en vous-même et commencez à activer votre bras et votre main pour dessiner les contours de la fleur. L’inspiration vous donne le souffle, vous le recevez et vous devenez le créateur de votre désire.

Voilà que cette fleur prend forme. Elle était contenue dans cette feuille blanche depuis le début, avec des milliards d’autres fleurs jaunes mais vous ne pouviez la voir en portant votre regard uniquement à l’extérieur.

Il vous à fallu entrer en vous et explorer votre être pour extraire de l’Amour universel une forme de fleur jaune que vous désiriez voir apparaître devant vous. Vous avez maintenu cette idée-al et ensuite vous l’avez tracé. Voilà comment vous êtes les dessinateurs de votre vie.

Print Friendly, PDF & Email

Lulumineuse

Lulumineuse

Bienvenus(es) sur mon site web : www.lulumineuse.com ! Vous pouvez télécharger mes vidéos d'Apprentis-Sages en cliquant ici ! et lire mes chroniques ici...