EnglishSpanishPortugueseItalianGermanFrench

Pamela Kribbe transmet Jeshua

Chers amis,

Je suis Jeshua. Sentez mon énergie au milieu de vous. Je suis votre ami et votre frère, pas quelqu’un qui s’élève au-dessus de vous. Je suis votre compagnon, un compagnon de jeu dans le jeu que vous jouez sur Terre, qui est un jeu de lumière et d’ombre. C’est un jeu qui vous est familier, avec ses hauts et ses bas, ses hauts de joie, de connexion et d’unité et ses bas de peur, de désespoir et de désolation.

Je vous vois tous, et je sais que vous avez fait l’expérience des extrêmes de la condition humaine. Sentez cela en vous pendant un instant, et ne portez aucun jugement sur le fait que quelque chose soit clair ou sombre. L’un n’est pas meilleur que l’autre, les deux font partie de la vie terrestre.

Au fond de vous-même, vous connaissez les deux extrêmes. Sentez à quel point vous êtes riche, à quel point votre conscience a évolué. Vous êtes une vieille âme qui a vu et vécu beaucoup de choses. Prenez la sagesse, la richesse de votre expérience, et observez-la. Sentez comment vous devenez calme et paisible lorsque vous regardez l’étendue de cette expérience.

Remarquez également que vous avez apporté beaucoup d’autres choses de votre voyage sur Terre. Vous êtes, pour ainsi dire, lourdement chargé du « bagage » du passé, mais il est temps de vous libérer de ce fardeau. Ce n’est que lorsque vous serez libéré du passé, libéré de l’ancien, que vous pourrez franchir le seuil d’un nouveau temps.

Examinez attentivement vos bagages. Imaginez que votre dos est chargé de matériel : sacs, paquets, toutes sortes de choses. Vous enlevez les bagages et les disposez en cercle autour de vous, et ce faisant, vous honorez chaque pièce ; ne jetez rien. Ce sont des expériences très riches qui sont précieuses et qui vous ont beaucoup apporté.

Ramassez chaque bagage et considérez-le avec un profond respect en l’exposant dans le cercle qui vous entoure. Continuez à disposer tous les bagages jusqu’à ce que vous vous sentiez libre et soulagé. Mais entretenez une relation d’appréciation et de reconnaissance avec ces bagages, car toutes ces expériences vous ont mené là où vous êtes maintenant. Lorsque vous avez fini de les disposer, asseyez-vous au centre de ce cercle et remerciez ces énergies du passé.

Regardez les hauts, les moments les plus forts. Vous avez déjà été ici sur Terre et dans toutes vos vies, vous avez vécu des moments intenses d’illumination, de vérité, de clarté. Faites appel à ces moments où vous avez réalisé qui vous étiez ; à ces moments où vous vous êtes senti intensément connecté avec une autre personne ; à ces moments où vous avez senti comment l’énergie de votre âme a coulé et a touché la Terre. De tels moments se sont produits. Entrez en contact avec cette énergie et demandez-lui de venir à vous. Reconnaissez votre grandeur et votre sagesse. Reconnaissez votre connaissance intérieure, car vous êtes vieux et sage.

Regardez maintenant d’autres bagages, ceux qui sont beaucoup plus lourds – les émotions de tristesse, de désespoir, d’abandon – et invitez-les à se manifester également. Ils ont porté cette énergie pour vous. Les émotions humaines font partie de la vie ici sur Terre. La peur, le désespoir, le doute ne sont pas quelque chose de mauvais, ils font partie de l’expérience de la Terre. C’est précisément dans leur contraste avec le bien et la lumière que ces énergies plus sombres vous apprennent quelque chose sur la condition humaine et la profondeur et l’étendue de ce qui fait de vous un être humain. Ces vieux fardeaux – et le fait que vous les ayez vécus – sont précisément ce qui fait de vous un enseignant profondément humain et compatissant et un exemple pour les autres. Ce ne sont pas des choses dont il faut se débarrasser.

C’est lorsque vous reconnaissez pleinement ces lourdes pièces comme étant les vôtres, lorsque vous les embrassez et en reconnaissez la valeur, que vous devenez un enseignant sage, un exemple pour les autres. Quelqu’un qui peut attester de l’intérieur d’un amour qui ne juge pas ; un amour qui inclut tout ; un amour qui reconnaît l’Un dans l’autre même lorsque cet autre est coincé dans un comportement destructeur. C’est là que se trouve la clé de la transition vers le nouveau temps : embrassez votre lumière et votre sagesse, ainsi que votre peur, votre petitesse et vos doutes. En reconnaissant et en acceptant tout cela en vous-même, vous embrassez votre humanité complète. C’est le seuil où vous vous situez maintenant sur le chemin de la Nouvelle Terre.

Vous pouvez également envisager ce processus d’une autre manière. Vous avez tous ici une compréhension naturelle de la spiritualité, de la vie du cœur. Depuis les chakras supérieurs de votre champ d’énergie : le cœur, la gorge, le troisième œil, la couronne, vous comprenez beaucoup de choses. Vous avez toujours compris ce qui se passe réellement dans la nouvelle Terre en vivant à partir de votre cœur et de votre âme. Mais parce que vous avez mené des vies sur Terre où cette énergie n’était pas honorée, des moments où vous ne vous sentiez pas le bienvenu et chez vous, vous avez ressenti des douleurs dans les trois chakras inférieurs : votre plexus solaire, près de votre estomac ; votre chakra du nombril, le centre vulnérable de vos émotions ; et votre chakra de la racine, votre coccyx, votre connexion avec la Terre. Alors que chez beaucoup d’entre vous, les chakras supérieurs sont développés et ouverts à la nouveauté, la douleur vit dans les trois chakras inférieurs : de vieux souvenirs qui provoquent la peur et même le refus de vivre à nouveau sur Terre.

Pouvez-vous voir comment il existe une disparité dans votre domaine énergétique ? Il y a des moments où il y a le désir et le mal du pays pour un autre monde, un monde qui rappelle la Maison avec sa vibration de légèreté et d’harmonie, de facilité et de simplicité. Oui, cela vit en vous et c’est souvent ce qui vous fait avancer sur Terre, le souvenir de cela et le désir de l’avoir. Mais à d’autres moments, vous oubliez, ou vous évitez, cette autre partie du champ énergétique : la partie tourmentée, la partie qui vit dans les chakras inférieurs, la partie traumatisée de votre être. C’est là que vous vivez des peurs intenses à l’idée d’être pleinement engagé dans la vie, de vivre vraiment avec votre cœur et de le montrer aux autres. Ces peurs vous attirent et vous font hésiter, juste au moment où vous êtes au seuil d’un nouveau temps.

Car vous êtes là, vous vous connectez tous à la nouvelle Terre, qui s’éveille maintenant à travers vous. Pourtant, il y a cette vieille douleur en vous qui semble parfois vous retenir et vous éloigner ; une douleur avec laquelle vous ne savez pas quoi faire. Et je tiens à dire : vous ne pouvez pas entrer dans la nouvelle Terre uniquement par les quatre chakras supérieurs – ce n’est pas possible. Ce n’est que si vous pouvez être complètement et entièrement humain que vous pourrez franchir le seuil. Et cela signifie que vous vous tournez vers la douleur en vous qui se retient et que vous embrassez ce qui résiste, avec amour et tendresse.

L’énergie dans vos chakras supérieurs est parfois beaucoup trop exubérante, elle veut trop, trop tôt. Vous marchez parfois trop loin devant la réalité qui est en vous, car dans votre cœur vous êtes tous tellement connectés à la vision de la nouvelle Terre. Mais il y a encore en vous un enfant qui a été tourmenté lorsqu’il a rencontré l’incompréhension et le rejet, la douleur et la souffrance.

Je tiens à vous dire : prenez cet enfant au sérieux. Ce n’est pas un boulet autour de votre jambe qui vous retient, c’est une partie de votre chemin. C’est seulement en apprenant à vous agenouiller devant cet enfant, en le regardant directement en face et en écoutant vraiment son histoire, afin de comprendre et d’accueillir pleinement cet enfant avec toutes ses émotions, que vous deviendrez un citoyen de la nouvelle Terre.

C’est précisément lorsque la lumière rayonne doucement à travers les chakras inférieurs de votre être, que vous devenez un être humain de la nouvelle Terre. Et cette énergie de compassion et de compréhension, cette spiritualité enracinée, vous la transmettez à d’autres personnes dont le développement se déroule de la même façon que le vôtre. C’est une étape que nous franchissons ensemble, qui naît de la reconnaissance mutuelle, de l’appréciation de l’humanité de chaque être humain : le désir, la connaissance intérieure, la sagesse de l’autre, et aussi l’enfant torturé, l’enfant désespéré, en colère, triste, qui résiste. Pouvez-vous aussi tendre la main à cet enfant, à cette énergie ? Telle est la question.

Si vous ne le faites pas, vous créez un conflit en vous qui peut vous épuiser. La partie supérieure de votre champ d’énergie veut avancer, est impatiente et ne peut pas attendre. La partie inférieure résiste, s’oppose, parce qu’elle ne croit pas ou n’a pas confiance. Et lorsque la partie supérieure se détourne de la partie inférieure, cette dernière se sent encore plus abandonnée et laissée derrière elle, et alors elle résistera encore plus.

Cela peut aller jusqu’à provoquer des plaintes dans votre corps, qui, en fait, représentent l’énergie bloquée. Ces plaintes sont une autre façon pour votre enfant intérieur, l’enfant torturé, de vous demander : « Arrête ce que tu fais et agenouille-toi devant moi et écoute mon histoire. Je ne suis pas encore prêt à franchir ce seuil, mais si vous êtes là pour moi, si vous m’aidez, si vous êtes patient avec moi, alors peut-être que nous pourrons le faire ensemble ». C’est votre défi spirituel en ce moment.

Je connais la partie supérieure de votre être, comme je l’appelle maintenant. Cette énergie située dans les chakras supérieurs veut construire la nouvelle Terre, veut changer le monde extérieur et faire une différence. Mais je vous le dis : vous ne pouvez pas franchir le seuil en tant que demi-homme. Cela demande du courage, parfois, pour se tourner vers la douleur et l’obscurité, et pour y faire face carrément. Je vous invite maintenant à le faire avec l’enfant qui est en vous.

Imaginez que vous êtes encore encerclé par votre bagage du passé. Permettez maintenant aux morceaux les plus sombres et les plus lourds de s’avancer. Là où vous vous êtes senti le plus découragé, laissez apparaître une figure sous la forme d’un enfant. Prenez calmement le temps de voir les émotions sur le visage de cet enfant. Voyez-le devant vous et observez-le d’une manière très objective et douce.

Demandez à l’enfant s’il veut venir vous voir ; dites-lui : « J’aimerais te rencontrer ». Encouragez-le en lui tendant la main. Cet enfant se sent seul depuis longtemps, il n’est donc pas forcément en mesure de se rendre immédiatement. Maintenez un contact visuel et dites à l’enfant qu’il est à votre place, que vous ne l’abandonnerez jamais et qu’ensemble vous voulez partir en voyage avec lui. Voyez s’il veut s’approcher ou si vous pouvez lui saisir la main, et demandez-lui de vous dire ce dont il a le plus besoin en ce moment : « En quoi puis-je t’être utile ? Qu’est-ce qui peut t’aider à te détendre et à t’apporter plus d’aisance et de plaisir ? Posez-lui ces questions, et en posant simplement ces questions, vous vous ouvrez à l’énergie de l’enfant.

Imaginez maintenant que cet enfant puisse vivre en vous, que vous lui donniez une place. Regardez où il veut naturellement aller dans votre corps, où il peut nicher son énergie afin de former une connexion positive avec vous, dans l’aide et dans l’amitié. Cet enfant a porté le fardeau du passé pour vous, ces moments où vous vous sentiez triste, désespéré, tourmenté. Mais il contient bien plus que cette énergie. Il établit également votre connexion avec votre corps terrestre, votre physique, votre force de vie et votre vitalité.

Imaginez cet enfant lorsqu’il se rétablit, se détend, ressent de la joie et fait l’expérience de votre protection. Sentez ce que cela fait à votre corps et votre énergie. Cet enfant va vous aider à vous enraciner pour que vous puissiez vraiment vous tenir debout au sein de votre propre humanité terrestre, entièrement et complètement. C’est la clé de la nouvelle Terre : devenir entier à l’intérieur. Voyez la valeur et l’expérience de vos côtés lumineux et sombres, les sentiments élevés et les émotions sombres et douloureuses. Les deux ont quelque chose à vous donner et, en fin de compte, ils vous rendent entier et complet – si vous les acceptez.

Maintenant, jetons un autre regard sur le nouveau monde, cette nouvelle Terre. L’enfant qui est en vous étant intégré à votre être, nous franchissons le seuil. Observez ce que vous voyez ici. À quoi ressemble cette nouvelle Terre et quels sont les sentiments qu’elle transmet ? Que voyez-vous en premier, et comment réagissez-vous à cela ? Laissez le pouvoir de guérison de cette nouvelle Terre interagir avec vous et ressentez son invitation.

Vous êtes les bienvenus ici et plus que bienvenus. Et pendant que vous êtes ici, regardez autour de vous et peut-être que vous verrez des images de la nature, de la tranquillité et de la simplicité. Vous sentez que cela vous attire ; quelque chose dans ce nouveau monde vous invite. Regardez s’il y a un endroit où vous êtes attirés. Laissez ce lieu s’élever en vous sans effort et naturellement : peut-être un endroit dans la nature, ou un endroit avec d’autres personnes, ou des animaux, ou une habitation particulière. Quoi qu’il en soit, faites-en l’expérience. Cette image devrait vous dire quelque chose sur votre avenir.

Sentez ce que la nouvelle Terre vous fera savoir. Qui êtes-vous sur la nouvelle Terre, et comment vous sentez-vous ? Que faites-vous là-bas ? Voyez s’il y a quelque chose que vous aimez naturellement faire, ce que vous aimez vraiment faire. Ce que vous y faites naturellement existe déjà en vous, car il vous appartient. Il peut s’agir de quelque chose que vous faites seul ou avec d’autres personnes, mais c’est quelque chose qui vous libère de l’anxiété et vous donne du plaisir. Et cela rend aussi les autres heureux et inspirés. Mais c’est surtout lié au fait que vous faites l’expérience de votre propre flux d’énergie et que vous vous en réjouissez.

Et maintenant, nous laissons tomber l’image de l’avenir de la nouvelle Terre pour revenir au présent et sentir votre propre force. Vous êtes capable de guérir le passé. C’est aussi simple que de tendre la main à un petit enfant – c’est tout. Aucun idéal ou projet ambitieux ne fera la différence. Il suffit de s’agenouiller devant un petit enfant blessé.

Je vous demande à tous de le faire, pour vous-même et pour le monde, car l’enfant intérieur guéri est aussi la clé des changements au niveau mondial. C’est précisément le résultat des luttes intérieures profondes que les gens ont en eux, de leur opposition à leur propre obscurité, qui fait naître tant de conflits entre les êtres humains, et entre les races et les peuples. Cette opposition trouve son chemin jusqu’au niveau collectif.

Mais un changement est en cours ; les gens entendent l’appel de la nouvelle Terre. La Terre vous appelle et veut vous aider et vous soutenir dans ce processus d’embrassement de votre humanité. Vous remarquerez, lorsque vous entamerez ce processus, que vous êtes soutenus par la Terre mère, qu’elle vous donne la joie de vivre et la force. Au sein même de la Terre, il y a un mouvement en cours ; elle veut changer et attirer une nouvelle réalité énergétique. Les anciennes structures basées sur la lutte et la peur vont s’effondrer. La nouvelle Terre ne peut plus tolérer ces structures ; elles ne peuvent plus survivre. Vous êtes à l’avant-garde et au seuil de la nouvelle, même si vous voyez autour de vous le chaos et le tumulte. Restez très calme en vous-même sur votre route intérieure. Cela fait la différence ; cela ouvre la voie à une nouvelle Terre, guérie.

Merci beaucoup pour votre présence. Je suis profondément connecté avec vous tous.

Pamela Kribbe

Source: www.jeshua.net

Traduit et partagé par la Presse Galactique

image_pdfVoir en PDF

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.